Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

Aller en bas
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Nebel im Meer

Mer 20 Mai 2009, 15:01
Mer du Nord, 1943


Titiiitiiiiittiiiiittttiiiiiittttt....
"On a un contact capitaine, message radio."
lâcha paisiblement le radio du L-22, fier sous-marins de sa majesté.
"C'est crypté, je peux pas l'identifier, c'est de l'onde courte." une goutte de transpiration perla sur son visage
"God, Bien compris je transmets au Coastal Command"

From : HMS L-22
To : Coastal Command
High Priority
Subj : New Enigma Message

Avons intercepté message ennemi, crypté Enigma
Plongeons et continuons mission
Out

XXXYYUNHSGSG
DCXRRZDBDCOSFCIHJNZ
AZOODZHAGBDNDN?IOFOZ?DNBNGQ
GZAASN CHSZOZO.X?????AUDBAZATYXWUIXOICA
Admiral Louis Mountbatten
Admiral Louis Mountbatten
Amiral Anglais
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral britannique
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 25/01/2008

Infos
Nationalité: Anglais

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 20 Mai 2009, 15:10
Oh God ! Appelez l'amirauté on a ferré un gros poisson.
L'analyste décrocha le téléphone et composa un numéro. Il lança le combiné à son voisin encore sous le choc de la découverte.
"Allo, oui bonsoir Lt Goldberg à l'appareil, je suis désolé de vous réveiller à une heure si matinale, mais je viens de déchiffrer un message intéressant...Oui vous devriez le voir par vous même...D'accord, je vous envois ça en télétexte...Bien je reste dans le coin...Bonne Nuit Sir."
Il raccrocha le téléphone et s'empara d'une machine à écrire, l'autre comme abasourdit, osa une question
"Alors ils ont dit quoi ?
-A ton avis, il sont sur le cul voilà tout"

La machine perçait le silence de nombreux claquements plus angoissés les uns que les autres.



Les navires appareilleront sous peu, de nuit et sous bonne escorte.
Primula, Benzen, Tauten seront de la partie.
"Angebot für Alles" attend le feu vert du Führer....
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 27 Mai 2009, 14:04
Par une nuit sans lune, le petit port du delta de la Vistule s’illumine de milles feux. Pour les habitants à proximité, la déflagration est telle que de nombreuses fenêtres sont soufflées et quelques maisons s’écroulent comme un château de cartes…

Le long du quai ravagé, un cargo brûle depuis deux jours. « Une fuite d’essence sur un moteur trop chaud » affirmera la presse sous la pression de la Kriegsmarine qui elle-même conclura à un accident anodin…

Anodin… ce qui l’est moins c’est un cargo chargé de calibre de 150 mm qui explose lors de l’installation, de nuit, d’une catapulte pour hydravion…

Dans la foule des badauds curieux amassés non loin, un homme semble sourire. Il n’a rien de particulier, si ce n’est le dessus de la main droite superficiellement brûlé…
Admiral Louis Mountbatten
Admiral Louis Mountbatten
Amiral Anglais
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral britannique
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 25/01/2008

Infos
Nationalité: Anglais

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Dim 31 Mai 2009, 20:05
Dans un bureau du cœur de Londres :

Toc toc toc…

Entrez, George…

Amiral, un rapport qui nous vient de nos agents de Dantzig… fit l’homme qui venait de rentrer en posant devant l’Amiral une farde en carton.

Hmmm… Well, il semblerait que les Allemands avaient prévu de faire partir un de leurs raiders depuis Dantzig mais que celui-ci a été mis hors de combats par la résistance locale.

Bonne nouvelle, isn’t it Sir ?

Yes… ce qui l’est moins c’est que visiblement les Allemands avaient mis le paquet sur leurs armement… écoutez plutôt…

« Le KMS Plunket, navire construite en 1929 à Kiel, à été transformé en croiseur auxiliaire à Hamburg ou il fut armé de six 150mm L/45 C/16 guns, un canon Creusot-Schneider 75mm L/35, une tourelle double de 37mm C/30 L/83 et quatre 20mm C/30 L/65 flak.

Lors de l’incident il était en passe de recevoir deux Heinkel He-114 A-2 ainsi que quatre tube lances torpilles de 53.3cm… »

L’Amiral releva la tête en direction de son secrétaire qui écoutait bouche baie l’armement de cet anodin cargo…


« Il apparaît que le KMS Plunket devait rejoindre un homologue raider dans un fjord et attendre les ordres du Führer pour appareiller… »

George… transmettez cela à nos capitaines sur zone voulez vous…

Yes, Sir… fit le secrétaire en prenant la porte.
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Dim 31 Mai 2009, 20:45
Tractés par deux remorqueurs, les 19.000 t. du SS Santa Maria de Lisboa quittaient lentement la rade de ... , sur la passerelle, son commandant, Helmut Von Ruckteschell, regardait, amusé, le pavillon portugais flottant à la poupe et surtout, examinait le camouflage des pièces de 150mm .
Il ne serait plus, pendant quelques temps, qu'un simple navire de commerce de 160 mètres de long ralliant l'Amérique du Nord ...
Admiral Louis Mountbatten
Admiral Louis Mountbatten
Amiral Anglais
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral britannique
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 25/01/2008

Infos
Nationalité: Anglais

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Lun 01 Juin 2009, 11:09
Brest, une nuit de pleine lune :

Devant l’armurerie du port de Brest, une dizaines de camions de la Wehrmacht stationnent en file indienne, le moteur ronronnant. Au compte goûte, un camion part, lourdement chargé à en croire le pot d’échappement qui racle presque le sol.

Schnell, Schnell… un officier se tient devant une des gardes portes coulissante entrouvert du hangar alors qu’un incessant va et vient s’opère entre le premier camion de la file et l’armurerie. Quelques soldats Allemands compléter par quelques agents de la maréchaussée ont été réquisitionné pour ce lourd travail.

Alain… ou tu crois qu’il envoient ces caisses ?

Aucune idée Paul et franchement, contente toi de les porter et ne pose pas de questions, ça m’a pas l’air d’un gars du genre à taper la causette accoudé au zinc de chez la Lucette le gradé de la porte.

Ouais, c’est vrai qu’il à plutôt l’air de s’être tapé un balais dans l’c…

Silence… dépêchez-vous de transporter ces caisses dans le camion…

Et le travail se poursuit durant une bonne partie de la nuit, dans un silence à peine entrecoupé par l’officier Allemand. Le dernier camion chargé, Paul s’offre une cigarette et alors qu’il passe devant le scribouillard de l’armurerie lui tend le paquet.

Danke… la lueur d’une allumette éclaire son visage.

Dis donc, voilà une nuit bien remplie hein ?

Oui, grosse cargaison…

Et ils s’en vont pour ou toutes ces caisses de pastis… plaisante Paul.

Ahahahahahah… nein nicht Pastis… calibre 152mm… für le Sud…

Quelques instants plus tard, les deux hommes se quittent. L’un en direction de son bureau à la capitainerie, l’autre en direction de l’église Notre-Dame des Carmes… d’où quelques heures plus tard s’envolera un colombidé en direction de l’Angleterre…
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Jeu 04 Juin 2009, 22:42
Une fine pluie salvatrice tombe sur la ville que la chaleur des derniers jours a accablée malgré la brise venant du large. La ville dors encore à cette heure bien matinale et c’est pour cela qu’un équipage hétéroclite à été prié de se rassembler sur le quai afin de prendre la vedette vers leur navire.

L’aube n’a pas encore pointé ces premiers rayons et la vedette glisse sans un bruit, les moteurs au ralenti, vers l’entre du port. Soudain, une chaîne glisse dans l’eau sous son propre poids en ripant sur les pierres de tailles du bord du quai. Quelques minutes plus tard, la vedette passée, la chaîne se tend à nouveau entre les deux tours du vieux port interdisant à nouveau l’accès.

A quelques encablures de la, un navire sans pavillon, sans nom, sans destination et sans bruit embarque dans un étrange silence les matelots et lève l’encre pour un périple tout aussi étrange…

Du haut de la tour Saint-Nicolas, une ombre balaye la rampe d’accès et le chemin de ronde, s’arrêtant juste le temps de laisser passer les deux soldats en faction, puis reprend son travail comme si de rien n’était…
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Dim 07 Juin 2009, 21:26
Dans le port de *****, une nuit et un jour durant, l'équipage s'affairait pour les préparatifs du départ. En effet, il fallait charger la précieuse cargaison de fruits dans le cargo péruvien "Arumba", à destination de l'Amérique du nord, et repeindre le navire. Les deux cheminées devaient également être changées, et le nom, à moitié effacé par la rouille et ne ressemblant plus qu'à "A...t...s" devait être repeint. Les préparatifs avaient pris du retard, le transport des fruits par camions étant terriblement lent, et les moteurs supportant à peine le poids de la cargaison.

Heureusement, au soir suivant, tout était prêt, et le cargo quitta le port, tous feux éteints, mettant le cap sur sa destination. A son bord, le Capitaine, Bernhard Rogge, avait l'air satisfait. Certes, ils avaient pris du retard, mais ce n'était qu'une bonne journée de perdue. Et l'équipage avait eu le temps de préparer le navire au long voyage qu'il devrait effectuer. Si tout se passait bien, la cargaison serait livrée sans faute à destination.
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Lun 08 Juin 2009, 23:40
Le destroyer britannique Abdiel naviguait quelque part au nord-ouest de l'Espagne, lorsque soudain, en pleine nuit, un étrange cargo naviguant tous feux éteints manqua de le percuter. Le destroyer évita de justesse la collision, tandis que le cargo inconnu disparut dans la noirceur d'une nuit pluvieuse.

Le Capitaine Jack Den descendit immédiatement en salle radio, afin de transmettre un message à l'Amirauté britannique.

Message from Jack Den, Captain of the destroyer "Abdiel"


Avons évité de justesse collision avec navire inconnu. Celui-ci disparu dans la nuit. N'avons pu ni le contacter, ni l'identifier, mais relevons son cap présumé, vers l'ouest. Position .... (crshhhhh crshhhhh *la communication radio fut interrompue*)

Plusieurs éclairs apparurent non loin, illuminant la mer, dans un tonnerre assourdissant. L'équipage du destroyer n'eût pas le temps de réagir, ni même de se rendre compte de ce qu'il se passait, que de terribles explosions secouèrent leur navire, détruisant l'antenne radio, le poste de commandement et trouant la coque. Le navire se retrouva bientôt noyé par les flammes, flottant encore par miracle, pendant que les survivants tentaient de sauver le navire. Dans un éclair, ils purent apercevoir un cargo pointant des batteries de canons dans leur direction ...
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 10 Juin 2009, 13:51
Le Burn Hill, navire mouilleur de mine classe Keokuk de l'US Navy naviguait à vitesse réduite vers l'Angleterre. Sur la passerelle son capitaine était inquiet. Un accident avait eu lieu à bord et une mine avait explosée, mal manipulée par l'un des nouveaux matelots. Les dégats à bord n'avaient pas été sérieux mais l'équipage dénombrait plusieurs morts et une dizaine de blessés. Evacuer les blessés était donc une priorité pour le capitaine qui enrageait que son navire soit aussi lent.

Mais la chance était peu être revenue. La vigie de bord signala à la passerelle qu'un gros cargo venait d'apparaitre à l'horizon. Il était peut être possible de transborder les blessés à son bord.
Le capitaine observa avec ses jumelles le cargo en approche. Il portait un pavillon Grec et approchait à vitesse rapide, signe qu'il était peut être vide. C'était une bonne nouvelle, les blessés seraient plus vite amenés en Angleterre et dans le port de Scapa Flow tout proche.
Ne parlant pas le Grec et ne connaissant pas la fréquence de la radio du nouveau venu, le mouilleur de mine de plus de 6.000 tonnes prit contact par le biais de signaux lumineux. La demande d'acceuillir à bord des blessés fut transmise dans le code international. Le cargo Grec ne tarda pas à répondre et signifiait qu'il acceptait la demande alors qu'il manoeuvrait pour approcher le mouilleur de mines par le flanc.

Le capitaine Américain se sentait soulagé alors que le cargo n'était qu'à quelques centaines de mètres de son navire. A bien y regarder le cargo était énorme, dans les 20.000 tonnes à peu près. Il n'avait pas connaissance que les Grecs avaient de si gros cargos.
Soudainement, des plaques pivotèrent sur le flanc du cargo. Le capitaine en fut étonné avant qu'il se rende compte que des canons dissimulés commencaient à se pointer vers son navire. Une bordée d'obus de 152mm fut le dernier spectacle que vit le capitaine Américain.

Un quart d'heure plus tard, le cargo Grec filait plein ouest. En apparence un cargo tout ce qu'il y avait de plus normal. Mais à la différence qu'il s'éloignait d'une grosse colonne de fumée au loin derrière lui.

Après cette journée l'officier de la station radio de Scapa Flow s'évertua durant des heures à prendre contact avec le Burn Hill .. en vain.
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Jeu 11 Juin 2009, 10:49
Sud Islande 05h09 GMT

WAAAAAAOOOOOOOUUUU....WAAAAAOUUUUU.
Une voix métallique grésilla dans les nombreux postes du USS Omaha, croiseur léger de même classe.
"A tout les secteur, au poste de combat" La voix répétait inlassablement.

Le croiseur s'écarta de son compagnon le DD-78, Destroyer classe GMT, à pleine vitesse ils s'approchaient du contact présumé que masquait partiellement une aube magnifique.
"Demandez leur de s'identifier par signaux, validez le poste de combat" Proposa le capitaine Evart du USS Omaha.
-Que le DD-78 fasse de même, assurez-vous en.

12 km plus loin, le Kapt. Hans Langsdorff validait les autorisations de tirs.
- Kontact Kapitan ! Cible 01. 11,5km cap Sud Sud-Est, Vitesse 20 knot, Paré à faire feu capitaine. Lança une enseigne.
Le KMS Graf Spee, cuirassé de poche classe Deutschland incurvait son cap Nord-Ouest.
- Bien.....Feu !
Les 6 canons de 280 mm crachèrent leurs obus vers le croiseur léger qui s'embrassa.
Le capitaine du KMS Graf Spee esquissa un sourire, il frappait loin de l'Allemagne, comme un viking à la conquête du monde.
Il serait un outil mortel qui ferait mettre à genou ces orgueilleux anglais.
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Lun 15 Juin 2009, 00:42
A quelques milles à l'est des Açores, le croiseur classe Oakland CL-32 patrouillait. Le Capitaine McAdam, commandant le navire, vit une fumée suspecte à l'horizon. Aucun navire allié n'était signalé dans le secteur, aussi décida-t-il de se diriger vers le navire repéré et de l'identifier. Mais la nuit tombait, forçant le Capitaine à interrompre les recherches. Pourtant, la nuit ne fut pas aussi tranquille qu'il ne l'aurait espéré. Alors que l'équipe de quart veillait, l'officier en charge du quart vit plusieurs lueurs suspectes à l'est, à bonne distance. Peut-être n'était-ce rien, mais il décida de sonner l'alerte, à tout hasard. Mieux valait être paré à toute éventualité.

La sirène hurla donc, et les marins américains gagnèrent leurs postes très rapidement. Le Capitaine vit aux nouvelles, se demandant ce qui justifiait un tel remue-ménage. Il se demandait si l'officier de quart n'avait pas rêvé, lorsque soudain de fortes lueurs apparurent, suivies de détonations. Puis des gerbes d'eau s'élevèrent autour du croiseur, s'en rapprochant peu à peu. Le croiseur américain était encadré, en pleine nuit, avant même d'avoir pu se rendre compte qu'il était pris pour cible.

Le Capitaine donna immédiatement l'ordre de riposter. Calculant les paramètres de tirs, il fit tirer ses batteries de 127 mm. Deux tirs touchèrent l'un des assaillants, mais les tirs adverses commençaient déjà à faire mouche. Bientôt, le croiseur américain n'était plus qu'une torche, illuminant la mer, son équipage évacuant le navire. Le coup de grâce arriva enfin, et, touché à la Sainte-Barbe, le croiseur explosa. Coupé en deux, en flammes, le navire américain commença à s'enfoncer lentement dans les eaux de l'Atlantique, tandis que deux silhouettes noires s'approchaient du brasier. Des projecteurs s'allumèrent, et des canots furent mis à l'eau afin de repêcher l'équipage, qui désormais serait détenu, prisonnier à fond de cale de ce qui ressemblait à un cargo péruvien endommagé.
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 17 Juin 2009, 10:41
Quelques milles à l'est des Açores, un nouveau drame se joua. Une frégate américaine de classe Tacoma, patrouillant dans le secteur dans le but de retrouver le croiseur porté disparu depuis quelques heures, détecta soudain un submersible allemand, en immersion périscopique. Le grenadage commença, quand soudain deux masses sombres s'approchèrent, et se mirent bord-à-bord avec la frégate. Les canons pointés sur le navire américain, les deux gros navires inconnus sommèrent l'équipage américain de se rendre, sous peine d'être expédiés par le fond en quelques secondes. Ne pouvant rien faire, l'équipage se rendit et fut mis à fond de cale, tandis que la frégate était laissée en proie aux flammes.

Les Kapitäns Rogge et Detmers étaient satisfaits, ils avaient réussi à capturer un navire et son équipage complet, et couler un second, capturant ensuite les survivants. Les renseignements glanés faisaient état de la proximité d'un convoi fortement escorté, mais rien qui ne semblait inabordable pour les deux croiseurs. Cependant, de nombreux spots apparurent sur les radars spécialement aménagés sur chacun des deux raideurs. Deux groupes très vastes se trouvaient à quelques milles à l'ouest. D'après les vitesses relatives, les radaristes en déduisirent que le groupe le plus proche était composé d'escorteurs, et le plus éloigné de transports lourds. Seulement, le groupe d'escorte semblait comporter près de six navires, pour le moment de type inconnu. Il ne fallait prendre aucun risque, les deux raideurs se résignant à la fuite plutôt qu'à un combat perdu d'avance contre des navires supérieurs en nombre.
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Ven 19 Juin 2009, 12:50
Quelque part au nord-est des Açores ...

A la faveur de la nuit, deux cargos parvinrent à s'approcher silencieusement d'un convoi de transport britannique, trompant la vigilance d'une escorte dépassée. Ils lancèrent l'assaut, avec l'aide inestimable d'un submersible, et parvinrent à capturer puis saborder un cargo armé cependant que le submersible en envoyait un second par le fond.

Le cargo armé "Thorn", en perdition, menacé d'être coulé, ne pouvait en effet que se rendre, bloqué par les deux cargos inconnus pointant leurs pièces de 152 mm sur le pont dévasté. L'équipage fut fait prisonnier et contraint de transborder une bonne partie du matériel. Excellente nouvelle pour l'équipage de Bernhard Rogge, le cargo britannique transportait du matériel de réparation navale. Grâce à la main-d'oeuvre transportée dans les cales du "cargo péruvien" et au matériel capturé, celui-ci fut rapidement remis à neuf. Les stocks de munitions et de carburant des raideurs avaient en outre été complétés par cette prise de guerre.

Mais la traque allait continuer, le convoi était loin d'avoir été coulé, et l'escorte ne pourrait rien faire désormais, les deux raideurs ayant maquillé leurs navires en cargos armés britanniques pendant les combats nocturnes, et s'étant substitués à eux ...
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Lun 22 Juin 2009, 11:52
Le convoi parti des Açores tentait d'échapper aux deux raideurs et au submersible allemands, prenant un cap nord-est qui les éloignait toutefois de leur escorte. Cette décision les mena à leur perte ; en effet, les raideurs étaient beaucoup plus rapides, même s'ils étaient beaucoup plus lourds. Ils eurent tôt fait de rejoindre les cargos, et d'expédier par le fond les plus éloignés. Le dernier survivant, tentant de s'enfuir, fut torpillé et laissé en perdition, afin que les raideurs puissent s'en emparer. Un tir de semonce suffit à faire comprendre à l'équipage du cargo britannique que toute tentative de fuite serait vaine. L'équipage mit le navire - ou plutôt ce qu'il en restait - en panne et se constitua prisonnier. Les Allemands récupérèrent ce qu'ils purent des cales du navires, puis l'envoyèrent par le fond à son tour.

Ils commençaient à avoir beaucoup de prisonniers dans leurs cales, au prochain convoi qu'ils croiseraient, ils ne pourraient probablement plus se permettre de récupérer les équipages alliés, sans doute devront-ils les laisser sur des embarcations de fortune, dériver, à moins qu'ils ne rentrent dans un port neutre afin de libérer les équipages.

Le convoi britannique avait été entièrement annihilé, et les alliés pouvaient à présent déplorer la perte de deux cargos armés (Thorn et Haida), un tanker T2-SE-A1 (Wrestler), un cargo C3 (Imperial), un cargo C1 (Venetia), un marchand côtier (Amfitriri) et un Crosley class (Sahib), ainsi que le matériel transporté, pour un total de 57.708 tonnes environ.
avatar
Yanagi
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 03/01/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mar 23 Juin 2009, 23:14
Londres, bureau de l’amiral Goodrich :

Penché pas dessus son bureau l’amiral parcourait avec attention les dossiers que l’on lui avait transmis. Ca et la, il restait songeur quant aux conséquences que cela aurait sur la flotte de la Navy en ces eaux… HX… KMS… OS… SL… toutes ces lignes avaient été mises à mal par les navires corsaires de la Kriegsmarine depuis maintenant plus de 3 semaines. Et malgré les efforts fournis, ce n’était pas sur le point de s’arrêter…

L’amiral appuya sur le bouton vert de l’interphone


Harmond… Yes, Sir… veuillez venir je vous prie… Yes, Sir…

Quelques secondes plus tard, le secrétaire entra dans la pièce, un carnet de feuille et un crayon à la main…

Prenez note s’il vous plait de ce qui suit et veuillez transmettre aux capitaines de l’US Navy…

Un bon quart d’heure plus tard, le secrétaire sortis du bureau et se dirigea vers le centre de communication installer en sous-sol. Dans la soirée, les capitaines seraient informés de la situation…


From :Admiral Alan Goodrich Kirk
To: United States Navy captains

En la situation actuel et au vue des dégâts infligé par les navires corsaires, je suis dans l’obligation de vous demandez de faire attention quant à la consommation des stocks des ports de Dublin et Reykjavik. Veuillez prendre les mesures que vous jugerez nécessaire pour éviter tout gaspillage de munitions et carburant de vos navires respectifs.

Over.
Karl Dönitz
Karl Dönitz
Amiral Allemand
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral allemand
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/05/2007

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Dim 28 Juin 2009, 19:48
Dans son bureau de commandement de Lorient, l'Amiral Donitz observait avec calme les U-Boots repartir en mission avec des raids fructueux.
Bien que l'Allemagne soit tenue en échec en Russie et en Afrique l'Amiral pouvait fièrement annoncer les succès de ses navires sur les mers du globes. Les pertes étaient lourdes, très lourdes .. Mais les pertes Alliées l'étaient d'autant plus.
Les convois Américains et Anglais était gravement perturbés et il n'était pas rare qu'un convoi n'atteigne un port qu'avec moins du tiers de son effectif initial.

L'idée d'associer des corsaires aux meutes de U-Boots s'était avéré payant et les navires de course rivalisaient en prestige avec les sous-marins du Reich. La collaboration de l'arme de surface et de l'arme sous-marin faisait merveille.
D'ailleurs son intendant vint lui communiquer un rapport qu'il attendait avec imaptience.


"Heil Her Amiral .. voici le rapport transmis par le navire commandant notre flotte de corsaires."

- Lisez le moi je vous prie Major..

"Jawhol .. "

Du KMS Graf Spee au bureau de la Kriegsmarine, l'opération Nebel in Meer se déroule à merveille.
Déplorons la perte des KMS Widder et KMS Pinguin coulés par les navires Américains.
En retour nous vous communiquons que notre flotte de corsaires a expédié par le fond près de 150.639 tonnes de navires marchands et militaires.
De nombreux prisonniers ont été faits et les convois sont décimés dans l'Atlantique. La saison de chasse s'avère être fructueuse.
Continuons notre mission pour le Reich.
Admiral Louis Mountbatten
Admiral Louis Mountbatten
Amiral Anglais
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral britannique
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 25/01/2008

Infos
Nationalité: Anglais

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Lun 29 Juin 2009, 18:55
Quelque part dans Londres :

Un homme entre dans le bureau, referme la lourde porte de bois derrière lui puis s’avance vers le bureau au dessus duquel est penché l’amiral. Celui-ci n’ayant pas vu son secrétaire ne réagis pas jusqu'à ce que l’homme qui vient d’entrer d’un subtil toussotement fait remarquer sa présence.

L’amiral relève alors la tête… les traits fatigués de son visage ne laisse planer aucun doute sur le faible nombre d’heures que comptent ces nuits en ce moment. Toutes ces pensées et ces efforts vont depuis maintenant plusieurs semaines vers la localisation ainsi que la capture des navires corsaires allemands. Heureusement, la destruction de deux d’entre eux avait été annoncées quelques heures plus tôt, mais cela suffirait-il pour endiguer la menace qui pèse de plus en plus sur les ports de Grande Bretagne… rien n’est moins sur et d’ailleurs…

Yes ? demanda l’Amiral…

Le secrétaire sans un mot déposa le message devant son supérieur. Rien qu’à sa mine basse l’on pouvait comprendre que la nouvelle n’était pas bonne.
L’amiral soupira profondément. Ce qu’il redoutait depuis quelques jours se voyait confirmer à l’instant.


Bien, veuillez prévenir nos capitaines de la situation et leurs demander d’agir en conséquence.

Yes, Sir.

Le secrétaire ressortis, presque soulager mais en même temps étonné de la réaction calme de l’Amiral. La fatigue, le dépit, l’impossibilité d’avoir jusqu’ici pu contrer le mouvement… sans doute un peu de tout cela et bien plus pouvait expliquer sa réaction.
Il descendit les marches vers un de étage inférieur où se trouvait le bureau des communications afin de transmettre la note de service auprès des flottilles et capitaines Alliées actifs sur le front Atlantique…


From : Allied High Command
To : captains of the Atlantic sea

L’action combinée des corsaires et des submersibles Allemands ont affaibli les divers stocks de munition et carburant de Grande Bretagne. Dès lors il vous est expressément demandé de faire attention aux cargaisons que vous demanderez pouvoir embarquer aux capitaineries des différents ports. N’emportez que le nécessaire ceci afin de ne pas grever plus encore les manques qui ne manqueront pas de se faire ressentir.

Les ports suivants sont particulièrement touchés :
Dublin et Reykjavik

Les ports suivants sont également touchés dans une moindre mesure :
Bristol, Liverpool, Scapa Flow et Loch Ewe

Prenez vos dispositions.

OVER.
Admiral Louis Mountbatten
Admiral Louis Mountbatten
Amiral Anglais
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral britannique
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 25/01/2008

Infos
Nationalité: Anglais

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 01 Juil 2009, 10:55
Gibraltar, centre opérationnel de la surveillance maritime :

Une radio crépita
Mayday Mayday .......... Mayday Mayday .......... Est-ce que vous nous entendez ?

Ici, la tour de surveillance de Gibraltar

Je suis le capitaine Sullivan....... je commande le convoi OG104........ sommes attaqués par ............... devons quitter le navire ............

Hallo, Hallo ?

Envoyez de toute urgence une patrouille sur zone .........................................................................

Hallo Hallo ?

Un officier accouru
Que ce passe t-il ?

La liaison avec le commandant du convoi OG104 a été coupée. Il faisait route vers Gibraltar, et a été stoppé.

Damned, c'est le 3ème convoi en une semaine, déroutez le HMS Abdiel vers la dernière position connue de Sullivan.

Le jeune opérateur essayait en vain de contacter le croiseur et son escorte, ceux-ci avaient été envoyé par le fond la veille.
Impossible mon lieutenant, je n'arrive plus à les joindre.

Frappant du poing la table
Bon sang de bonsoir, mais qu'est ce qu'il se trame làbas ?
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 01 Juil 2009, 14:20
*A l'ouest des Açores, un convoi américain, naviguant plein ouest, fut rejoint par deux cargos inconnus à la tombée de la nuit. Les deux cargos nouvellement arrivés rejoignirent le convoi, naviguant à présent de concert avec celui-ci. Personne, parmi les marins américains, ne pouvait se douter du sort funeste qui les attendait ; en effet, des panneaux coulissèrent, et l'armement des raideurs fut mis en batterie. Les premiers tirs expédièrent par le fond pas moins de trois cargos américains, et les cargos survivants ne pourraient échapper au même sort, à moins qu'ils ne soient capturés et arraisonnés. Les combats faisaient à nouveau rage en plein Atlantique, sur la route retour des Açores.*
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Jeu 02 Juil 2009, 13:49
*Quelque part à l'ouest des Açores, le soleil se leva sur les épaves encore fumantes de six navires de transport américains, dont la route croisa celle des raideurs. Ainsi, un cargo armé, un Liberty cargo, un Victory cargo, un tanker T2, un cargo classe Arcturus et un cargo classe Crater gisent désormais au fond de l'eau. Tous furent coulés, aucun d'entre eux n'ayant accepté de se rendre, et il n'y eut aucun survivant dans les rangs alliés. A cette tragédie militaire pour les Etats-Unis se double une tragédie humaine, touchant les hommes de toutes nations. Dans quelques heures, les autorités américaines allaient se rendre compte qu'un de leurs convois partis des Açores ne répond plus, et des recherches allaient être lancées.

A bord des "corsaires" allemands, l'équipage observait le dernier navire américain s'enfoncer dans l'Atlantique, avec un mélange de joie et de tristesse. Une victoire de plus pour l'Allemagne, mais un massacre de plus à lui imputer. En temps de guerre, on ne pouvait faire preuve de faiblesse. Mais les hommes n'en étaient pas moins humains. Des navires alliés, en outre, semblaient se rapprocher peu à peu en un étau inextricable. Les raideurs avaient été trop loin, trop longtemps en sécurité, il était temps que cela change ...*
Karl Dönitz
Karl Dönitz
Amiral Allemand
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Amiral allemand
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/05/2007

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mar 07 Juil 2009, 09:36
Dans un bureau de Lorient, une réunion informelle se tenait depuis quelques minutes. Réunissant l’autorité suprême de la marine de guerre Allemande et l’officier qui depuis plusieurs semaines avait assurer le suivi de l’opération "Angebot für Alles", gardant le contact le plus régulier possible avec les corsaires Allemand envoyer couper les lignes d’approvisionnement des Alliés…

L’officier déplia une carte sur le bureau…


Voici l’état de dégâts infligé par nos corsaires au jour d’aujourd’hui, Herr Oberbefehlshaber der Kriegsmarine… près de 225 000 tonnes en quelques jours. J’ajoute que de nombreux autres bâtiments Alliés ont été coulé par nos capitaines qui accompagne nos croiseurs, contribution que nous estimons à environ 100 000 tonnes supplémentaire bien que nous n’ayons que des informations très partiel sur leurs activités…

Gut, sehr gut… se contenta de dire Donitz un léger sourire en coin… et l’officier de reprendre…

Comme vous le voyez, nous avons principalement coupé les deux artères vitales pour la Grande Bretagne à savoir son ravitaillement Américain ainsi que le ravitaillement venu d’Afrique et de Gibraltar… ainsi que le ravitaillement venu d’Amérique centrale…

Nos agents sur place ont d’ailleurs confirmé que plusieurs ports de Grande Bretagne se trouvaient dans des situations critiques en ce qui concernait le ravitaillement. Dublin étant le port le plus fortement touché par plusieurs pénuries…



Donitz, souriait… décidément cette opération était une réussite. Non seulement ces Wolfpacks faisait déjà des ravages dans les convois mais ces quelques corsaires semait également le trouble dans le camp adverse…

Des pertes ?… demanda t-il finalement…

Malheureusement, oui… nous avons perdu il y à quelques jours tout contact radio avec le KMS Widder et le KMS Pinguin, à peu près ici et ici… l’officier pointa deux emplacements sur la carteet il y à quelques heures, nous avons perdu le contact avec les KMS Graf Spee et KMS Orion au Sud Ouest de l’Islande…

Bienl’Amiral pris sa plume et signa le documenttransmettez ceci au service de propagande qui en fera bon usageil attrapa le tampon encreur qui attendait sur le coin du bureauet transmettez une copie à nos flottillesle tampon s’écrasa dans un bruit mat…

Jawoll, Herr Oberbefehlshaber der Kriegsmarine... et les talons claqué, il alla transmettre le document...

Nebel im Meer Atlantiquenord12
un homme de l'ombre
un homme de l'ombre
Jolie brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : .
Nation au Front Pacifique : .
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 13/04/2008

Infos
Nationalité: ???

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Ven 10 Juil 2009, 02:30
*Cinq jours après la destruction du convoi parti des Açores pour les Etats-Unis, les deux croiseurs auxiliaires tombèrent sur un groupe de six destroyers américains, probablement en escorte, mais très éloignés de tout convoi. Le combat s'engagea rapidement, trois destroyers rompant la formation afin d'identifier les deux navires s'approchant de leur position. L'alerte avait été donnée, à présent les croiseurs étaient parfaitement identifiés comme étant hostiles, malgré leur camouflage. Les destroyers tirèrent les premiers, mais leurs canons de 127 mm ne pouvaient rien face aux terribles 152 mm. Un à un, les destroyers sombrèrent, non sans avoir endommagé l'un des deux raideurs.

Désormais, les navires corsaires étaient repérés et localisés. Il fallait achever au plus vite les destroyers restants avant que d'autres navires Alliés n'arrivent. Les deux croiseurs foncèrent, machines en avant toute, tirant de toutes leurs pièces - les six canons de 152 mm comme le canon de 76 mm crachèrent leurs obus - mettant en charpie les trois malheureux destroyers américains restants, qui sombrèrent eux aussi.

Le combat s'était terminé aussi brutalement qu'il avait commencé, les navires allemands ne déplorant aucune perte, seul le Kormoran ayant été touché. Le Kapitan Detmers ordonna de procéder à des réparations de fortune avant de reprendre la route vers les convois.

Cependant, l'un des destroyers avait eu le temps d'envoyer un message radio :

From : USS DD-108

Sommes attaqués par navires corsaires venant des Açores, position 35°45 N ; 40°45 W. Demandons aide d'urgence, ne pourrons pas tenir.

Mayday mayday.
*
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Jeu 16 Juil 2009, 12:12
A bord de l'Atlantis, le Kapitan Rogge observait, satisfait, le transfert du carburant depuis les soutes du tanker américain, arraisonné quelques heures plus tôt par le Kormoran, vers son navire. Tout se passait comme prévu, un nouveau convoi venait d'être détruit - bien que deux navires, un tanker et un cargo, avaient été capturés plutôt que coulés. Le Kormoran, ravitaillé et réparé grâce au matériel récupéré dans le cargo ennemi et à la main-d'oeuvre offerte par les prisonniers, avait pris en chasse le destroyer américain Kolos, qui semblait vouloir stopper à lui seul l'avancée des deux raideurs. Mal lui en prit, car le pont de son navire fut ravagé par une salve des canons de 152 mm du Kormoran, touchant le destroyer de plein fouet. Le Kormoran avait d'ailleurs lancé la chasse, afin d'éloigner le plus possible le destroyer ennemi pendant que les deux navires capturés étaient préparés pour un retour vers l'Espagne. Il avait été décidé de détacher quelques hommes d'équipage, et de mettre tous les prisonniers à fond de cale du tanker et du cargo, afin de les libérer en Espagne et de mener ensuite les cargos vers un port de la Kriegsmarine.

Le Kapitan Rogge envoya un message à l'Amiral Dönitz afin de relater les faits :

De : Kapitan Bernhard Rogge, Commandant l'Atlantis

Avons arraisonné tanker T3-S-A1 SS-327 et cargo classe Arcturus USS-298. Matériel et carburant récupérés, Kormoran réparé et prenant en chasse destroyer américain isolé. Renvoyons navires capturés vers ports espagnols, afin d'y libérer les prisonniers, puis vers Bordeaux.

Avons également coulé SS-67 (Crosley class), USS-483 (cargo classe Arcturus), et, grâce à l'intervention de notre ami, SS-41 (cargo C1) et SS-294 (cargo classe Crater).

Reprenons notre mission.

Gloire à la Kriegsmarine !
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Mer 22 Juil 2009, 00:25
Cela faisait plusieurs semaines maintenant que le commadant Kandzior naviguait au beau milieu de l'Atlantique à bord du KMS Michel. Peu nombreux avaient été les cargos alliés qu'il avait pu arraisoner. Quelques uns avaient bien été coulés au large des côtes Portugaises mais rien de plus. Lorsque enfin la vigie signala que la terre était en vue, tout l'équipage compris que les dernières semaines bien que pauvres en rencontres allaient enfin porter leurs fruits.

Et effectivement, les victoires s'enchainèrent


De : Kapitan Helmut Kandzior, Commandant du KMS Michel

Avons arraisonné 1 Tanker T2-SE-A1, 1 Cargo armé, 1 Marchand côtier, 1 Cargo C3 et 1 Cargo classe Crater. Matériel et carburant récupérés.

Avons coulé 1 Croiseur léger classe Brooklyn, 1 Destroyer d escorte classe GMT/Evarts

Avons fait la jonction avec I.Reichsflotte Vanaheim - II.Kampfgruppe Siegfrieds Zorn sans laquelle rien n’aurait été possible.

Avons en visu un convoi très imposant, commençons l’approche de nuit.

Gloire à la Kriegsmarine !
Contenu sponsorisé

Nebel im Meer Empty Re: Nebel im Meer

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum