Le deal à ne pas rater :
-60% sur Écouteurs sans Fil Dudios Tic Bluetooth – 12€
12 €
Voir le deal

Aller en bas
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6847
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

[LIVRE] Les batailles arctiques (1941-1945) Empty [LIVRE] Les batailles arctiques (1941-1945)

Dim 30 Aoû 2020, 11:12
[LIVRE] Les batailles arctiques (1941-1945) Les-batailles-arctiques-1941-1945

Le 22 juin 1941, Hitler déclenche la foudre en URSS. L'opération Barbarossa ouvre cinq années de guerre apocalyptiques à l'Est. L'Armée rouge est saignée, l'économie en plein chaos, poussant les autorités soviétiques à lancer le « grand déménagement » des usines et des travailleurs dans des conditions dantesques. Staline voit le sol se dérober sous ses pieds.
Dans le chaos des premières semaines de ce conflit sans commune mesure, Staline exhorte les Américains et les Britanniques à lui venir en aide. Roosevelt et Churchill mettent rapidement sur pied plusieurs lignes d'approvisionnement dont une via l'océan Glacial arctique. De l'avis même de Churchill, ce passage de Mourmansk est « la pire traversée au monde ». Et pour cause. Les marins alliés bataillent contre des éléments mortels, la neige, la glace, les icebergs, les tempêtes, mais aussi contre la Luftwaffe, les U-Boote, les bâtiments de surface de la Marine allemande dont quelques fleurons, comme le cuirassé Tirpitz ou l'Admiral Scheer qui mène un raid improbable aux confins de l'océan Arctique, en mer de Laptev, en Sibérie centrale.

Analysant les opérations militaires en mer mais aussi à terre, cet ouvrage remet en question le poids de l'aide alliée militaire à l'URSS et notamment celle passant par l'Arctique. Non, l'aide matérielle alliée n'a pas été décisive. Non, l'Armée rouge n'aurait pas perdu face à la Wehrmacht sans le Lend-Lease (loi Prêt-Bail). Oui, les armées soviétiques ne doivent la victoire qu'à elles-mêmes. Ainsi, cette voie arctique a-t-elle été inutile, comme l'ont affirmé certains généraux alliés dès 1941 et les historiens soviétiques durant la Guerre froide ? Les sacrifices des marins et des aviateurs alliés et soviétiques ont-ils réellement été vains ?
Source: www.economica.fr

Table des matières:
Introduction - « Murmansk Run »
Chapitre 1 – Contexte géostratégique, Septembre 1939 - Juin 1941
Chapitre 2 – Mourmansk : destination finale
Chapitre 3 – Axe contre Alliés, Les forces en présence
Chapitre 4 – Le choc Barbarossa et l »ouverture de la voie polaire, Juin – Novembre 1941
Chapitre 5 – L’entrée en jeu des grands bâtiments de surface allemands, Décembre 1941 – Avril 1942
Chapitre 6 – Le Reich prend la main, Avril – Mai 1942
Chapitre 7 – La destruction du super convoi PQ-17, Juin – Juillet 1942
Chapitre 8 – L’opération Wunderland et la reprise des convois, Juillet – Novembre 1942
Chapitre 9 – Le Reich sur la défensive, Décembre 1942 – Septembre 1943
Chapitre 10 – Fin de la partie en Arctique
Conclusion – L’importance des convois arctiques en question
Annexes
Bibliographie


Infos utiles:
Auteur: Boris LAURENT
Editions: Economica
Parution: juin 2020
ISBN: 2717871314
Nombre de pages: 192p.
Prix (indicatif): 27,00 €
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum