Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

Partage d'IP : évolution sans révolution

+10
Hans Baumer
Ernest Hanternoz
Tyler Brook
Sean Fox
Artur Finnvack
Lothar von Arnauld
Seigneur Vador
Hans Schulmaster
Raffaele Trentino
Gaston Carcharias
14 participants
Aller en bas
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 00:39
Bonjour,

C'est depuis la fin de l'année que les joueurs de l'ex-Alpha, dorénavant Gascogne (enfin, plus tous) voulaient lancer un débat sur le partage d'IP au sein d'un même foyer.
Arnaud ayant lancé le débat sur le sitting, très lié à celui du partage d'IP, je reporte ici quelques éléments qui pourront aussi apporter à la réflexion du sujet Sitting- Sitté/Sitteur


Sean Fox a écrit:coucou gaston ^^
en ce qui concerne le partage IP avoir une même cible, qu'elle soit PJ ou PNJ est formellement interdite, j'en parles en connaissance de cause pour l'avoir vécu avec Stacy sur une cible PNJ et avoir un gros doute ...
j'en ais parlé à MERCo qui m'a affirmé que peu importait la cible, pas question de se synchroniser sur la même ( PJ ou PNJ)...
(...)c'est tout simplement une habitude a prendre et çà ne pose pas de problème ... j’espère que çà va éclairer ce point précis en tout cas ...

Justement Sean, ça pose problème.
Beaucoup d'entre nous sont de "vieux" joueurs, toujours présents, ayant tous subis des bugs malencontreux et des tricheries (stupides) de la part de certains joueurs.
Et comme nous sommes de "vieux" joueurs, nous avons aussi vu évoluer vitesses grand V l'évolution des technologies et par là des pratiques de jeu sur DB et jeux assimilés.

Et comme l'a fait remarqué Nicolas Morel dans le sujet d'Arnaud en réponse à Aaron Meehan mais aussi à la position de Lothar von Arnauld Hier à 21:36 :
Nicolas Morel a écrit: (...) Hélas si un joueur veut tricher ce n'est pas vraiment l'utilisation de double compte qu'il utilisera mais plutôt des anonymiseurs la dernière grosse affaire côté allié l'a bien démontré. Si un joueur veut tricher malgré toute la bonne volonté du monde il y en a qui y arriveront quoi qu'on y fasse.(...)

Je l'ai posé sans doute peu clairement dans le sujet sur le sitting, mais je crois que le point fondamental pour énoncer des règles de sitting et de partage d'IP reste de se prononcer sur l'esprit dans lequel sont faites les règles.
Et de sitté derechef (jeux de mot pourri qui n'est pas de moi) Nicolas Morel : "Maintenant il faut savoir si l'on veut de se fait limiter l'utilisation de DB à certains joueurs qui eux n'ont rien à se reprocher au nom d'une minorité de tricheur. A défaut d'avoir 100% de joueurs fair play si l'on en a déjà 90% c'est pas mal.  Smile "

Le fond du problème est bien là !

A) A ce propos dans le cas du partage d'IP je pense aussi qu'il faudrait introduire la notion d'enjeu ; l'enjeu pouvant être défini comme "qu'est-ce qu'on gagne et qu'est-ce qu'on perd", dans le cas présent à pénaliser des joueurs qui partagent la même IP.

B) Question connexe : quel risque prend on ?
B1 - Le risque va tout d'abord s'évaluer en regardant par rapport à la communauté de joueurs le nombre de déclaration de partage d'IP. En effet, personnellement je connais 3 couples qui jouent sur DB. Et je suis sûr que ce sont des couples et pas des multi. Mais les ACs pourraient donner des résultats exacts. On s'apercevrait peut être que le % est faible.
B2 - Le risque ce serait aussi d'évaluer le nombre de fois où les triches sérieuses et préjudiciables à la communauté sont venues de déclaration de partage d'IP, par rapport à la remarque très juste de Nicolas sur les tricheurs. Là aussi seuls les ACs ont des résultats fiables. Il est entendu pour moi que si un couple ne respecte pas la règle, ce n'est pas de la "triche" au sens exact du terme, mais un non respect des règles. Ne bondissez pas, j'explique pourquoi :

Les règles sur la partage d'IP imposent de ne pas attaquer la même cible et de jouer avec 30mn d'intervalle.

D'après Ewen Legoff : "La stricte application des règles édictées peut ainsi aboutir à la suppression des comptes d'un couple. Par contre les règles ne sont pas là pour elles-même mais dans un objectif partagé par l'ensemble des joueuses et joueurs impliqués qui est "d'assurer le plaisir de jeu et la tranquillité d’esprit de la communauté". Or il est aujourd'hui assez évident que dans le contexte technologique actuel cet objectif n'est plus du tout assuré et qu'une réflexion doit être menée pour les adapter et revenir à cet objectif.
Dans le cas du partage d'IP par un couple, reste la question de savoir qui est physiquement derrière l'ordinateur au moment de l'action. Mais là encore la multiplication des smartphones et des points d'accès mobile rend de toute façon les choses de plus en plus compliquées. Par ailleurs le délais d'intervention sur un partage d'IP ne donne aucune garantie sur cette question au contraire, et en particulier dans le cas qui nous occupe, les délais très rapprochés - genre moins d'une minute - plaideraient plutôt vers l'utilisation de deux machines différentes de deux personnes jouant ensemble...
Appliquer une règle à la lettre est une chose, tant que celle-ci va dans le sens de l'objectif de ce pourquoi elle a été créé, si elle va à son encontre c'est qu'il y a soucis... Il semble quand même que suffisamment d'éléments existent aujourd'hui pour qu'au moins on se donne le temps de prendre un peu de recul et qu'une réflexion collective soit engagée sur la façon d'améliorer le système en incluant l'ensemble de la communauté."

Car en effet on peu se référer aux données actuelles illustrant des combats.
Avertissement : ces données sont là pour illustrer et être consultées, pas pour rechercher le nom des Cdt et commenter les événements exposés. Lucette y veillera !  Twisted Evil
Spoiler:

Tout joueur ancien sur DB connait ce type de séries. Et tout jour ancien sait que certaines flottes sont capables de ces coordinations sans aucune triche !
Observons aussi que certaines équipes de joueurs sont particulièrement rodées dans la coordination et que c'est ce qui fait leur force et leur succès.  Cool
Et constatons que cette coordination dépasse dans le timing ce qu'ont fait Monsieur et Madame qui se succèdent sur l'ordinateur.

Dès lors, si un vrai couple, qui joue depuis des années, ne peut pas shooter dans les mn qui suivent la même cible, c'est quoi la raison ? Un déséquilibre du jeu IG ?  siffle

J'ajouterais aussi que dans le cas de "petite" flotte, il serait bon d'évaluer l'impact réel de ces règles restrictives. Elle fonctionne comment contre des subs ou des flottes un peu plus puissante ?
Et si en plus une "petite" flotte a deux couples dans sa composition, à quoi cette flotte est condamnée à terme avec les règles actuelles du partage d'IP ?

Je pense que les éléments présentés ici peuvent aussi intéresser la réflexion en cours sur le sitting.

Je terminerai enfin en ajoutant que si l'esprit de la règle est important (faut-il pénaliser de vrais joueurs pour se prémunir de quelques tricheurs) il serait bon aussi de se poser des questions sur l'évolution de notre façon de jouer.
Doit-on mener des combats en espérant que les joueurs en face ne peuvent pas se connecter ou doit-on jouer en considérant que les joueurs en face peuvent se connecter à tout moment et tous ensemble ?
Personnellement les plus forts moments vécus sur DB ont très souvent été apportés par l'intensité ressentie lors de connexions quasi simultanées entre adversaires.
Peut-on être satisfait de combats remportés parce que ceux d'en face ne se connectent pas ?
Cette question mériterait qu'on s'y attarde un chouia car je crois qu'elle pourrait permettre d'aborder sous un angle complémentaire les débats sur le partage d'IP et le sitting.

Pour le partage d'IP entre potes qui se réunissent un soir ou deux, je maintiens que je serais très cool, car DB c'est cool !  Cool   Partage d'IP : évolution sans révolution 564354

Enfin, pour le partage d'IP et pour le sitting, suite à la lecture des posts, je pense qu'une période probatoire avec des règles plus strictes pourrait effectivement être mise en place avant de "lâcher la bride" afin de répondre à une légitime préoccupation énoncée par MERCo : " permettre aux ACs de s'assurer que les partages d'IP et les sitting sont bien le fait de joueurs différents". A réfléchir.

Ciao
Raffaele Trentino
Raffaele Trentino
Bonne brise
Autre pseudo : Maka Kotto
Nation au Front Atlantique : Italie
Flottille au Front Atlantique : Ia Mas
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 130
Age : 37
Date d'inscription : 13/11/2013

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 06:04
C'est déja très bien que 2 joueurs soient permis sur le même IP en permanence avec seulement une légère contrainte ...

Tu n'a qu'à chercher sur le web la majorité des jeux l'interdisent totalement et ce n'est pas sans raisons,que ce soit toléré ici est déja tout simplement énorme,inutile de demander d'avantage

En plus moi qui croyait qu'ils avaient désobéis à la règle seulement une fois(je trouvais le jugement dur) tu nous démontre qu'ils n'ont jamais respectés la loi,(Si la loi est bien de ne pas attaquer la même cible comme je le penses)

Capitaine du Buona Notte Cool
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 07:51
Raffaele Trentino a écrit:C'est déja très bien que 2 joueurs soient permis sur le même IP en permanence avec seulement une légère contrainte ...
Tu n'a qu'à chercher sur le web la majorité des jeux l'interdisent totalement et ce n'est pas sans raisons,que ce soit toléré ici est déja tout simplement énorme,inutile de demander d'avantage

Je reformule ta remarque : les très rares jeux RÉELLEMENT GRATUIT sur le net interdisent le multicompte, et permettent le partage d'IP, comme DB et C1712 par exemple.
TOUS les jeux sur internet, faussement gratuit, interdisent officiellement le muticompte mais favorisent le partage d'IP et le sitting (et ferment les yeux sur les multicomptes si ça leur rapporte du fric).

Il n'y a aucune demande d'avantage ici, mais seulement une réflexion à corréler à celle du sitting qui souhaite travailler sur une possible évolution des règles.
Dans les 2 sujets il y a un débat de fond.

La fin de ton post me permet de réitérer ma CONDITION initiale de façon plus claire :
Etant donné le travail demandé par ce type de post (comme celui d'Arnaud) je demande à ce que soit INTERDIT toute allusion ou commentaire sur les joueurs et les événements passés dans les exemples donnés.
Si certains en ont envie ils peuvent toujours ouvrir un sujet à part. Wink
Lucette a donc toute latitude pour faire le ménage.

Ciao
avatar
Hans Schulmaster
Tornade
Autre pseudo : Taka Takata
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. Flotille der Schwarzen Meer
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kido Butaï Ushirodate Kantaï
Nombre de messages : 2207
Age : 71
Date d'inscription : 22/09/2009

Infos
Nationalité: Allemand

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 17:09
Pour ma part cette argumentation me semble tout à fait intéressante. Je pense que pour les partage d'IP le RP de présentation devrait être obligatoire suivi d'une demande d'IP argumentée et pour prouver leur bonne foi ( là d'accord c'est un peu de la déformation professionnelle bien content bien content ) envoyer un dossier avec par exemple une pièce d'identité par personne, (les étudiants pourraient envoyer une photocopie de leur carte d'étudiant ), demander le  parrainage d'un joueur, un parrain par nouveau joueur en IP
Seigneur Vador
Seigneur Vador
Concepteur & Seigneur Sith
Autre pseudo : Anakin Skywalker - Ex Indiana
Nation au Front Atlantique : Côté Obscur
Flottille au Front Atlantique : Flotte Impériale
Nation au Front Pacifique : Ancienne République
Flottille au Front Pacifique : Ordre Jedi
Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 13/09/2013

Infos
Nationalité: AC

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 17:11
Outre le fait que l'association n'a très certainement pas le droit de demander une pièce d'identité, le parainnage ne me semble pas être une bonne idée. C'est le meilleur que de décourager des nouveaux joueurs.
avatar
Lothar von Arnauld
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Aleksey Koltchak / William Chester
Nation au Front Atlantique : USSR
Flottille au Front Atlantique : PSS
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Gator what else
Nombre de messages : 3734
Date d'inscription : 14/05/2013

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique)

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 17:45
hans, je ne connais pas les lois françaises mais elle ne doivent pas être très différentes des belges et exiger une "preuve" de ton identité est totalement illégale. Seul trois corps peuvent le faire: la police, la gendarmerie (quand elle existait encore) et la douane. Exceptionnellement les pompier s'ils ont demandé l'autorisation préalable au gouverneur de la province.

donc c'est un peu bancale comme comme proposition
avatar
Hans Schulmaster
Tornade
Autre pseudo : Taka Takata
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. Flotille der Schwarzen Meer
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : Kido Butaï Ushirodate Kantaï
Nombre de messages : 2207
Age : 71
Date d'inscription : 22/09/2009

Infos
Nationalité: Allemand

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 19:28
Autant pour moi j'avais oublié cela.
Le parrainage ne serait demandé que dans ce cas là, ce serait une garantie et là franchement je ne vois ce qui s'y oppose. Les joueurs de bonne foi n'ont rien à cacher. Je ne pense pas que cela gênerait d'éventuels nouveaux joueurs
Artur Finnvack
Artur Finnvack
Coup de vent
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Royaume-Uni
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 09/12/2011

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 21:17
Lothar von Arnauld a écrit:hans, je ne connais pas les lois françaises mais elle ne doivent pas être très différentes des belges et exiger une "preuve" de ton identité est totalement illégale. Seul trois corps peuvent le faire: la police, la gendarmerie (quand elle existait encore) et la douane. Exceptionnellement les pompier s'ils ont demandé l'autorisation préalable au gouverneur de la province.

donc c'est un peu bancale comme comme proposition

C'est un peu plus compliqué que ça dans le cas qui nous occupe. Nul n'est en droit d'exiger à une personne de justifier de son identité hors des cas prévus par la loi. Les forces de l'ordre ont effectivement l'autorisation de le faire dès lors que la personne est soupçonnée d'un délit (en théorie, parce que bon, en pratique...). Ça c'est le cas simple et qui ne nous concerne pas ici.

Pour ce qui est d'exiger une preuve de l'identité lors d'une inscription à un service — y compris un service fourni à titre gracieux comme Das Boot— il n'y a pas de texte spécifique. En conséquence c'est le principe de proportionnalité qui s'applique. Il me semble douteux que ce soit justifiable ici, où c'est un peu sortir un Panzer pour écraser une marguerite, mais en même temps on a connu pire.

D'une manière plus personnelle, j’estime que ce n'est pas une bonne idée. Outre que le fait d'identifier les gens signifie des troubles potentielles avec la CNIL est probablement des emmerdes juridiques si un petit malin décide de contester, je ne pense pas que ce soit une solution très saine que d'exiger des gens qu'ils dévoilent leur identité réelle, ça découragera les nouveaux arrivants et c'est contraire à une certaine idée de ce que doit être Internet.
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 03 Mar 2015, 23:17
Salut,

Artur Finnvack expose clairement la loi en France. Mais vrai aussi que la proposition de Hans Schulmaster sur la justification de l'identité ne m'avait pas choqué du tout dans la mesure où des joueurs qui veulent sortir de la règle "commune" pouvaient faire un geste.
Par contre, belle intuition que le dernier paragraphe d'Artur qui me laisse à penser que demander une justification d'identité pourrait causer des emmerdes aux ACs. Donc à ne pas retenir à mon avis.

Mais je rappelle que dans ce post il est question de : "permettre aux ACs de s'assurer que les partages d'IP et les sitting sont bien le fait de joueurs différents", dans le cas de la déclaration d'un partage d'IP. Un couple ou deux membres d'une même famille par exemple.
Il n'est en effet pas du tout question des inscriptions classiques.

C'est ainsi que l'idée du "parrainage" pourrait être travaillée comme une des options possibles.
J'ai l'impression que nous oublions trop souvent que la meilleure régulation sur ce type de jeu vient très souvent des joueurs eux-mêmes.
Il y a deux orientations possibles au moins :
1) Le plus simple est quand on se connait IRL et/ou qu'on connait certains des ACs. Dès qu'une relarion IRL de confiance est établie, on peut tout de même espérer qu'on ne va pas saloper le jeu en déclarant un partage d'IP pour un couple alors qu'on se fait un multicompte.
2) Mais à titre personnel j'étends même cette relation de confiance aux joueurs qui ne se connaissent pas IRL. Ainsi, il est certain qu'après m'être allié ou confronté à des joueurs pendant des années et après avoir échangé sur le fofo de DB avec eux, je les croirai sur parole s'ils me disent qu'un partage d'IP est bien le fait d'un couple et non d'un multicompte.

Et si Artur Finnvack rappelle une valeur en écrivant qu'il existe "une certaine idée de ce que doit être internet", pour ma part je pense que la confiance pourrait être aussi une valeur à partager, surtout dans ce type de jeu.
Je ne suis pas naïf bien entendu et il a existé et quelques "accidents" ont pu avoir lieu sur DB avec des joueurs a priori de confiance. Mais on n'empêchera jamais personne de tricher et le risque zéro n'existe pas.
C'est pour ça que l’argumentaire présenté par Nicolas Morel dans l'autre post convient aussi très bien dans celui là.

Ces points 1 et 2 pourrait à mon avis faire partie de ce que l'on pourrait appeler un "parrainage".

Quid des nouveaux donc ?
A ce moment là, j’ai proposé l'idée (sans la détailler) d'une période probatoire (6 mois ?) pendant laquelle les deux joueurs partageant l'IP seraient soumis à des règles plus strictes.
Je pense en effet que très rapidement les membres d'une flotte voient s'il s'agit d'un seul ou de deux joueurs. Certes, tout le monde peut tricher, mais là on revient au point de départ.

voili, voilà.
Ciao
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Dim 08 Mar 2015, 00:46
salut,

Je reprends un peu le fil parce que ce serait pas mal d'essayer d'avancer.
J'ai donc repris deux citations d'un autre sujet complétement dans la ligne de celui-ci. Autre sujet

jean dufremont a écrit: Règle de partage d'IP
(...) et deux joueurs se connectant depuis le même endroit ne peuvent prendre le même navire pour cible lors de phases de combat.
En meme temps c'est difficile  de prendre la meme cible a 40 cases l'un de l'autre sauf si il y a une reforme des obus prochainement prevu ... Smile

Et comme la règle des 40 cases est depuis longtemps abandonnée il faudrait vraiment la mettre à jour.

Joachimo Iachino a écrit:Il y a effectivement un difficile équilibre à maintenir entre permettre à plusieurs personnes d'un même foyer de jouer et empêcher les multi-comptes. D'un côté l'on pourrait avoir les deux personnes d'un couple qui souhaitent jouer ensemble et sont parfaitement honnêtes dans leur démarche et d'un autre un joueur peu scrupuleux créant plusieurs comptes et prétextant qu'il s'agit de sa femme/son fils/son père...
Comment éviter les abus ?
C'est vrai que la règle des 40 cases est assez inapplicable en ATL, surtout en flottille.
Une solution pourrait être d'appliquer la règle de sitting pour les IP partagées : 30 min. d'écart entre chaque connexion d'un compte différent mais à la différence du sitting, autoriser les attaques, quoique peut-être pas sur la même cible.
C'est une restriction qui pénaliserait les multi-comptes tout en permettant de jouer en famille. On devrait aussi limiter à maximum 2 les comptes en partage d'IP sur un même front.

Dans la recherche d'une solution (et non d'un compromis) j'ai aujourd'hui aussi pensé à une façon de travailler (peut être absurde) le sujet que nous n'avons pas lu encore.
Nous regardons toujours ce que peuvent faire "de mal" deux personnes partageant une IP, ou un sitteur avec ses 2 navires.
Pour la suite je dénommerai "couple" deux personnes partageant la même IP.

Mais est-ce qu'il n'y a pas aussi un sens inverse ?
Pourquoi plusieurs joueurs pourraient attaquer en même temps un ou plusieurs navires en quelques minutes ?
D'ailleurs à ce sujet les PNJ sont les plus gros tricheurs de DB, nan ? drunken  siffle
Pourquoi ne pas mettre un délai de 30 mn entre chaque attaque sur un même navire ? Shocked
Ça limiterait pas mal la triche...  jocolor

Je plaisante mais il y a quand même un petit quelque chose dans cette pensée idiote.
Nous acceptons certains états de fait, mais nous accrochons parfois à des principes qui deviennent un peu "désuet".

Ceci dit, pour reprendre la réflexion sur des propositions, plus on avance dans les écrits, plus je serais assez pour voir si la première composante du système ne serait pas à lier à ancienneté des joueurs.
Ne devrait-on pas proposer différents niveaux de règles en fonction de l'ancienneté sur DB ?

Autrement pour le partage d'IP permanent (à distinguer de la réunion entre potes) :
1) L'abandon officiel d'une règle limitative dans l'espace (40 cases) me parait assez évidente. Autant interdire le partage d'IP, on gagnera du temps.
2) Ne pas prendre la même cible me paraît tout aussi injouable dans la mesure où : i) les actions offensives prennent de nombreuses formes (asdics + grenadage par exemple) ii) certaines cibles sont "uniques", de par leur nombre (bé oui..) ou leur nature iii) la tagadatactique à un moment donné impose souvent que les Cdt d'une même flotte prennent la même cible iv) les "petites" flottes n'ont pas assez de Cdt full UT au bon moment pour se permettre ça...etc.
3) Imposer un temps de latence entre 2 attaques faites par un couple. C'est très pénalisant par rapport à ce que peuvent faire d'autres joueurs, mais pourquoi pas ?
Sur des navires de surface je dirai carrément non. Inutile et entrainant une forte distorsion de concurrence.
Mais pour des subs un délai de 15 mn (correspondant à celui nécessaire et assez long pour prévenir un pote par SMS et le voir rappliquer) me paraîtrait raisonnable.
Bien entendu, ce délai devrait être respecté même si toute la flotte est à l'heure du RV sur DB et le couple derrière son écran. C'est affreusement long 15mn...
4) Comme Joachimo, je pense que limiter le partage d'IP à deux serait pas mal (sauf pour potes).

A étudier donc.

Pour le partage d'IP pour une soirée DB entre potes, perso si ce sont de "vieux" joueurs de DB, un partage d'IP sur 3 jours sans restriction ne me dérange pas du tout. Mais ce n'est que mon avis.
Et si les potes passent plus de 3 jours ensemble alors mettre quelques restrictions pour les 5 autres jours ? Pourquoi pas...

A vous lire donc.

Ciao
Artur Finnvack
Artur Finnvack
Coup de vent
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Royaume-Uni
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 09/12/2011

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Dim 08 Mar 2015, 03:16
L'ancienneté ne me semble absolument pas un critère pour juger de qui est digne de confiance ou pas. La Force N en sait quelque chose.

L'interdiction d'approche n'est pas une si mauvaise idée que ça à mon avis. Le partages d'IPs déclarées pourraient très bien entraîner une interdiction d'approche à vingt cases (quarante ça semble un peu excessif) et je ne parle pas d'une règle théorique, mais bien de code, si un des deux navires tente de s'approcher plus, il n'obtient qu'un message d'erreur (ou alors il finit au fond de l'eau direct, il fera attention la prochaine fois Partage d'IP : évolution sans révolution 876949 ).
Sean Fox
Sean Fox
Fort coup de vent
Autre pseudo : Robby Harrison
Nation au Front Atlantique : Royal Navy
Flottille au Front Atlantique : Force RAID Britannique
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Flottille au Front Pacifique : E.I.F Battle Squadron
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 25/05/2014

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Dim 08 Mar 2015, 05:10
Artur, je crois qu'il faut simplement se mettre à la place d'un couple ou duo qui s'inscrit sur DB, et tu vas tout de suite comprendre que la regle des 40 ( ou 20 ) cases est tout simplement hors de propos ... ( je parles uniquement du cas d'un partage IP définitif et non pas occasionnel)
- Mr et Mme s'inscrive et suivent les regles strictes du jeu, bon bah c'est fait youpi ! ^^ ...
- 1er gros soucis: à la prise du navire, ben faut se separer parce qu'il n'y a pas 40 ou 20 cases comme tu le proposes, çe qui implique aussi qu'il est souhaitable de ne pas faire partie de la meme flotille ( ben çà commence bien ^^)
tu ne trouves pas qu'il y a comme un probleme par rapport a un joueur(se) qui commence seul (e) ?
la seule chose possible à l'heure actuelle pour un couple, c'est de faire sa vie de son coté alors, qu'à l'origine, si le dit couple en question s'est inscrit, c'est avant tout pour jouer avec son (sa ) partenaire, je penses que çà coule de source ...
De plus, comme l'a dit plus haut Gaston, il y a quoi ? trois, quatre, cinq comptes maxi reconnus dans ce cas ? c'est pas çà qui va changer les stats actuelles je penses ^^...
je penses meme que çà apporterait un coté reactif aux adversaires de savoir que dans telle flotille, il y a un, voire deux couples, dans le sens:
" eh ! les gars ! faites gaffe, çà va pas etre une partie de plaisir avec cette flotille ! "

le fait d'etre en partage IP permanent n'est pas un avantage, loin s'en faut, mais bien une contrainte, avec des regles que seuls, ces partages IP doivent appliquer...
comme l'a souligné Gaston, 5 joueurs peuvent prendre pour cible un meme joueur sans soucis, alors qu'un partage IP ne peut pas le faire, meme sur des PNJ, et çà ne choque personne parce que l'on fait partie d'une minorité avec ses regles particulieres ( je ne critique pas, je constates ^^)
hormis Gaston et Marie, je voulais simplement développer le fait que crier au scandale parce que un couple aurait les memes avantages qu'un joueur seul n'est pas de mise, par contre, comme çe partage est etroitement surveillé, je penses que l'on pourrait faire avancer les choses en se dirigeant ( pourquoi pas ) vers un quota non ?
puisqu'il est reconnu que nous sommes tres peu, et pour eviter certains debordements, çà me paraitrait une solution pour l'avenir ( à debattre evidement )
j'en profites pour le cas ou personne ne s'en serait aperçu, Stacy a décidée d'elle meme de fermer ses deux comptes, pas par rapport à çe que je viens d'expliquer et en meme temps, un peu aussi pour çà ^^( comme quoi, un partage IP permanent n'est pas vraiment facile )
pour terminer, je tiens à dire que les admis font un taf d'enfer sur ce jeu, la moindre des choses serait qu'on le leur rende bien en arretant de pleurer a tout va et de les aider a developper DB dans le bon sens, c'est un jeu passionnant, avec ses defauts ( vous n'en avez pas ? ^^) chacun peu trouver sa voie et sa maniere de jouer, il suffit pour çà de tester les differentes formules proposées, c'est suffisament rare pour un jeu gratuit pour le garder en vie tres longtemps ...
pour resumer, un peu comme le propose Gaston ( tu me diras si je me trompes^^)
- faire en sorte que les IP permanents puissent jouer d'une maniere approchant au mieux celle d'un joueur seul en appliquant ( pourquoi pas ) un quota a respecter, soit par nation ou autre que sais je ? ... perso, çà me paraitrait plus equitable, sans pour autant changer quoique çe soit aux statistiques actuelles ... à vous lire , plus plus ...
Tyler Brook
Tyler Brook
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Taylor Brückmann
Nation au Front Atlantique : Britannique nationalisé Allemand
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim - 34. Langstrecken-Unterseebootsflotte Phönix
Nation au Front Pacifique : Néo-Zélandais nationalisé Japonais
Flottille au Front Pacifique : Tokyo Expresssss
Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 05/05/2014

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Dim 08 Mar 2015, 05:47
+ 1 pour Sean


Cependant, il faudrait quelques choses pour "vérifier" qu'il s'agit de deux, trois..etc personnes différentes concernées par le partage d'IP.

Vous vous demandez bien pourquoi.....

Moi, je suis pour que les règles de partage d'IP ne donnent pas de contraintes au joueurs étant concernés, si ce sont bien 2 joueurs différents (comment faire pour démontrer......)


Voilà.
avatar
Invité
Invité

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Dim 08 Mar 2015, 17:57
Toute la question est là, en effet. S'il n'y a aucune contrainte (du genre 30 min. pour passer d'un compte à l'autre), qu'est-ce qui dissuaderait un certain nombre de joueurs de se créer d'office deux comptes sur le même front ?
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Dim 08 Mar 2015, 23:41
salut,

Ce qui dissuaderait un "vrai joueur" normal de créer 2 comptes à lui tout seul c'est l'honnêteté et le véritable plaisir de jouer avec les mêmes règles pour tous.
De toute façon, comme abordé dans le sujet, les "vrais tricheurs" ne déclarent pas de partage d'IP.

Maintenant pour "dissuader", j'entends par là rendre la tentation moins forte, le "céder à la facilité" comme suggéré par Joachimo.
Plus on avance et plus je penche pour une période probatoire de 6 mois pendant lequel un "couple" nouvellement inscrit :
* devrait s'astreindre à attendre un temps de 30mn entre toute action offensive.
On entendra par "action offensive" : tir aux canons et AA, torpillage, grenadage, reconnaissance aérienne, usage de l'ASDIC et de l'hydrophone, pose de mines. Seuls les tirs et torpillages sont autorisées contre les PNJ.
* pour les déplacements et autre action non offensive je ne vois pas l'intérêt d'attendre 30 mn.

Comme fait remarqué dans le post, parfois on est surpris avec les "anciens". Mais je suis certain que c'est beaucoup moins risqué qu'avec de nouveaux inscrits.

Puis au bout de 6 mois, si la flotte (ou les flottes) avec qui ils sont est convaincue qu'il s'agit de 2 joueurs différents alors la règle pourrait devenir plus souple (il y aura aussi la surveillance automatique faite par les ACs) :
* Je proposerais assez de mettre un intervalle de temps de 15 mn pour un couple s'il entreprend une action contre un sub (asdics et grenadage). Si la flotte tombe contre une flotte sub ça peut être très pénalisant aussi par rapport aux alertes par SMS ou autre. Mais on tombe plus fréquemment sur des subs isolés ou peu nombreux.
* Contre des PJ surfaciers, mon vécu sur DB et les combats auxquels j'ai participé font que contre des PJ surfaciers toute la flotte (ou presque) est en général sur le qui vive, se fixe un rendez vous et passe à l'action. Couple ou pas couple ça ne change rien comme le démontre les données du spoiler.

Si dans le couple un est militaire et l'autre soutien alors pas de restriction, sauf pour les actions offensives telles que définies dans les 2 cas.

* Je limiterais aussi le partage d'IP permanent à 2 personnes.
* Je signalerais qu'il faut faire une demande de sitting si un des deux part et est sans connexion auquel cas les règles de sitting s’appliqueraient.

Faut voir aussi que c'est aussi aux joueurs au sein d'une flotte de "sentir" s'il y a double compte ou vrai partage d'IP. Bien entendu on peut toujours tomber sur un acteur ou affabulateur, mais la probabilité doit être faible et même inférieure à celle de tomber sur un tricheur tout court, nan ?

Pour les partages d'IP "soirée entre potes" : je proposerais de donner 3 jours sans restriction. En fait ce serait comme skype. Au delà de 3 jours et jusqu'à 7 jours j'appliquerais les règles pour le partage après 6 mois. Au delà de 7 jours passage aux règles pour le partage inférieur à 6 mois.

A compléter et/ou modifier bien entendu, ou proposer autre chose.

Ciao
Ernest Hanternoz
Ernest Hanternoz
Fort coup de vent
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : us navy
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 02/10/2013

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique)

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 07:28
je regarde de loin vos post mais pourquoi ne pas imposer de choisir des nations différentes aux joueurs qui partagent l'ip?
Je dis peut etre ne connerie? Partage d'IP : évolution sans révolution 176405
Sean Fox
Sean Fox
Fort coup de vent
Autre pseudo : Robby Harrison
Nation au Front Atlantique : Royal Navy
Flottille au Front Atlantique : Force RAID Britannique
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Flottille au Front Pacifique : E.I.F Battle Squadron
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 25/05/2014

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 11:07
c'est un peu reculer pour mieux sauter Hans :
tout comme l'axe, les flotilles alliées se rejoignent à un moment ou a un autre pour des actions combinées ...
et comme je l'ais souligné dans mon post plus haut, le but d'un partage IP est souvent le fait de pouvoir, pour un couple ou autre, de pouvoir jouer ensemble et non l'inverse ...
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 19:23
Salut Hans,

Ce sujet est bien là pour évaluer les questions, trouver des solutions. Donc merci pour ta participation.  Wink

L'appartenance à des nations différentes en ATL surement, mais dans le PAC aussi occasionnellement, ne va pas résoudre le problème que ces flottes se rencontrent (quasi-obligatoire dans l'ATL) et mènent parfois des opérations ensemble.
Or les regroupements de flottes sont fréquents dans les 2 camps, surtout si tu fais parti d'une "petite" nation.
Donc on retombe sur les problèmes de base.

Si les règles sont restrictives, comme il y a quelques couples (4 désormais à ma connaissance, 3 couples et un père et son fils), cela peut rapidement amener pas mal de flottes à ne pas pouvoir se côtoyer et mener une bataille ensemble...
Difficile à gérer en plus en interne par les joueurs.

Ceci posé, le moteur principal d'une inscription en "couple" à DB repose aussi sur le plaisir à partager quand on vit sous le même toit (toit mon toit) comme exposé par Sean.

Ta remarque m'a fait penser aussi au fait qu'un "tricheur" qui déclarerait un partage d'IP ne jouerait pas forcément dans la même flotte, la même nation.
Qu'est-ce qui peut motiver de jouer 2 navires en même temps ?
A moins d'avoir accès aux CA et BB, jouer 2 navires ne permet pas de gros dégâts. Sauf sur les subs parfois. Ou si le couple commande 2 subs.
Donc ta question Hans me conforte dans ma proposition de laisser un temps de 15 mn quand un couple mène une action offensive vers un sub.
Ensuite, peut être qu'il faudrait réfléchir à imposer des quotas à un couple pour l'accès aux BB/CA et subs ? Si un prend un BB/CA alors l'autre doit rester en CL max ? Idem, les 2 membres d'un couple ne peuvent pas faire sub tous les eux ? A moins que s'ils ont deux subs ils doivent attendre 15 mn entre les torpillages ?
J'sais pas. A réfléchir. Faudrait garder des règles simples et facilement contrôlables aussi.

Ciao
Hans Baumer
Hans Baumer
Tempête
Autre pseudo : Erwin von Dieter
Flottille au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 840
Age : 28
Date d'inscription : 18/05/2011

Infos
Nationalité: Italien/Japonais

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 19:50
Une précision : pour des raisons compréhensibles pour Gaston, le sujet tourne beaucoup au niveau des couples. Cependant, il existe d'autres cas de partages d'IP, qui sont au moins aussi fréquent : les partages d'IPs Dûes à l'utilisation de la même connexion, par exemple dans une école (les PCs ont généralement la même IP) ou dans une entreprise (idem). N'allez pas bâtir des règles spécifiques aux cours en oubliant les partages d'IPs plus classiques.
Seigneur Vador
Seigneur Vador
Concepteur & Seigneur Sith
Autre pseudo : Anakin Skywalker - Ex Indiana
Nation au Front Atlantique : Côté Obscur
Flottille au Front Atlantique : Flotte Impériale
Nation au Front Pacifique : Ancienne République
Flottille au Front Pacifique : Ordre Jedi
Nombre de messages : 3681
Date d'inscription : 13/09/2013

Infos
Nationalité: AC

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 20:24
Hans Baumer a écrit:Une précision : pour des raisons compréhensibles pour Gaston, le sujet tourne beaucoup au niveau des couples. Cependant, il existe d'autres cas de partages d'IP, qui sont au moins aussi fréquent : les partages d'IPs Dûes à l'utilisation de la même connexion, par exemple dans une école (les PCs ont généralement la même IP) ou dans une entreprise (idem). N'allez pas bâtir des règles spécifiques aux cours en oubliant les partages d'IPs plus classiques.

Par curiosité, j'ai regardé les stats des partages déclarés. On a une IMMENSE majorité de sittings, suivi de quelques partages d'IPs. Et pour info, ce sont plutôt les partages entre deux frères qui dominent (à une pioche près). Et il y a quelques personnes qui partagent une connexion au boulot aussi.
Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 20:38
Indiana a écrit:
Hans Baumer a écrit:Une précision : pour des raisons compréhensibles pour Gaston, le sujet tourne beaucoup au niveau des couples. Cependant, il existe d'autres cas de partages d'IP, qui sont au moins aussi fréquent : les partages d'IPs Dûes à l'utilisation de la même connexion, par exemple dans une école (les PCs ont généralement la même IP) ou dans une entreprise (idem). N'allez pas bâtir des règles spécifiques aux cours en oubliant les partages d'IPs plus classiques.

Par curiosité, j'ai regardé les stats des partages déclarés. On a une IMMENSE majorité de sittings, suivi de quelques partages d'IPs. Et pour info, ce sont plutôt les partages entre deux frères qui dominent (à une pioche près). Et il y a quelques personnes qui partagent une connexion au boulot aussi.

Salut Hans,

Désolé pour le terme "couple". J'avais précisé dans un des posts que j'utilisais par convention le terme "couple" non pas au sens de mari et femme mais bien de 2 personnes partageant la même connexion, par simplification.
Pour ceux qui partagent la même connexion au boulot, normalement il en ont aussi une chez eux différente, non ? Donc c'est sans doute un peu moins sujet à caution car je pressens que les potentiels problèmes dus à un partage d'IP surviennent en majorité le soir ou le week-end.
A moins que je ne visualise pas ce qu'implique ta remarque Hans, de toute façon pour tous les types de "partage permanent", le problème me semble identique, à moins que les étutdiants et collègues ne se parlent jamais ?

Autrement Indiana, un grand merci car effectivement ces données sont importantes pour voir où il est important d'investir en temps, idées et qu'est-ce qui peut représenter le plus grand risque.
Les décisions sur le sitting vont donc être importantes car elles vont impacter de très nombreux joueurs, différents en plus en théorie.

Pour les personnes partageant la même IP, au mieux on les fidélise sans trop grand risque, au pire on interdit le partage d'IP sans grand impact finalement... What a Face

Ciao
avatar
Invité
Invité

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 21:28
Le gros écueil à éviter c'est le "pushing". Càd le joueur créant plusieurs comptes destinés à opérer conjointement et simultanément et ainsi forcer l'issue d'un combat.
Je suis conscient que l'on peut arriver plus ou moins au même résultat en ayant des joueurs différents connectés via smartphones, skype...etc Mais ça demande quand même davantage d'organisation et de disponibilité, chacun étant censé avoir une vie IRL.
D'un autre côté, un joueur ayant deux comptes différents sur un même front mais ayant ses navires très éloignés l'un de l'autre ne créera pas de déséquilibre vis-à-vis du jeu/de ses adversaires.

Autoriser le partage d'IP doit donc, à mon sens, passer par des mesures anti-pushing.
Si demander un écart de 40 cases entre les navires de deux comptes partageant une même IP n'est sans doute pas très réalisable en pratique, il faut au moins :
-Prévoir un délai de connexion entre les deux comptes
-Ne pas leur permettre d'attaquer une même cible (Pour rappel, en cas de sitting, on ne peut pas attaquer du tout sauf si l'ennemi a tiré le premier)

Dans le même ordre d'idée, autoriser des partages d'IP multiples lors de "soirées" revient à ouvrir grande la porte au pushing, qu'il s'agisse réellement de plusieurs joueurs ou de sitting illégaux.



Gaston Carcharias
Gaston Carcharias
Tempête
Autre pseudo : Arthur Baracus
Nation au Front Atlantique : Anglais
Flottille au Front Atlantique : Force H (ex Gascogne & Ex alpha)
Nation au Front Pacifique : Américaine
Flottille au Front Pacifique : Seventh Fleet Seabees
Nombre de messages : 574
Date d'inscription : 07/04/2011

Infos
Nationalité: ???

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Lun 09 Mar 2015, 23:55
Salut Joachimo,

J'aime bien ton terme "pushing" car il est imagé, clair et bien exposé.

Ce que je pense et ce à quoi ton post me fait réfléchir c'est bien à l'impact du pushing.

1) Tu cites avec justesse les joueurs qui se regroupent et se connectent en même temps. C'est la force des "grandes" flottes qui s'avèrent très performantes. Aujourd'hui on peut affirmer que des joueurs qui n'arrivent pas à "jouer ensemble" au même moment connaissent souvent l'avion ou se replient vers les PNJ.
4 BB qui tirent en 10 mn c'est dévastateur. Et pour avoir vu jouer mon épouse avec 3 autres subs, reliés en permanence par SMS, c'est tout aussi dévastateur.

2) Mon interrogation porte donc justement sur l'impact réel que pourrait avoir un joueur qui sous couvert de partage d'IP commanderait 2 navires. D'où mes propositions de réflexion sur des délais à lier à certaines actions offensives (sub), sur un choix limité de métier (pas 2 subs ensemble ?) ou de classe de navire partagé (pas de BB/CA pour les 2 en même temps).

3) Par rapport à ce que font les "pushing" organisés, 2 DD ou CL ne feront jamais le poids.

4) Ensuite j'ai proposé une sorte de "parrainage" du partage de compte (la production de pièces d'identité ne pouvant être retenue) par les joueurs eux mêmes avec une période probatoire de 6 mois. Jouer 2 personnages en faisant croire qu'ils sont différents ce peut être long. Pas impossible bien entendu, mais un tel tricheur qui investirait autant d'énergie trouvera d'autres moyens de tricher plus efficaces à mon avis.

5) Enfin, n'oublions pas qu'il y a un contrôle très bien fait par les ACs sur les connexions. Là aussi, les rythmes de vie apparaissent rapidement quand les personnes partageant une IP sont différentes.

6) Ne pas oublier la remarque d'Indiana qui annonce visiblement que les demandes de partage d'IP sont peu nombreuses.

7) Ensuite il y a le côté "partage" qui poussent quand même 2 personnes qui demandent un partage d'IP à partager justement les émotions vécues sur DB. Que se soient 2 étudiants, 2 collègues ou 2 personnes d'une même famille ça compte pour eux. Et jouer dans une même nation et une même flotte c'est le plus sympa...

Comme expliqué dans ce post, interdire de prendre la même cible ou demander un délai entre des attaques revient au final à mettre un tel handicap pour les joueurs et par conséquence pour leur flotte que mis à part des joueurs qui "naviguent sur les flots" (ce qui est honorable et très sympa aussi) pour les joueurs qui vont au charbon, autant leur interdire le partage d'IP.

Imposer des flottes ou nation différentes ou des formations différentes (sub, militaire, soutien) est aussi possible mais il suffira de quelques "couples" pour rendre difficile l'organisation de ces flottes. Elles pourront peut être combattre ensemble, charge aux couples de se tenir à l'écart.
Pas trop glop d'être limité lors d'une bataille navale. Pas glop du tout comparé au "pushing" organisé et légal.

Autrement, un joueur qui serait dans 2 flottes différentes pourrait prendre son pied en jouant des navires différents, en prenant des sub, BB ou CA et en en privant des joueurs honnêtes. Puis si les 2 flottes se réunissent, le problème sera le même. On tourne en rond.

Pour le partage d'IP pour une soirée, c'est pareil. Quel joueur va accepter de prêter son navire pour qu'un seul prenne son pied ? Quelle "gloire" à tirer d'une telle action ?
Possible certes, mais bon... Là aussi une période probatoire pourrait être mise en place pour autoriser ce type de partage. Au bout d'un an par exemple, un "vrai" joueur aura envie de jouer, nan ?
Je vais pousser le bouchon plus loin, perso, je m'en fous un peu. Vu ce que sont capables de faire les "pusher" légaux, à chaque fois que je suis tombé sur une flotte combative je n'ai jamais compté sur l'absence des joueurs d'en face. Alors si un mec "pushe" occasionnellement, c'est presque comme un MDJ, nan ? affraid bien content

Voili, voilà. pour la partage d'IP ma contribution va s'arrêter là je pense. Merci à tous. N'hésitez surtout pas à continuer bien entendu.

Ciao
Sean Fox
Sean Fox
Fort coup de vent
Autre pseudo : Robby Harrison
Nation au Front Atlantique : Royal Navy
Flottille au Front Atlantique : Force RAID Britannique
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Flottille au Front Pacifique : E.I.F Battle Squadron
Nombre de messages : 447
Date d'inscription : 25/05/2014

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 10 Mar 2015, 12:21
je rajouterais peut etre une chose importante en ce qui concerne un partage IP durable concernant les formations:
Gaston, tu parlais des subs en particulier, mais il y a aussi et avant tout la formation soutien qui ne peut etre jouée ni par l'un, ni par l'autre puisque il n'y a pas la possibilité de se ravitailler entre deux joueurs en partage IP ( je le dis de memoire, peut etre a confirmer )

je tenais à souligner ce fait, pas pour changer les choses, mais pour que çe cas précis soit bien pris en compte également ...
plus plus
Tyler Brook
Tyler Brook
Service de Presse des Armées
Autre pseudo : Taylor Brückmann
Nation au Front Atlantique : Britannique nationalisé Allemand
Flottille au Front Atlantique : I.Reichsflotte Vanaheim - 34. Langstrecken-Unterseebootsflotte Phönix
Nation au Front Pacifique : Néo-Zélandais nationalisé Japonais
Flottille au Front Pacifique : Tokyo Expresssss
Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 05/05/2014

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Mar 10 Mar 2015, 18:24
Gastounet a écrit:Pour les partages d'IP "soirée entre potes" : je proposerais de donner 3 jours sans restriction. En fait ce serait comme skype. Au delà de 3 jours et jusqu'à 7 jours j'appliquerais les règles pour le partage après 6 mois. Au delà de 7 jours passage aux règles pour le partage inférieur à 6 mois.

Je n'ai pas compris, peux-tu développé ? Je suis intéressé, ça pourrait ête super fun les soirée comme ça !! Mais je n'ai pas capté tes trucs de jours/mois, je m'embrouille
Contenu sponsorisé

Partage d'IP : évolution sans révolution Empty Re: Partage d'IP : évolution sans révolution

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum