-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

Aller en bas
Un Aviateur
Un Aviateur
Légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : aucun
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2009

Opération Etau de fer Empty Opération Etau de fer

Jeu 28 Oct 2010, 19:03
Quelque part au dessus du Groenland
J-76
Opération Etau de fer FL_DC3Walker

- Temps de merde !
- Tu l’as dit. On s’approche d’Alpha Lima Tango. Active la balise ILS, Hank.
Le co-pilote tripota quelques boutons au dessus de lui.
- Putain, ça me rappelle Sitka en 37, tu sais j’étais déjà à la Panam à l’époque. Je faisais la ligne Sitka-Anchorage.
L’autre opina.
Rien à dire.

Il était concentré le Douglas était lourd comme du plomb, avec la neige et le brouillard, franchement ça n'aidait pas. Il y avait trop de marchandises à bord, mais ils n’avaient pas voulu l’écouter à Boston. Quelle bande d’abrutis finis ceux là.
La radio grésilla.
Une voix au loin, une histoire de piste non dégagée et d’un délai d’attente souhaité.

- Panam DC-3 Charlie November 4-5-7, prenez le circuit en 3-2-0 je vous prie. Descendez à 1200 pieds.
- C’est bas, commenta Hank
- Oui c’est bas, ajouta le pilote la mine renfrognée.
Une violente turbulence secoua l’appareil. Il faisait presque nuit, et cette pluie de merde qui bouchait toute la visu.
C’était carrément cochon comme temps.

- Bien compris Alpha Lima Tango, nous prenons le 3-2-0 à 1200
Le pilote fit glisser le lourd appareil basané vers la mer que l’on devinait entre les nuages pesant de pluies et de grêles.
- Fais gaffe, c’est un coup à se prendre un collègue ou un de ces gugusses de l’air force.
L’autre opina de plus belle. Il plissait les yeux pour mieux voir.
Il ne remarqua pas tout de suite la grande forme là bas, plus bas, qui se dessinait sur la mer déchainée.
On aurait dit une banane qui roulait par-dessus la mer.

- Merde c’est quoi ce truc remarque Hank un peu surpris.
Puis Hank percuta, c’était le genre de type lent à comprendre les choses vite.
- Merde mais c’est un dirigeable, et pas le genre petit en plus.
Le Douglas longea l’engin sur toute sa longueur. Un peu de lumière perçait des hublots du mastodonte qui continuait paisiblement sa route vers la haute mer.
On aurait dit l’un de ces zeppelins d’avant guerre.
Sur le flanc était inscrit en gros caractères noirs LZ-131

- Alors là Hank, je crois qu’on a un gros problème, appelle AL-T.

___________________________

(HRP:// En 1940, l'ensemble des dirigeables possédés par l'Allemagne Nazie fûrent détruits par la Luftwaffe sous l'ordre de Goering. Les pièces récuperées furent broyées et recyclées par la machine de guerre Allemande. Ce fût la fin tragique des dirigeables océaniques.
Heureusement pour nous, scénaristes, l'ensemble des archives de la Zeppelin Luftschiffbaue furent détruites par les bombardements alliés. Dès lors, impossible de savoir ce qui est réellement arrivé au LZ-131 et à son confrère le LZ-130)
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Opération Etau de fer Empty Un ciel d'azur

Ven 29 Oct 2010, 15:42
J-66
360 km nord-est de L’ile de l’Ascension.
Atlantique Sud
A bord du « La Rochelle » bananier de long-cours cinglant vers Abidjan


Opération Etau de fer FL001754_s

-Je n’ai jamais vu ça. Non jamais, de toute ma damnée de vie, je n’ai jamais vu un truc pareil.
La porte claqua, deux types en col roulé et casquette de la marine marchande s’enfoncèrent dans la coursive mal éclairée.
Ils se débarrassèrent leurs cirés trempés qu’ils laissèrent choir sur les portes manteaux métalliques disposés à cet effet.

-C’est aberrant, il n’a pas plu de la nuit.
Comment est-ce possible ?
C’est se foutre de nous.
Le deuxième, d’allure plus discrète opina et ajouta
-Le tillac est complètement trempé, une vrai patinoire. Le petit Jean a gouté et c’est de l’eau de mer. Pas une vague depuis 2 semaines, calme plat.
Le premier tout en bourrant sa pipe grogna
-Je ne comprends pas et ça m’énerve. N’en parle pas au capitaine avant d’avoir trouvé qui est le petit malin qui nous a joué ce tour. Je lui botterais le cul personnellement.
- Bien lieutenant.
____________________________________________
J-65
Le capitaine fut relativement surpris quand la passerelle se brisa en deux à 6h56 GMT. Mais ce qu’il impressionna encore plus, ce fût de voir de l’eau bouillante suintait entre la proue et la poupe de son bien aimé navire.
Tout ça ne dura pas bien longtemps et rapidement le vieil homme passa de vie à trépas.
Son second, le flanc percé par les éclats de vitre de la passerelle, fût plus chanceux et pu contempler les cales s’embraser et éclater dans une lumière chaude et aveuglante.
Tout ce qui faisait la spécificité de cette scène dantesque sombra en moins d’une dizaine de minute emportant l’âme des 56 marins dont le petit Jean qui ne pesait pas bien lourd à l’époque.

A la capitainerie d’Abdijan on déclara le « La Rochelle » disparu corps et bien et son équipage présumé mort 30 jours plus tard.
Personne ne s’attacha vraiment à la mémoire de ce petit équipage de miséreux ainsi qu’à cette nuit sans nuage où la pluie était tombée.




(HRP:// L’eau était à l’époque utilisée dans le lest des dirigeables. Nul doute que si le « La Rochelle » l’avait su, il n’aurait pas forcé son destin et avec lui, celui du U-56)
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum