Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

Aller en bas
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty La Route des Blondes

Ven 15 Jan 2010, 11:40
Tanger, un jour d’été…

Un homme marche au milieu de la foule qui se presse dans cette énorme fourmilière que sont les abords du port. Il se frayent un chemin dans la Casbah faites de ruelles étroites et hautes ou les rayons brûlant du soleil ne peuvent atteindre le sable tassés sous les pas des passants. Suivant sont instinct il parcourent les rues emplies de senteurs exotiques du souk quand sur son chemin, la morphologie du tissus urbain s’ouvre sur une place bordées d’arcades blanchies sous les quels quelques café ont abrités leurs terrasses. C’est au « café de la douane » qu’il à rendez-vous et avisant la table ou ce trouve esseulé l’homme qu’il à rencontrer deux semaines plus tôt à Alger il s’y installe, relevant ces larges lunettes de soleil sur sa tête qui par la même jette en arrière ces cheveux châtain.

Salaam maleikoum...

Maleikoum salaam…


Bilal sert lentement et sans un mot, tel un rituel, un thé à la menthe très fumant et repousse sur le petit plateau en argent finement ciselé, le verre du nouveau venu tel une invitation à la découverte olfactive et gustative.

A votre santé, monsieur…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Sam 16 Jan 2010, 10:33
Il trempa ces lèvres dans le liquide brûlant qu’il venait d’additionner d’une belle dose de sucre et tout en ce faisant il observa tout autour de lui. Si l’on faisait abstraction du bruit ambiant, pour se focaliser sur les conversations on entendait à cette terrasse des tractations en espagnoles, en arabe, en français, en anglais et même en yiddish… Visiblement cette place rassemblais un panel très large de toutes la population qu’on pouvait croiser dans ces rues allant du simple matelots jusqu’au douaniers et à la police, sans oublier les placides marchands pas toujours très honnêtes…

Je vous remercie d’avoir accepter notre proposition capitaine…

J’ai encore rien accepter du toutfit-il sur un ton secmais à Alger il me semblais que… eh bien il vous à mal sembler, je ne négocie qu’avec votre patron… je crains que cela sois impossible sahib car… écoute moi bien mon garsil avait posé sa main sur le col de Bilalt’arrête les ronds de jambes et t’en viens au fait et le fait est que si tu veut ce que ton patron veut, tu n’as pas 36 000 solutions… compris l’ami ?...

Un instant l’homme hésita, dévisageant le français comme pour chercher en lui quelques chose de suspect. Ce dernier, sans broncher continua la dégustation du thé à la menthe en laissant son regard parcourir la place. Bilal, finalement se leva et disparu derrière les lanières de cuir de la porte qui était censé empêcher les mouches d’entrer dans le commerce. Le français jeta un regard de l’autre coté de la place ou son second, parti en avance, était attablé depuis maintenant plus d’une heure. Plus loin, un groupe de permissionnaires profitait du soleil comme n’importe quel groupe de matelots, si ce n’est qu’ils n’étaient pas marins sur n’importe quel navire…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Lun 18 Jan 2010, 09:54
Bilal ressorti suivi de près par un homme plus richement vêtu et ils vinrent s’attabler sans un mot. La barbe grise et le visage balafré ainsi qu’un œil que les années avait recouvert d’une sécrétion d’un mélange de blanc et de jaune pour le moins repoussant indiquais que le nouveau venu était déjà plus vieux et avait du connaître quelques histoire d’affrontement entre clans rivaux… mais qu’importe cela n’était pas l’objet de la présente séance.

On m’appelle Hafed, « le protecteur », et je suis celui qui vous à demander de venir aujourd’hui pour affaireun silence ce fitet vous monsieur ? À qui ai-je l’honneur ?... A l’homme qu’on appelle pasrépondis le français sans quitter des yeux ce vieux cyclope qui semblais le sous peser du regardde nature prudente, j’apprécie cela car… pas prudent, mais ma mère m’a appris à pas parler à des inconnusle sourire en coin, la tirade avait pour effet de stopper net toutes formes de préliminaire interminable dont étaient coutumier certains commerçants du coin

Je comprendfit le vieil homme qui lui aussi sembla essayer de sourire

Avez-vous réfléchi à ma proposition, capitaine ?

Ouep, je peut en chargez 1500

L’annonce semblait surprendre les deux hommes1500 ? Vous… vous en êtes sur ?

Aussi sur que 2 et 2 font 4…

Et quand pouvez vous ?

J’suis pas venu pour du tourisme grand-père… si vous voyez ce que j’veut dire…

Bien nous chargerons ce soir dans ce cas…


Tout doux l’ancien… d’abord quelques détails qui ont leurs importancele français fit glisser en quelques aller retour son pouce sur le bout de son index et de son majeur.

Quatre dollars par caisse et… Sept… Cinq parce que tu me plait… m’en fou que je te plait t’est pas mon style, six la caisse ou rien… bon, va pour six dollars mais j’y perd… tu veut pas que je te plaigne non plus hein…

Et c’est pour ou ?... Bilal sait, il te conduira… ah parce que vous croyez que je laisse monter n’importe qui sur mon navire… c’est mon subrécargue, il veillera au bon déroulement des choses et puis il connais les gens que vous rencontrerez

Ouaisle français jeta un œil sur l’homme de mainpourquoi pas après tout, si il est trop chiant j’peut toujours la balancer à la mer

Et bien puisque l’affaire est conclue pourquoi ne pas inviter votre ami qui est resté seul à la terrasse là-bas à nous rejoindre pour boire un dernier verrele vieil homme avait fait mouche en indiquant Arthur de l’autre coté de la place… Erwan sourit, on apprend décidément pas à un vieux singe à faire des grimaces, pensa-t-il
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Mer 20 Jan 2010, 09:55
Le soir venu, Erwan regardait depuis la salle de commandement les dockers occasionnels charger les caisses dans la cale alors que son second dirigeait la manœuvre à fond de cale. Au bord du quai, Bilal discutais avec le préposé administratif du port qui comptait inlassablement les marchandises qui défilaient devant lui.

Vous pouvez embarquer Bilalla voix était venu depuis le haut du bastingage. Une ombre descendit alors que Bilal monta à bord. Bonsoir capitainefit le préposerBonsoir

Dites moi, comment cela ce fait-il que les prix des marchandises dans cette ville soient… hmmm… disons si abordable ?

Vous ne savez pas capitaine ?

Si j'le savais j’vous l'demanderais pas…

Eh bien c’est simple… depuis 1923 la ville jouit d’un statut international qui nous octroi un régime économique et fiscal particulier. Les marchandises, quel quels soient, peuvent transiter par les locaux de la Société du port, soit en vue de leur réexportation sans acquittement de droits et taxes, soit pour être mises sur le marché local après perception des 12,5 % ad valorem…


Le préposé avait débités tout son savoir sans lever le nez de son papier, cochant et scribouillant inlassablement son calepin…

Bien merci…

A votre service, capitaine…


Deux heures plus tard, les cales remplies, l’Opalescence quittais le port franc de Tanger pour une destination encore inconnue…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Ven 22 Jan 2010, 15:26
Plusieurs jours plus tard le long d’une île de la Méditerranée l’atmosphère était électrique à bord du destroyer français.

Dis donc bouffon, tu compte jouer avec mes nerfs encore longtemps de la sorteune arme de poing rentrait peu à peu dans la chair d’un Bilal qui au fur et à mesure se décomposais, devenant livide de peurNon sahib, ne tire pas… je supplie toi capitaine… pas tiré…

Putain ça fais 48h qu’on glande au même endroits, c’est quoi cette embrouille de merde ?

Je juré sahib… moi pas savoir, moi attendre message de la part des acheteurs… je juré sur la tête de… ta gueule couillon, arrête de juré… le seul qui jure sur ce navire c’est moi, compris…


Soudain une vedette arriva au loinCapitaine regardez, sur tribord avantErwan se porta hors de la passerelle de commandement l’arme toujours à la mainqu’est ce que c’est que ce bordel ?... une vedette américaine, capitainefit le secondMettez des gars aux ’37 et aux mitrailleuses… à vos ordres capitaine…

C’est eux sahib… c’est euxBilal s’agita, sautillant presque sur place sous l’œil dubitatif d’Erwanquoi c’est eux ?... c’est qui eux ?... les acheteurs sahib… ils viennent donner le point de rendez-vous pour la livraison… En PT-Boat ricains ?...s’étonne le capitaineoui sahibErwan soupirabon ok… et arrête de m’appeler sahib ça me gonfle

Quelques instants plus tard la vedette et le destroyer étaient à couple, le pilote voulant monter il se vu refuser l’accès par un second armé d’un Stentu reste en bas malin… Bilal tu descends, je te suis… Arthur si il y à le moindre mouvement suspect, tu arrose ces couillons… ok capitaine…

Une heure se passa et les deux navires reprirent la route… vers la Corse…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Dim 24 Jan 2010, 10:02
Encore trois jours plus tard, la première ‘livraison’ se faisait à 3 miles des côtes de l’île de beauté, juste en dehors du rayon maritime des douanes. L’Opalescence livrait la moitié de sa cargaison en face de la crique de Tizzano, l’autre moitié serait livré en face des calanches di Piana un peu plus au nord de l’île.

Un incessant ballet de vedettes rapides faisait des aller retour à plus de 40 nœuds de vitesse entre la terre ferme et le bateau mère. Pendant ce temps une incessante communication lumineuse et radiophonique couvrait d’une relative sécurité le débarquement et en cas d’alerte, le rendez-vous serait automatiquement reporté à un autre endroit. Mais cette fois, rien ne vint troubler le déroulement de l’opération et par vague de 100 caisses le transbordement se déroulait normalement…

Arthur s’approcha de son capitaine
Erwan regarde là-bas une vedette italiennele visage s’illumina un court instanthéhé, va y avoir du boxondepuis son promontoire marin Erwan cria

On arrête les transferts les gars ennemi en vue tout le monde à son poste de combat et que ça saute bande de moules…

Mais sahib
protesta Bilaltoi ta gueule c’est moi qui décide et si t’est pas content tu plonge, vu

Arthur, charge toi de faire remettre les panneaux de cales et n’oublie pas de bien faire serré le prélart, ça risque de bouger dans pas longtemps…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Lun 25 Jan 2010, 10:14
Une vedette Motoscafi Anti Somergibli, M.A.S. de son petit nom, se tenait à plusieurs encablures du destroyer français attendant et scrutant ces mouvements. A la passerelle de commandement de celui-ci, les visages étaient fermés, braqués sur cette menace potentielle.

La marine ou la Guardia di Finanza, tu crois ?... se risqua l’opérateur radio... Erwan haussa les épaules... dans les deux cas faut éliminer ces mecs, on à du boulot à terminer… comment ?... demanda le second…

J’ai une petite idée à la con qui va leur plaire je crois… machine plein pot sur euxdevant une instant d’hésitation de son second, il ajoutac’est une ordre bordel…

Manu, va me chercher une caisse dans la cale et trouve moi du carton humide… grouille… si capitánrépondis le radio

Dix minutes plus tard, sur le pont de l’Opalescence, les deux hommes déchiraient en morceaux les ingrédients de la farce et les jetais dans une large casserole volée à l’instant au cuistot du bord.

Pleine puissance mon capitainecria ArthurOK… stop les machines en catastrophe… maintenantla coque en acier accusa le choc mais tenu bon, continuant encore à avancer grâce à l’inertie du bâtiments… puis, un gros nuage de fumée monta au dessus du pont, provenant de la casserole ou l’on avait bouté le feu à des matières produisant beaucoup de fumée une fois humide…

Ils arriventcria Arthur en pointant les Italiens du doigtsTout le monde au poste de combats… les ’37 et les ’12-7… paré à faire feu… attendez mon ordrerépondis, criant tout aussi fort, Erwan en montant à la passerelle de commandement…

Ils croient qu’on à eu une case moteur… ils vont approcher confiant… ils se mettent en position de tirs Erwan… barre à tribord, vited’une incroyable maniabilité le destroyer tourna relativement vite offrant tout son flanc à l’ennemi… offrant également toutes son artilleries en batterie…

FEUUUUUUUUUUUUU…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Jeu 28 Jan 2010, 10:42
Il flotta un instant comme un épais brouillard sur le bâbord du destroyer, un manteau qui empestait le souffre et qui donnais un sacré coup de chaud à l’équipage aussi. Le rideau levé, un sympathique cri de liesse s’éleva au dessus des français… cri qu’Erwan ne pus initialement qu’apprécier le cul par terre… position dans la quel la secousse l’avait contraint à se trouver à ce moment…

Bordel je ne m’y ferais jamais… et pourtant je sais que je dois me tenir quand ils tirent cette bande de cons… à chaque fois je me fais avoirgrommela t-il en se relevantAlors ça donne quoi ?... hmmm… mais on dirais que pour une fois cette bande de bras cassé à réussi à le leurs mettre bien du premier coup… l’index dans l’oreille tentant désespérément de délivrer celle-ci d’un sourd bourdonnement, il s’adressa à deux marins occupé à se congratulerHeps vous deux la, au lieu de vous bécoter, mettez un canot à la mer et aller voir s’il reste de survivants… et que quelqu’un éteigne cette casserole et la rende au cuistot…

Hey, Bilalle capitaine se tournaBilal… Biiiiiiiiiiiilal… ben qu’est ce que tu fout planquer sous la table couillon ?... moi avoir eu très peur sahib… si tu m’appelle encore une fois sahib j’vais t’en donner des raisons d’avoir peur… euh oui capitaine… Bon rappelle tes copines qu’elles viennent chercher le reste, on va pas camper sur place non plus…

Et après avoir constater le décès de tout l’équipage italien et avoir ramener en souvenir une bouteille de grappa encore intacte, l’Opalescence, délesté du reste de la livraison du jour fit route pour la suite de son périple…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Sam 30 Jan 2010, 14:16
Les calanques de Piana offraient un spectacle magnifique dans le couché de soleil. Le granit prenait des teintes de rouge, d’orange et d’ocre, relever ci et la par cette végétation verte et basse balayer par les embruns. Et cette eau… ce dégradé de bleu qui devenait presque transparent à mesure qu’on approchait des petits plages taillé dans la roche… c’était tout simplement magnifique… Erwan comprenait pourquoi on appelait cela l’île de beauté.

Pendant qu’il rêvassait, la deuxième partie du chargement était débarquer à terre probablement stockes dans des cavités connu des contrebandier seuls. Par la suite les caisses au détail seraient acheminés par la route pour être distribuer… mais ça c’était pas mes oignons.

C’est fait Sah… euh, capitaineBilal, sortis du fond de son slip une enveloppe en papier qui avait du souffrir du voyage1500 caisses… à 6 dollars la caisseil baraguinna quelques chose en arabe, puis étala les biftons5000 dollars…

Tu me prends pour une billeErwan avait dégainer6 fois 1500 ça fait 9000… envoi l’fric ou je te dérouille… 5000 dollars ici… 4000 dollars à Tanger… pour être sur que vous ne me balancerez pas à la mer ou que vous ne tentiez de vous jouer de mon patron… et qui te dis que je vais pas te balancer la maintenant à la mer ?... A vous de voir, capitaine…

Putain, fils de pute…
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6848
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Mer 03 Fév 2010, 09:50
L’Opalescence retourna donc sur Tanger ou il accosta une semaine plus tard, non sans avoir croiser la route d’un destroyer classe Soldati et d’une corvette Italienne classe Gabbiano. Aquilone et Pisa avaient été envoyé par le fond sans problèmes notoires et sans même retarder vraiment le navire français, tout au plus les avaient-ils divertis lors de la traversée…

Les bons comptes faisant les bons amis, monsieur Hafed avait payé rubis sur ongles ces dettes, sans même tenté de roulez le français qui de toutes façons n’aurait pas été d’humeur à discutez calmement… pour peu que cela lui arrive de savoir discutez calmement…

Enfin le destroyer FNFL quitta Tanger pour Casablanca, puis fila sur Alger. En pleine mer on en profita pour enlever les caches et autres peintures qui avaient maquiller le navire Français lors de l’opération clandestine. On fit également le partage des gains entre ceux, en nombres réduits, qui avaient participer. Les cartouches de cigarettes, soustraite à la route des blondes furent également distribuer comme un tout des gains… chacun pouvant choisir d’être rémunérer en clopes ou en dollars.

L’escale de Casablanca ne dura que deux heures et aucune permission ne fut donnée. Seul Erwan descendit de l’Opalescence se rendant au cimetière puis dans les profondeurs de la vielle ville, dans les quartiers les plus pauvres. En revenant il n’avait déjà plus sa part du butin… déposer chez le père de Leyla…







Notes de fin, HRP :
Pour de plus amples informations sur le sujet nous conseillons la lecture des deux articles suivants :
Rinkel, Serge (2001) « La Route des Blondes, première partie » dans MRB n°457, décembre 2001. p 40-46.
Rinkel, Serge (2000) « La Route des Blondes, deuxième partie » dans MRB n°458, janvier 2002. p 44-47.

"La route des Blondes étant le nom donné à la contrebande maritime des cigarettes américaines au départ de Tanger à destination de l’Europe (France, Italie, Espagne,…) dans les années ‘50 et ’60."
Contenu sponsorisé

La Route des Blondes Empty Re: La Route des Blondes

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum