Aller en bas
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Raid 714 pour Sydney Empty Raid 714 pour Sydney

le Jeu 10 Juin 2010, 21:45
Raid 714 pour Sydney 19-Zelidja_1943

Jeffrey Keanan marchait tranquillement sur le pont du pétrolier Launceston. Le soleil tapait fort aujourd'hui et la passerelle était un vrai Sauna, ainsi que tout l'intérieur du navire. Le vent maritime de pleine mer lui rendait la chaleur supportable sur le pont. Des marins adossés torses nues à la rambarde occupés à ne rien faire se raidirent lorsque leur capitaine passa à côté d'eux, mais Jeffrey n'était pas d'humeur à les sermonner. A vrai dire lui aussi était ennuyé, le pacifique était calme ces derniers jours et aucun sous-marin japonais n'avait montré le bout de son nez, et ce n'était pas pour déplaire Keanan: il n'avait aucune envie de se faire tirer dessus alors qu'il transportait plusieurs tonne de carburant...

Jeff s'arrêta un instant pour s'essuyer le front de la sueur qui se formait sous sa casquette de capitaine. Puis continua son chemin. Il avait confié la barre à Frank, un élément prometteur embarqué à Hawaï, et le commandement du navire à son second depuis un bon moment: Gerrard, le navire était entre de bonne main. Cela ferait de la bonne pratique pour ces deux hommes qui iraient probablement loin. A 41 ans Jeffrey n'avait plus beaucoup d'ambition et son rôle de capitaine de tanker lui allait très bien. Même si le transport militaire n'était pas sans danger avec tout ces Japs qui ne rêvaient que d'isoler l'Australie, c'était toujours mieux que de se battre dans la jungle de nouvelle-guinée. Il y'avait fait un tour pendant une halte à Port Moresby avant la guerre, et avait trouvé ça affreux. Alors en temps de guerre avec des japs qui essaient de vous éventrer, non merci.

Le docteur du navire arriva en contre sens. Jeff s'arrêta et lui lança:

"Alors Doc ! On prends un peu d'air ? On doit suffoquer là en bas dans l'infirmerie.

- Je vous le fait pas dire capitaine, un vrai four, je pourrais faire cuire un œuf sur la table d'opération ! répliqua le docteur avec un grand sourire en s'arrêtant aux côtés du capitaine.

- Eh bien, dommage que nous n'ayons pas d'œuf à bord mais que les bon repas du vieux Mac.

- Ne me parlez pas de malheur, 10 ans que je mange ça tambouille et je m'y suis toujours pas fait.

- Je n'ai jamais eu le courage de me séparer de lui, c'est un bon cuistot, il sait faire avec le minimum pour nourrir un maximum. Malheureusement le gout y prends un sacré coup au passage.

-En effet. Dites donc capitaine, ce ne serait pas un autre navire ça là bas ?


Jeff enleva les caches de ses jumelles qu'il portait toujours autour du cou et les pointa vers la région que montrait le Doc' du doigt. Une silhouette se dégageait se bleu diffus de l'horizon. Ça ressemblait à un navire mais il était trop loin pour en être sûr.

-Mhh je ferrais mieux de remonter sur la passerelle voir ce que c'est. Il ne devrait pas avoir de navire dans se cadran. A plus tard Doc'"

Jeffery laissa le docteur sur le pont et se rendit à bonne allure sur la passerelle. Lorsqu'il y pénétra il vit que Gerrard scrutait déjà la zone où il avait vue l'ombre.

Ah Gerrard, je vois que vous avez l'œil. Alors c'est un navire ?

Je ne suis pas sûr capitaine, pour le moment ça y ressemble mais le reflet du soleil brouille encore l'ombre.


Jeffrey se rendit chez l'opérateur radio.

Transmettez le message suivant à l'Australian Station, je veux vérifier si un navire est répertorié dans la zone.

L'opérateur s'activa et parvint à envoyer le message suivant: "T 345 à Australian Station. Avons repéré possible navire dans le cadran J 34. Demandons vérification de présence autre que la nôtre dans ce cadran."

La passerelle devint silencieuse lorsque le radio eut fini l'envoi et Jeff et Gerrard scrutaient avec leurs jumelles la zone en question. Pendant un moment l'ombre semblait disparaitre puis soudain la forme se dessina plus précisément: il s'agissait bien d'un navire.

Soudain le radio s'activa, la réponse était arrivé: "Australian Station à T 345. Aucun navire répertorié dans le cadran J 34 en dehors du vôtre. Bonne route T 345."

"Comment ça aucun navire dans notre zone ! Qu'est ce que fout ce type dans nos jumelles alors. s'esclaffa Jeffrey. Bon garder le sous bonne surveillance Gerrard. Informez moi dès qu'on pourra reconnaitre son pavillon.

- Bien capitaine !
répondit le second, redirigeant ses jumelles vers le navire inconnu.

____________________________________________________________________________________

Une heure plus tard le pavillon était visible, il était néerlandais.

"What a fuck! Mais que fout un Néerlandais ici nom de dieu. Radio essayez d'entrer en contacte radio avec eux, tâchons de savoir ce qu'ils font ici."

L'opérateur radio passa dix minutes à appeler le rafiot néerlandais sans succès. Soudain Gerrard appela Jeff.

"Capitaine ! Il nous envois des signaux lumineux ! Je crois qu'ils essaient de nous dire que leur radio est foutus.

Ça expliquerait pourquoi ils ne répondent pas à nos appel et pourquoi la Station ne sait pas qu'ils sont ici. Jeffrey regarda à travers les jumelles pour voir le message exacte que le navire envoyait. Radio, détruite. Quoi ? peuvent pas faire moins vite... attaque Japonaise, instrument de bord endommagé. Euh... demande, assistance à priori les derniers mots non Gerrard ?

- Oui mon capitaine.

-Ils ne m'ont pas l'air très endommagé pour quelqu'un qui dit avoir été attaqué par les Japs... Mais bon on va pas les laisser là comme des idiots. Faites leur répondre par message lumineux Gerrard, demandez leur identification, on va demander à la Station si ils apparaissent dans leur dossier. Je préfère être prudent."


Le second quitta la passerelle pendant que Jeffrey continuait d'observer le navire qui s'approchait de plus en plus. Le navire ne semblait vraiment pas endommagé et Keanan était inquiet. L'inconnu semblait bien plus rapide que son tanker et il demanda à Frank qui était à la barre de s'éloigner autant que possible tant qu'il n'aurait pas confirmation que c'était un des leurs. Il avait que trop bien en mémoire les raideurs marchands qui avaient écumé le pacifique en 1940 et 41. Mais cela faisait un moment qu'aucun raideur n'avait été signalé par l'Australian Station.

Gerrard réapparu sur la passerelle.

"Aucun réponse mon capitaine, soit il n'ont pas vu nos messages répétés ou alors ils n'ont pas envie de s'identifier.

Soudain la première explosion eut lieu et tout le monde fut jeté à terre. Le verre des vitres de la passerelle explosa sous l'onde de choc de l'impact et recouvrit tout le monde. Un second et troisième impacte secouèrent le petit tanker quelques instants plus tard.

"FUCK FUCK FUCK ! C'EST QUOI CE BORDEL ! Jeff sauta sur ses pieds et dirigea ses jumelles vers le navire qui avait changé de pavillon. Il présentait à présent le drapeau rougeâtre de la Kriegsmarine !

Raid 714 pour Sydney Untitled

UN RAIDEUR ! MERDE ! C'est pas possible ça, Gerrard ? Gerrard ? Jeffrey se retourna vers son second mais celui ci gisait à terre coupé à plusieurs endroits et saignant abondamment.

Jeff pesta, aussi proche le raideur n'avait aucune chance de les rater... pas le temps de l'aider. Il regarda vers la radio et vit que l'opérateur n'avait rien.

Opérateur ! Envoyé un message aussi vite que possible à la Station ! Signalez raideur allemand sur position actuel, dites leur d'envoyer des hydravion récupérer les survivants éventuels ! VITE MARIN ! On va pas rester en vie très longtemps.

Le radio le regarda uniquement avec avait un regard agar sans réagir.

Bon sang mais réagissez abrutis ! , hurla Jeffrey et se précipita sur le marin sonné. Il le secoua de toute ses force en répétant d'envoyer "ce satané message". L'opérateur fini par réagir et se mit à envoyer le message. Jeff se retourna juste à temps pour voir deux nouveaux obus s'encastrer dans la coque du tanker.

On évacue le navire et vite ! Franck portez Gerrard et allé aux canots.

Frank à genou aux côtés de Gerrard le regarda d'un regard vide: Il est mort capitaine...

Alors allez aux canots tout seul nom de dieu, dépêchez vous ! Si un obus transperce le réservoirs ont est foutus.


Jeff attrapa le radio, qui venait de finir d'envoyer le message, par le col et le tira vers l'arrière du navire en suivant le reste de l'équipage paniqué. Une chaloupe était déjà à la mer et les autres commençait à être jeté à la mer. Un obus explosif détonna derrière Jeff et le radio et les souffla au sol. Jeffrey aidé par deux marins se releva et continua de tirer l'opérateur qui semblait encore plus amorphe qu'avant. Il se retourna pour l'engueuler mais s'aperçut qu'un morceau d'acier d'une dizaine de centimètre dépassait de son torse et que la moitié du crâne du type manquait. Jeff lâcha le col et le radio tomba lourdement sur le pont, éclaboussant le sol de ça cervelle.

Il y'avait toujours une quinzaine d'hommes sur le pont près des chaloupes lorsque le coup final fut apporté au Launceston. Un Obus de 152mm perfora la coque et le réservoir et déclencha l'explosion de toute la cargaison. Les hommes furent balayé du pont et jeté violemment dans l'océan, peu en sortir vivant. La boule de feu jaillissant des entrailles du navires coupa déchiqueta d'abord l'avant, puis lorsque le réservoir arrière fut pris dans l'explosion une deuxième explosion fini d'achever ce qui restait de la structure. Le reste du navire en flammes sombra en moins de trois minutes laissant en surface qu'une nappes d'huiles et de carburant en flamme, des débris flottant en tout genre et quelques rares survivants au milieu des cadavres.

Jeff repris conscience alors qu'il coulait au fond de l'eau. Il se secoua pour reprendre ces esprits et nagea dans la direction où il pensait se trouver la surface. Par chance son instinct marin l'avait empêché de nager dans la mauvaise direction et de finir noyé, et perça la surface de l'eau pour respirer à grandes bouffées. Le corsaire s'arrêta près des débris et pris les occupants de l'unique chaloupe à son bord comme prisonniers. Le capitaine du corsaire pensait probablement que personne n'avait survécus à l'explosion et ne fit pas fouiller le champs de débris et de cadavres. Jeff qui s'agrippait aux restes d'une caisse en bois observa le raideur quitter les lieux, probablement à la recherche d'une nouvelle cible, et espéra qu'en Australie on aurait la bonne idée d'immédiatement envoyer un hydravion.
Un Aviateur
Un Aviateur
Légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : aucun
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2009

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Jeu 10 Juin 2010, 21:51
Raid 714 pour Sydney Sunderland02

Le Suderland du 40. escadron de la RAAF (Royal Australian Airforce) patrouillait depuis maintenant plus d'une heure dans le pacifique entre la Nouvelle-Guinée et l'Australie. Des messages radios interceptés dans la zone semblaient indiquer une présence de sous-marin japonais mais jusqu'à là le Suderland n'avait rien pu repérer.

Ethan qui observait la mer avec ces jumelles commençait à s'ennuyer ferme. Les reflets du soleil frappant la mer lui ruinait régulièrement les yeux et pour couronner le tout James au fond de l'avion 'arrêtait pas de lancer ces blagues pas drôle. Ethan posa les jumelles un instant et s'essuya le front qui brillait de sueur. Malgré l'altitude et le vent la cabine était encore extrêmement chaude et moite. "Climat d'équatoriale à la c**" pensa-t-il. Il reprit ses jumelles et scruta de plus belle.

Quelques minutes plus tard Ethan crus soudain apercevoir quelque chose. Il interpella le pilote:

Hey, je crois que j'ai vu quelque chose refait un tour pour voir !

Le pilote acquiesça et entama la manœuvre. Voilà, c'était juste là ! deux navires étranges l'un à côté de l'autre. Ils ne ressemblaient à rien d'australien ou britannique et n'étaient pour sur pas les sous-marins qu'ils étaient censés traquer.

Descend nous un peu, j'arrive pas à distinguer ce que c'est !!! cria-t-il au pilote

Le Suderland fit une nouvelle ronde au dessus des deux navires et Ethan pu reconnaitre l pavillon japonais sur l'un deux. L'autre portait étrangement un pavillon norvégien. Que frabicait un navire norvégien à l'arrêt à côté d'un tanker japonais ????

Il fit signe au pilote de reprendre de l'altitude pour ne pas être repéré et nota les coordonnés. Impossible d'utiliser la radio, le message trahirait leur présence auprès des japonais qui sauraient immédiatmeent qu'ils étaient repérés.

Le Suderland arriva à Port Moresby et signala le repérage. La conclusion fut vite tiré lorsqu'on la croisa avec les signalements de naufragés repêchés il y'a quelques heures: un ou plusieurs raideurs allemands opéraient à nouveau dans le pacifique !
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Ven 18 Juin 2010, 03:00
En pleine nuit une message radio relayé par les autorités japonaise arriva aux quartiers radios de la Seekriegsleitung:

De CUYHFGDCUVU à la Seekiregsleitung

Avons intercepté convois dans la zone AO. Tanker de 10 000 t abordé et coulé. 43 membres d'équipages accueillis à bord et constitués prisonniers. Destroyer ennemi au contact. Désengageons dès que possible. Moteur peu fiable ces derniers jours, incidents multiple, travaux de maintenance probablement nécessaire.

Quelques minutes plus tard un second message arriva.

De KJUAHANGDESQQU à la Seekiregsleitung

Patrouillons avec le HM dans la zone N. Cargo de 1400 t arrêté et torpillé au large de N. 200 prisonniers ont été transféré sur le HM. Continuons la patrouille sur zone.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Sam 19 Juin 2010, 01:20
L'activité à bord du USS Copahee était frénétique. Depuis que les ordres de former un groupe de recherche avec le USS Chicago pour traquer les raideurs aux larges de l'Australie était tombé tout l'équipage était sur le pied de guerre. Sous la pression des britannique Nimitz avait céder et décider d'envoyer une patrouille à la recherche des raideurs. N'ayant pas grand chose sous la main il avait ordonné au Copahee de débarquer d'urgence les avions qu'il transportait à Lugainville et d'embarquer exclusivement des avions de reconnaissance pour la patrouille.

Comme toujours les ordres étaient plus facile à donner qu'à appliquer. Le capitaine J. G. Farrell n'était pas du tout convaincus que le navire serait opérationnel aussi rapidement que le voulait bien le commandant de la flotte du pacifique. En effet il fallait débarquer tout les avions à bord un à un avant de rembarquer des avions de reconnaissance, réapprovisionner le navire pour un engagement actif, sans compter que les pilotes qui devaient piloter les avions étaient encore à Hawaï. Bref c'était un miracle si le navire était prêt à temps.

De l'autre côté de la baie la massive silhouette de USS Chicago se profilait. Le croiseur qui allait escorter Copahee était en plein réapprovisionnement mais serait largement prêt à temps lui.

Farell soupira et retourna au poste de commandement pour voir si les premiers avions avaient bien été transféré.
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Dim 20 Juin 2010, 21:01
De KJUAHANGDESQQU à la Seekiregsleitung

Patrouillons avec le HM dans la zone N. Tanker de 11000 t abordé puis coulé au large de N. 43 prisonniers ont été transféré sur le HM. Continuons la patrouille sur zone.
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Ven 25 Juin 2010, 13:48
De CUYHFGDCUVU à la Seekiregsleitung

Avons intercepté convois dans la zone AO. Tanker de 5 000 t coulé. Aucun survivants. Avons subit avarie moteur qui empêche la poursuite du reste du convois.

De KJUAHANGDESQQU à la Seekiregsleitung

Avons arraisonné un retardataire d'un convois en direction de N. Cargo de 12 000 t arraisonné et coulé. 25 prisonniers fait. Avons subit une attaque par les défenses côtières surement alerté avant l'arraisonnement. Avons subit quelques dégâts sans gravité. Désengageons et cherchons une zone tranquille pour réparation.
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Ven 02 Juil 2010, 16:54
De CUYHFGDCUVU à la Seekiregsleitung
Avons été pris en chasse et légèrement endommagé par un groupe de combat britannique. Nous replions sur les Shortlands pour réparations et réorganisation.

De KJUAHANGDESQQU à la Seekiregsleitung
Avons subit d'importants dommages lors d'une embuscade de sous-marins ennemis. Avons réussis à semer les poursuivants mais avons perdu totu contact avec le HM. Supposons qu'il a été perdu.
Enigma
Enigma
Bonne brise
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 17/09/2008

Infos
Nationalité: Allemand

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Mar 06 Juil 2010, 02:43
De KJUAHANGDESQQU à la Seekiregsleitung

Sommes à nouveau pleinement opérationnel après 3 jours de réparations de fortune. Moteurs fonctionnent parfaitement et la chasse à put être repris. Avons intercepté un convois au large de S. Avons coulé un tanker de 10 000t.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

le Jeu 15 Juil 2010, 23:54
Quelque part dans les couloirs un officier de la marine allemande tenait un dossier qu'il allai déposer sur le bureau de l'amiral, ce serait sans nul doute un des premiers documents que ce dernier lirait le lendemain. L'officier parcourant les couloirs déserts jeta un petit coup d'œil dans le dossier, à cette heure ci il ne restait plus grand monde pour le surprendre de toute façon...

Rapport du 15 Juillet

HSK 10 Coronel: 5 navires coulés soit 49 065 t

Raid 714 pour Sydney Croiseur_Auxiliaire_Cormoran

Le 17/06: Raid 714 pour Sydney Usa 382 (Marchand rapide classe Crosley) 1400 t
Le 20/06: Raid 714 pour Sydney Angl Syrtis (Tanker T3-S2-A1) 11335 t
Le 25/06: Raid 714 pour Sydney Angl Panther (Cargo C4) 12400 t
Le 25/06: Torpillé à deux reprise par USS Pacific Thunder http://www.das-boot.fr/page_perso.php?pseudo=John%20Sparrow-Maltese
Le 06/07: Raid 714 pour Sydney Angl Acasta (Cargo C1) 9900 t
Le 08/07: Raid 714 pour Sydney Angl Berwick (Cargo armé) 14030 t
Le 12/07: Torpillé à deux reprise par HMAS Tally Ho http://www.das-boot.fr/page_perso.php?pseudo=Tipperary%20O%20Hara
Le 12/07: Coulé par HMAS Tally Ho http://www.das-boot.fr/page_perso.php?pseudo=Tipperary%20O%20Hara

HSK 11 Hansa: 2 navire coulé soit 15 448 t, 43 prisonniers ramené aux Shortlands

Raid 714 pour Sydney Croiseur_Auxiliaire_Cormoran

Le 18/06: Raid 714 pour Sydney Angl Shakespeare (Tanker T2-SE-A1) 10448 t
Le 25/06: Raid 714 pour Sydney Angl Bangor (Petit tanker) 5000 t


Hoyo Maru: 269 prisonniers

Raid 714 pour Sydney ChsJnSide0098

Le 29/06: Torpillé à une reprise par USS Pacific Thunder http://www.das-boot.fr/page_perso.php?pseudo=John%20Sparrow-Maltese
Le 29/06: Torpillé à deux reprise par HMAS L-84 "Limon Killer" http://www.das-boot.fr/page_perso.php?pseudo=Ian%20Margetts
Le 29/06: Coulé par HMAS L-84 "Limon Killer" http://www.das-boot.fr/page_perso.php?pseudo=Ian%20Margetts


Récit:
Le 10. juin les deux raideurs et le tanker japonais sont repéré pour la première fois dans les eaux Australiennes. HSK 10 et Hoyo Maru partent opérer dans la zone autour de Nouméa. HSK 11 quand à lui reste au large de l'Australie.

Le 17. juin le Coronel intercepte le marchand rapide 382 au large de Nouméa. L'équipage est fait prisonnier et est transféré à bord du Hoyo Maru. Une salve de 152mm à courte distance dans la ligne de flottaison fait sombrer le navire américain.

Le 18. juin Hansa arrête le tanker Shakespeare au large de Cairns. l'équipage est capturé et le tanker anéantis par une charge de TNT causant l'explosion de tout le réservoir.

Le 19 et 20. juin Coronel et Hoyo Maru patrouille au large de Nouméa et manque à plusieurs reprises d'intercepter des navires. Le 20. juin au soir finalement ils parviennent à arrêter le tanker Syrtis. A nouveau les prisonniers sont confié au Hoyo Maru et les canons du Coronel achève le navire abandonné. Au même moment le sous-marin japonais I-161 Sakkaku rencontre HSK 11 au large de Townsville. Ce dernier ravitaille le japonais en carburant et lui transfert quelques torpilles embarqués à cet effet à Lae.

Le 23. juin la task force américaine composée de USS Copahee et USS Chicago qui devait partir à la recherche des raideurs est attaquée au large de Luganville alors qu'elle venait juste de sortir du port. USS Copahee est torpillé par surprise par KO-45 mais arrive à se trainer jusqu'au port sous la couverture du Chicago. Les dommages subit empêchant cependant toute reprise de l'opération de patrouille.

Le 40. Escadron de la RAAF patrouille pendant la semaine du 21 au 27 dans la zone entre la Nouvelle-Guinée et l'Australie sans succès puisque aucun raideur n'y opère.

Le 25. juin Coronel et Hoyo Maru qui suivait un important convois en direction de Nouméa arrive à intercepter un retardataire à quelques miles devant le port. Le cargo est arraisonné et les 25 membres d'équipages fait prisonniers. Le capitaine du cargo avait réussi à envoyer un message radio à Nouméa avant d'être fait prisonnier et le commandant du port envoya ces patrouilleurs intercepter les raideurs. Alors que le Coronel s'apprêtait à couler le navire l'escadre de défense côtière envoyer depuis Nouméa arriva. Le raideur allemand resta sur place le temps de couler le cargo au point mort par deux salves de 152mm. Sous le feu de l'escadre américaine les deux raideurs se replièrent. Cependant le sous-marin USS Pacific Thunder alerté quelques jours auparavant de la présence de l'axe sur Nouméa trouva une solution de tir propice et envoya 2 torpilles dans le flanc du Coronel. Gravement touché le croiseur auxiliaire déploie un nuage de fumée pour s'échapper avec son acolyte japonais sous le feu de l'escadre américaine.

Au même moment Hansa attaque avec le soutien de I-161 un petit convois au large de Cairns, pas question de prisonniers. Un petit tanker est pris sous le feu des 152mm du raideur et explose au bout de la troisième salve.

Hansa est pris en chasse par un groupe de combat anglais qui le force à quitter son théâtre d'opération et est obligé de rejoindre les Shortlands, qu'il atteint le 4 juillet, pour se réparer et préparer la suite de l'opération. Les 43 prisonniers australiens et britannique sont placé sous l'autorité japonaise.

Coronel et Hoyo Maru au même moment sont en chasse par la défense côtière américaine et deux sous marins alliés. Le 29. juin Hoyo Maru est torpillé par USS Pacific Thunder et le sous marin australien HMAS L-84 "Limon Killer" porte le coup de grâce quelques temps plus tard. Le tanker japonais sombre rapidement engloutissant 123 des 318 personnes à bord. Les deux sous-marins récupérèrent une centaine de naufragés pour les ramener à Nouméa laissant le soin à la flottille américaine et au 40. RAAF Squadron de s'occuper des autres rescapés. 12 japonais purent être fait prisonniers ainsi et 183 marins pris prisonniers par les raideurs allemands libérés.

Le Coronel endommagé et pris en chasse par un sous-marin britannique tente en vain de semer son poursuivant pour trouver une niche tranquille pour réparer. Il arrive finalement a semer ces poursuivants le 2 juillet et cherche un abris temporaire. Les réparations de fortunes sont effectués durant les prochains jours. Le 5 juillet le Coronel est à nouveau pleinement opérationnel et au large de Sydney il intercepte un convois de 10 cargos et tanker. Il frappe rapidement coulant le Acasta, tanker britannique de 9900 tonnes, avant de se replier pour éviter des représailles. Le 8 juillet Coronel intercepte un autre convois de 9 navire. Le cargo armé Berwick protégeant le convois parvint à empêcher le raideur d'approcher les cargos mais fut coulé lors de l'échange de salve de 152mm. Les jours suivant le Coronel patrouillait au large de Sydney lorsque le 12 juillet le HMAS Tally Ho de l'Australian Submarine Group l'attaqua. Deux torpilles explosèrent à bâbord jetant l'équipage sur le dur plancher. Quelques minutes plus tard une troisième torpille vint achever le raideurs en perdition qui sombra extrêmement rapidement engloutissant avec lui l'équipage allemand dont le Kapitän zur See Bachendorf.

Hansa prévenu de la catastrophe au large de Sydney par radio décida de mettre fin à l'attaque des voies de ravitaillements alliés pour un moment, la traque allié était devenu trop efficace...

Le 15 juillet au soir le télégramme envoyé depuis Tulagi à la Seekriegsleitung par le Kapitän zur See Sichel informe le haut commandement de la fin de l'offensive. Le résultat est mitigé, malgré près de 65 000 t de cargos et tanker coulé au large de l'Australie et de Nouméa, la perte d'un raideur et du ravitailleur japonais est un coup dur pour la force de l'axe dans la zone. Les deux camps auront des plaies à panser dans les semaines à venir.
Contenu sponsorisé

Raid 714 pour Sydney Empty Re: Raid 714 pour Sydney

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum