-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Un crépuscule au large d'Alger Empty Un crépuscule au large d'Alger

Ven 04 Jan 2008, 22:25
- Chef de manoeuvre, venez à immersion périscopique. Propulsion à zéro, silence partout.

La tension était à son paroxysme dans la salle de commandement. Des gouttes de sueurs perlaient sur les fronts et luisaient sous la faible lumière rouge de la pièce. Depuis sa position, le commandant Corey ne distinguait les expressions des hommes d'équipages que par fragments. Du chef de manoeuvre il ne voyait que la tempe droite, le reste de son visage était plongé dans l'ombre. De l'officier sonar, un homme d'apparence fluet mais qui gardait son sang-froid en toute circonstance, il ne distinguait que le sommet du crâne. Son second était en face de lui derrière la console de tir, ses deux yeux brillaient, fixés sur lui, prêt à agir.

- Péri.

Les cylindres métalliques du périscope tombèrent du plafond et se stoppèrent à un mètre cinquante du sol. Le commandant agrippa les poignées et plongea dans l'oeillet en caoutchouc noir.

- Quatre degrés de plus... non c'est trop, un en moins.

Le second changea de position sur son siège. En temps normal, personne n'y aurait prêté garde mais à cet instant, tout mouvement était susceptible d'être interprété comme un signe de stress. Le commandant attendit encore quelques secondes qui parurent être une éternité... Allez magne-toi le train connard... encore un peu, allez...

- Feu !

Le second s'exécuta et on perçut le bruit de la torpille, chassée de ses tubes par l'air comprimé. A présent, tout était question de chance. Le croiseur pouvait voir la torpille, à ce moment il virerait et pourrait sans doute l'éviter. La position du sous-marin serait dès lors évidente... les lourdes pièces allemandes de 150 commenceraient à quadriller la zone et on devrait opérer une plongée d'urgence, avec le risque d'endommager les appareils. Ensuite le croiseur activerait son sonar actif, fouettant la coque d'ondes sonores... A cette distance, il n'avait aucune chance de nous rater, il virerait de bord, et quoi que nous fassions, il nous ratrapperait. Des moteurs sur batterie de 750 cv. faisaient figure de tortue face aux 4 turbo-diesels allemands de 16 000 cv., l'équipage le savait aussi...
La torpille pouvait être défectueuse. Elle ne ferait que glisser sur la coque du croiseur allemand, l'opérateur sonar n'entendrait alors qu'un long crissement sur l'acier blindé de la cible...

Blindage... "Le blindage des croiseurs allemands est plus mince à l'avant, la structure de la proue étant allégée en raison du"... Foutus cours théoriques, qu'est-ce qu'on s'en foutait maintenant ! Ce monstre pesait plus de 19 000 tonnes, que pouvait bien faire une torpille d'une tonne et demi contre cet énorme bazar !

Plusieurs fois, le commandant avait pensé à foutre le camp, et les hommes aussi. Heureusement, ça n'arrivait jamais au même moment. Un capitaine trouvait toujours assez de courage dans les yeux de ses hommes pour continuer...

Continuer...

La torpille filait tout droit sur la proue du croiseur. Il ne virait pas, mais pourquoi il ne virait pas, ce con ?! Ca allait être un tir comme à l'exercice, même cet enfoiré d'instructeur n'aurait rien eu à redire... ... Vas-y ma belle, droit dessus... fonce... 200 mètres, 100 mètres...

- Impact.

Les huit paires d'yeux se tournèrent alors vers l'opérateur sonar...

- Je confirme. Bruits de destruction. On entend des munitions sauter ! C'est une mise à mort, c'est une mise à mort !

Les hommes poussèrent tous un cri de guerre tonitruant, repris en cascade par les autres hommes d'équipage dont le poste se situait plus loin dans le sous-marin. On leur avait foutu un sacré coup de pied au cul à ces boches ! Une seule torpille pour un croiseur, on allait en parler dans toute la Méditerannée !!

Le sous-marin replongea dans les abysses, à l'intérieur, les hommes se congratulaient entre eux, se félicitaient. Ils n'imaginaient pas qu'ils venaient d'assassiner plus de quatre cent jeunes gens, comme eux. Le crépuscule tombait sur la carcasse fumante.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum