Aller en bas
Heinrich Von Forstner
Heinrich Von Forstner
Tempête
Autre pseudo : Shinji Takeyama
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 10/05/2008

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais

"Shinkin haramitsu daikômyô" Empty "Shinkin haramitsu daikômyô"

le Dim 27 Déc 2009, 11:01
Sortant de la moiteur étouffante des entrailles du sous-marin, l’enseigne de vaisseau Seiji Hakodate ferma les yeux un instant. Tandis qu’il grimpait à l’échelle menant au kiosque pour effectuer son quart de veille, il s’arrêta sur le dernier barreau et prit une profonde inspiration. L’air frais et vivifiant du large, les embruns qui giclaient sur les parois du navire et le bonheur d’être enfin en surface, le ravirent, comme une nouvelle naissance. Le sous-marin avait navigué en plongée durant de longues heures les jours derniers, pour ne pas être repérés et passer au sud de l’île de Sri Lanka, ne faisant surface que la nuit pour recharger les batteries et renouveler un peu l’air du bord. Les conditions de vie des 60 hommes d’équipage étaient spartiates et la moiteur, l’air vicié, l’inconfort et la promiscuité finissaient par user les organismes autant que quinze jours dans la jungle humide de Nouvelle Guinée.

La mission s’achevait, le sous-marin I-43 faisait route vers Port Blair où l’arrivée était prévue dans quarante huit heures si aucun incident ne venait freiner sa course. Le tableau de chasse était agrémenté de quatre cargos britanniques coulés. À bord, chacun attendait son tour de garde avec impatience pour venir prendre un peu d’air frais en surface. Le jeune officier avait quatre heures pour savourer au mieux ce moment de tranquillité à l’air libre. La permission qui suivrait à terre permettrait de récupérer pleinement, avant de repartir à nouveau pour une mission de combat loin du pays.
Seiji monta sur la passerelle, salua le commandant Takeyama, fit son rapport et s’apprêta à scruter l’horizon à la jumelle comme les autres guetteurs. La nuit tombait vite sous ces latitudes, et sous peu on ne distinguerait plus rien sur l’océan. Il y avait peu de risques de croiser un navire ennemi.

- « Nous avons de la chance Commandant, le temps s’annonce clément dans les jours qui viennent pour notre retour au port. » ajouta-t-il.
Shinji Takeyama fronça les sourcils. Il fixa le jeune officier dont le visage se figea instantanément.
Avait-il dit quelque chose qui eut pu déplaire au Commandant ? Les autres membres d’équipage autour retinrent leur souffle. Le jeune officier avait l’habitude de gaffer à bord mais jamais le Commandant Takeyama ne s’emportait contre lui. Allait-il changer ?

- « Que préférez-vous Lieutenant ? Arriver de nuit sous une pluie battante, sans orchestre ni fanfare pour vous acclamer au port, dans l’indifférence générale, avec la discrétion d’un voleur qui rentre au bercail après un larcin… Ou bien préférez-vous arriver sous les hourras de la foule massée sur les quais, par un beau soleil radieux, avec des avions britanniques en pagaille dans le ciel, pour vous accueillir et venir gâcher votre belle arrivée glorieuse ?… Le mauvais temps n’est-il pas le meilleur garant de notre sécurité, Lieutenant ? »
Seiji s’inclina en bafouillant : « Non… Euh… Oui Commandant… Vous avez raison Commandant… Nous devons continuer de faire attention Commandant… »

- « Shinkin haramitsu daikômyô… Dans chaque choses que nous faisons, il y a un enseignement à tirer. Mais chaque erreur en mer coûte la vie à des hommes et nous devons tout prévoir et tout anticiper. Le Budô nous permet par son enseignement de faire face à toutes les situations. Relisez Sun Tzu ou le Heihô Okogisho, et aussi les manuels de combat anglais et américains… »
Le jeune officier bomba le torse.
- « Jamais nous ne laisserons ces Gaijin menacer de détruire notre empire, Commandant. Ils ne savent pas se battre… Ils n’ont pas d’honneur… Ils n’utilisent que la traîtrise… Nous coulerons bientôt leurs destroyers et leurs porte-avions, et nous infligerons à leur marine une défaite comme ils n’en ont jamais connue…»
- « Ce n’est pas le plus important… Nous voulons seulement pour le moment couler leurs cargos qui transportent des matériaux d’importance secondaire pour équiper leurs soldats, des pétroliers qui approvisionnent leurs avions, les transports de troupes... Chaque navire coulé les empêchent de se renforcer. Ce n’est pas moins glorieux ni moins utile que de couler leurs navires de guerre. »

à suivre...
Heinrich Von Forstner
Heinrich Von Forstner
Tempête
Autre pseudo : Shinji Takeyama
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 10/05/2008

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais

"Shinkin haramitsu daikômyô" Empty Re: "Shinkin haramitsu daikômyô"

le Ven 07 Mai 2010, 19:37
Quelques mois plus tard...

Le RO-21 est à Tulagi après une longue mission. Enfin !...

Son Commandant a mauvaise mine ; depuis 8 jours, une douleur lancinante le réveille la nuit.
Une de ses molaires mandibulaires est très douloureuse et la fin de croisière s'avère un calvaire qu'il ne soupçonnait pas.
La douleur empire depuis la veille et sa joue semble avoir gonflé. Le médecin de bord, plutôt un infirmier, qui n'est autre qu'un des officiers-mariniers, n'a pas le matériel nécessaire pour pratiquer l'extraction de la dent causale.
A bord, personne n'ose aborder ce sujet qui rend l'atmosphère plus pesante que la moiteur tropicale qui règne dans le sous-marin.
Dès l'arrivée au port, Takeyama se dirige vers l'infirmerie...


- Asseyez-vous Commandant, ce ne sera pas long... Je vais faire de mon mieux...

L'homme en blouse blanche qui est censé s'occuper de lui, essaye de faire bonne figure, mais ne semble pourtant pas à l'aise. Ses mains sont moites, il parait trembler.
Il hésite sur le choix de l'instrument et fait tomber en s'excusant, son plateau d'examen.
Takeyama le regarde en coin.

- Dis-moi, soldat, tu es bien dentiste ?

L'homme baisse la tête et confesse à voix basse.
- Euh... c'est à dire... Je ne suis que mécanicien-dentaire, Commandant...
Le dentiste de l'infirmerie de Tulagi est en tournée à Guadalcanal. Il ne sera de retour que dans 5 jours...
Je dois le remplacer et j'essaye de faire de mon mieux...

- Par tous les Dieux !... Et tu voulais me retirer ma molaire sans me le dire ! Infâme brigand !... Bon à rien !
Tu es plus fourbe qu'un traine-savate d'Hokkaido !
Hors de ma vue ou je te fais fusiller sur-le-champ !...

L'homme n'en demande pas tant et disparait. Attiré par cet esclandre, le chirurgien Major soirs de son bloc opératoire, la blouse et les gants couverts de sang.

- Que ce passe-t-il ici ? Pourquoi ces cris ?... Je ne peux pas opérer dans ces conditions !...

Takeyama explique sa déconvenue et se tient la joue. Sa colère peine à se calmer et a fait redoubler la douleur.
Le Chirurgien-Major ne veut pas passer la journée sur cet épisode malheureux et appelle aussitôt un de ses aides.

- Vous allez faire une injection de morphine au Commandant Takeyama et l'expédier dans le premier avion pour l'infirmerie de Truk.
Au moins, là-bas, il aura droit à un dentiste compétent. Exécution !...
Veuillez nous excuser Commandant pour le manque de respect qu'on vous a infligé. Cet homme sera sévèrement puni pour ce fait...

Takeyama remercia le médecin et pu prendre un transport aérien en partance pour l'île de Truk peu après...
Ce port était une base importante de la marine Japonaise ; il aurait tout le loisir d'y trouver aussi un meilleur sous-marin...
Heinrich Von Forstner
Heinrich Von Forstner
Tempête
Autre pseudo : Shinji Takeyama
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 10/05/2008

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais

"Shinkin haramitsu daikômyô" Empty Re: "Shinkin haramitsu daikômyô"

le Mer 08 Déc 2010, 01:02
Du kiosque de son sous-marin Tei Gata, le capitaine Shinji Takeyama regardait les jeunes pilotes décoller de l’atoll de Wake.
Abrités des vagues dans le lagon bleu transparent, les hydravions ressemblaient à de gros oiseaux qui peinaient à s’arracher de la surface, tels des pélicans à qui on aurait attaché du plomb aux pattes.
Mais une joie indicible et une grande fierté l'envahit. Il venait de recevoir la confirmation de son retour au Japon. Kobe l'attendait !
L'aviation de reconnaissance et de bombardement ne serait bientôt plus une fiction. Sa promotion et le nouveau bâtiment qu'il aurait bientôt sous son commandement lui permettrait de profiter également de la 3ème dimension.
En ce jour anniversaire de la glorieuse bataille de Pearl Harbor, il allait rejoindre le port de Kobe pour prendre enfin le sous marin à long rayon d'action qui lui permettrait de mener à bien des missions directement contre les ports des Etat Unis d'Amérique. Enfin, il allait avoir les moyens de ses ambitions !

Une permission bien méritée et beaucoup de travail en perspective attendait son équipage pour se former aux techniques aéronavales.
Comme les autres officiers permissionnaires, Takeyama attendait avec impatience de rentrer au pays.
Heinrich Von Forstner
Heinrich Von Forstner
Tempête
Autre pseudo : Shinji Takeyama
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Nation au Front Pacifique : Japon
Nombre de messages : 968
Date d'inscription : 10/05/2008

Infos
Nationalité: Allemand/Japonais

"Shinkin haramitsu daikômyô" Empty Re: "Shinkin haramitsu daikômyô"

le Mer 08 Déc 2010, 01:06
Du kiosque de son sous-marin Tei Gata, le capitaine Shinji Takeyama regardait les jeunes pilotes décoller de l’atoll de Wake.
Abrités des vagues dans le lagon bleu transparent, les hydravions ressemblaient à de gros oiseaux qui peinaient à s’arracher de la surface, tels des pélicans à qui on aurait attaché du plomb aux pattes.
Mais une joie indicible et une grande fierté l'envahit. Il venait de recevoir la confirmation de son retour au Japon. Osaka/Kobe l'attendait !
L'aviation de reconnaissance et de bombardement ne serait bientôt plus une fiction. Sa promotion et le nouveau bâtiment qu'il aurait bientôt sous son commandement lui permettrait de profiter également de la 3ème dimension.
En ce jour anniversaire de la glorieuse bataille de Pearl Harbor, il allait rejoindre le port d'Osaka/Kobe pour prendre enfin le sous marin à long rayon d'action qui lui permettrait de mener à bien des missions directement contre les ports des Etat Unis d'Amérique. Enfin, il allait avoir les moyens de ses ambitions !

Une permission bien méritée et beaucoup de travail en perspective attendait son équipage pour se former aux techniques aéronavales.
Comme les autres officiers permissionnaires, Takeyama attendait avec impatience de rentrer au pays.
Contenu sponsorisé

"Shinkin haramitsu daikômyô" Empty Re: "Shinkin haramitsu daikômyô"

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum