Partagez
Aller en bas
avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Opération Abfangen

le Mar 12 Jan 2016, 19:00
Larmor-Plage, près de Lorient le 19 Novembre 194.

Il est 08h15 dans la salle radio de l'état Major de la Kriegsmarine. Les rapports journaliers ne vont pas tarder à affluer comme tous les jours.
Les opérations de mouillage de mines, les opération de surveillance côtières..

L'odeur du café mélangée au tabac commence à remplir la pièce bondée d'appareils de communication en tout genres. L'Officier de quart consulte sa paperasse habituelle tandis que les opérateurs radio et les secrétaires s'activent dans leurs tâches respectives.

La fameuse Enigma fait naître un message codé en provenance de l'Abwehr. Après decodage par l'Oberleutnant de quart, celui ci est glissé dans l'enveloppe "Top Secret". Elle sera remise dans une heure au Großadmiral lors de la réunion d'état Major.


avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Dim 17 Jan 2016, 20:47
22 Novembre 194.

Le port de Brest est en pleine effervescence. Les quais voient passer de nombreux ouvriers mais également de nombreux personnels de la Kriegsmarine. Il semblerait que le port se prépare à accueillir une flottille de surface. Les quais en eaux profondes sont aménagés et libérés...La Flak a considérablement été renforcée sur la zone portuaire mais aussi dans l'intégralité de la ville. Le Stab/Flak-Regiment 30  arrivait de Cherbourg pour se charger de cette mission.

La veille, d'importants convois de ravitaillements étaient arrivés par route et par voie ferrée. D'après les premières cargaisons déchargées, il apparaissait clairement que toutes ces munitions et provisions étaient destinées à la Kriegsmarine. Des obus de tous calibres, des torpilles, du personnel médical mais aussi des cargaisons importantes de denrées alimentaires et des uniformes ..

Nul doute, une opération d'envergure se préparait....  Le message de l'Abwehr arrivé au QG de la Kriegsmarine il y a quelques jours n'allait peut être pas tarder à livrer ses premières lignes..




" />
Convoi ferroviaire destiné au ravitaillement de la marine Allemande en périphérie de Brest




Croiseur Allemand camouflé à quai
avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Mar 26 Jan 2016, 19:08
23 Novembre 194.

Récit de Hans Schulmaster :

A Dunkerque où son zestörer est en cale sèche après le torpillage d'un sous-marin anglais, le commandant Schulmaster est convoqué à l'Amirauté.
Il est amené dans une petite pièce, mal éclairé par une lucarne, avec une chaise et une table. Ce n'est pas la Gestapo,  ils l'auraient amené ailleurs..

"Bien sûr j'ai fait un peu de marché noir, juste quelques bouteilles de grand cru français"....

Un jeune kaleunt rentre et dépose sans mot dire une enveloppe scellé  sur la table . Elle est à son nom. Il la décachète et lit le bref message "Ralliez la Flotte au plus vite aux coordonnées ci dessous".

Il se précipite dans un autre bureau de l'amirauté pour demander un pilote et l'ouverture des filets anti-sous-marins. Il téléphone à son second de rappeler tous les permissionnaires. Il court ensuite à la cale sèche. Là il demande au responsable des ouvriers d'augmenter le rythme de travail moyennant une prime qu'il prend sur ses deniers personnels. Il s'assure que l'intendant a fait le plein de carburant. Quelques heures plus tard le Z 90 Edel fend les flots à plus de 30 nœuds.

" />
avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Mer 27 Jan 2016, 21:06
" />


Le Vizeadmiral prenait connaissance en personne du message codé arrivé à l'Etat Major de la Kriegsmarine. Son rôle était de mettre en place le briefing de la prochaine mission. Ses plans étaient rédigés..ses consignes prêtes.



TOP SECRET  

Objectif 1 embarquement prévu sous 10 jours.

Objectif 2 en cours d'embarquement.
Agent de renseignement maintenu sur place, communiquera informations manquantes.

Attendre l'arrivée de la 6 eme flottille sur Brest. Procéder à ses préparatifs et ravitaillements.
Briefing partiel sera donné aux capitaines des bâtiments participants à l'opération.
Maintenir surveillance côtière accrue aux abords de Brest et le relevé des champs de mines à jour.

Quelques photos du renseignements étaient parvenues dans le contenu....





avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Ven 05 Fév 2016, 22:01
24 Novembre 194.

Recit de Dieter Eisenmann :






Au cœur de la nuit, le radio de quart réveille Dieter sans ménagement.
- Un message urgent de l'amirauté mein herr.

Rallier d'urgence le port de Brest. Passez par la Manche. La luftwaffe se chargera de protéger votre navire.

Diable! Passer par la Manche! Au lieu de prendre très au nord au large des Shetland! L'urgence doit vraiment être importante. Mais quel genre de mission justifie une telle imprudence?

Cependant, cet ordre est en contradiction avec sa mission actuelle
Bien sûr il pourrait demander à mettre les chaudières sous pression et permettre à son navire de filer à plus de 30 noeuds. Radical pour échapper aux sous-marins. Et aussi pour réduire le temps durant lequel la menace aérienne british sera réelle.
Mais Dieter et son navire ont reçu pour consigne d'escorter un des derniers navires atelier de la flotte. Son propre navire pour dissuader une attaque de tout navire léger ennemi et deux zestorer pour contrer la menace sous-marine.
Malgré l'urgence, hors de question d'abandonner le Neumark à son sort.

Dieter fait couler un peu d'eau froide, en recueille dans ses mains en coupe, et s'asperge le visage. Il enfile ensuite sa tenue et monte à la passerelle.

- Lieutenant, indiquez en optique aux 2 zestorers que nous continuons à chouchouter le Neumark.
- Mais mein Herr, les 2 zestorers ont déjà prévenu il y a 3 heures qu'ils devaient nous quitter, car ils étaient attendus d'urgence à Brest.Ils ont disparu dans la nuit, accélérant à plus de 35 noeuds.
- Himmel, vous ne m'avez pas prévenu?
- Vous dormiez Herr Kapitan, et je n'ai pas voulu vous déranger.
- Ils ont donc reçu le message avant nous?
- Non, le radio qui était du quart précédent n'a pas osé non plus vous déranger.

Mein gott! Quel bande d'inacapables!

- Demandez par projecteur optique au Neumark de donner tout ce qu'il a. Qu'il porte ses pistons au rouge, qu'il débloque toutes les sécurités, il est vital que nous accélérions.
Sinon nous allons servir de déjeuner à tout ce qui traine dans la Manche, des torpédos boat aux subs qui se trouvent surement en embuscade. Ou encore à des navires de lignes, qui prévenus de notre arrivée sortiraient de Portsmouth.
- Herr Kapitan, Le Neumark a déjà eu 2 avaries depuis le départ de Wilhelmshaven. Il ne va pas pouvoir augmenter l'allure.

Passer la Manche, sans escorte anti-sous-marine, avec pour seule flak les affuts du Dresden et tout ça en avançant comme un escargot! L'amirauté nous demande l'impossible, et en préambule le ralliement de Brest s'annonce déjà comme une randonnée suicide. Et franchement, je ne fais nullement confiance au maréchal d'opérette Goering pour nous fournir le parapluie aérien promis.

- Dans ce cas, serrez au plus près le navire atelier, qu'il zigzague s'il le peut, et je veux que les servants de la flak soient de l'aube jusqu'au crépuscule en alerte maximale à leur poste.






Tandis que les klaxons alertant aux postes de combat mugissent, Dieter regagne sa cabine pour prendre une bonne douche, se disant que les jours à venir seront surement parmi les plus longs de sa vie de marin.




avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Dim 14 Fév 2016, 12:54
12 Décembre 194.

La 6 eme flottille avait appareillé de Brest il y a maintenant quelques jours. Les navires étaient bondés de munitions et de vivres en tout genres. Certains marins de l'intendance avaient constaté que de nombreux uniformes d'hiver, de gros manteaux polaires, gants et bonnets avaient été embarqués dans les cales des navires lors de l'approvisionnement. Cela semblait indiquer plus ou moins la future destination qui était réservée. De nombreux marins en parlant de ces choses n'espéraient qu'une chose..qu'ils pourraient revoir les côtes du vieux continent d'ici quelques semaines..

Un peu plus haut sur les différents navires, à l'abri de la bonne brise de l'Atlantique de ce jour de Décembre, les postes radios venaient de recevoir le briefing tant attendu des marins Allemands qui étaient maintenant en mer depuis quelques jours. Les Commandants n'avaient reçu encore aucune consigne de leur Chef d'escadre mais encore moins de l'Etat Major. La résistance était active ces derniers temps et notamment dans le domaine de l'espionnage et du recueil d'information.



Opération Abfangen

Situation : Depuis quelques mois les Etats Unis intensifient leurs aides envers les îles Britanniques mais aussi envers la Russie. Les U boot en lutte constante font des ravages dans leurs convois.
Ces convois empruntent l'Arctique le plus souvent, au départ de Reykjavik en Islande mais aussi de Loch Ewe en Ecosse pour ensuite remonter dans les mers glacées et se faufiler jusque Mourmansk en Russie.

Notre mission s'inscrit dans cette lutte mais encore plus précisément.
Le convoi PQ 6 sera au départ de Reykjavik d'ici quelques semaines. Le convoi est en cours de constitution d'après nos infiltrés sur zone.




L'objectif :
Une partie de ce convoi a pris le départ des côtes Américaines il y a quelques jours. Ce petit groupe de navires marchands qui doit faire escale à Loch Ewe puis par la suite se constituer au convoi PQ 6 à Reykjavik est assez particulier.
Nos services de renseignement et d'espionnage sur place aux Etat Unis et en Angleterre nous ont informé que ces navires transportaient pour la Russie nos 2 objectifs...

Le premier:
 du matériel militaire Américain de haute technologie ayant pour but de fournir une aide militaire de taille à la Russie et l'aider dans sa lutte contre nos forces sur le front EST.  Cette cargaison se compose de systèmes radar nouvelles générations pour la marine et l'aviation, de nouveaux générateurs électriques à haute performance, des systèmes de visées pour blindés haute précision.

Le second : une cinquantaine de personnels de l'armée Américaine ont également embarqué dans ces navires. Il y a parmi eux de nombreux Officiers militaires chargés d'organiser la coopération avec la Russie pour le futur de la guerre. A leurs côtés, des scientifiques militaires chargés de collaborer également avec la Russie dans le développement de leurs armes .




Mission :   S'attaquer aux convois en haute mer est une opération délicate pour les navires de surfaces de la Kriegsmarine. L'opération Abfangen est donc une première en son genre, et celle ci est confiée à la 6. flottille der schwarzen Meer .
- La flottille devra se porter à la recherche de ce convoi avant son arrivée en Angleterre. Ces navires ne devront jamais se constituer au convoi PQ 6 .

- Les navires Allemands devront s'emparer de l'objectif numéro 1 ( Le matériel militaire d'aide destiné aux Russes )

- Les navires Allemands devront s'emparer de l'objectif numéro 2 en faisant prisonnier les personnels de l'Armée Américaine.

Les navires seront à l'issue coulés avec les marchandises restantes.  L'intégralité des membres d'équipage devra être secourue. Nos informations quant à une éventuelle escorte sont en cours d'acheminement mais ne paraissent pas gênantes vu l'engagement de nos forces déjà effectué.
Fin de transmission.

avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Sam 20 Fév 2016, 11:59
19 Décembre 194.

21h25

Le Prinz Eugen, navire amiral de la 6 eme flottille, recevait un bulletin radio du Marinegruppe West,


* U boot informe avoir repéré convoi Allié aux coordonnées 54°15 N / 23°00 hier soir 20h15, Cap 90° EST zigzags, vitesse lente.
Navires observés :
Cargo C4
Cargo armé USN
Cargo armé USN
Victory cargo
T3-S2-A1
Victory Cargo
Victory Cargo

** U Boot signale présence 2 Destroyers Tribal  contact du convoi.  HMS Mashona / HMS Tartar

*** Importante force surface Alliée secteur SUD du Groenland. Eléments surfaces autres flottilles engagés.

Terminé




L'état major du navire était réuni peu de temps après:
" D’après le regroupement de nos informations il pourrait s'agir de vos objectifs. D'après nos estimations le convoi aurait dû se trouver à environs 6 jours de navigation plus à l'OUEST. Celui ci a sans doute pris de l'avance.
Au départ des côtes Américaines, d'après nos services d'espionnage sur place, les personnels militaires que nous devons intercepter sont à bord du  cargo C 4.  Quant au matériel qui doit également être saisi, ce dernier seraient probablement dans un des deux cargos armés. Nous devrons vérifier en arraisonnant les navires avec efficacité".


Quelques instants plus tard, les navires du groupe recevaient par signaux lumineux de nouveaux ordres de cap.

avatar
Kurt Unsinkbar
Violente tempête
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Allemagne
Flottille au Front Atlantique : 6. flottille der schwarzen Meer UK
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 1453
Age : 32
Date d'inscription : 23/10/2010

Infos
Nationalité: Allemand Allemand

Re: Opération Abfangen

le Mar 15 Mar 2016, 19:28
..Décembre 194.

03H50




L'Atlantique dans toute son immensité. Cet endroit semble t-il paisible, loin de toute furie humaine, ou seuls les occupants des lieux se cachent à des profondeurs inestimables comme pour échapper justement à la réalité de ce monde...

Loin d'être originaire du milieu mais un occupant devenu de plus en plus familier, le U boot (Type VIIa) du commandant Xaver Schäfer naviguait en tête de la flottille Allemande, accompagné sur son flanc par le U boot (Type IXa) du Commandant Lehmann-Willenbrock. Le premier U boot tel un loup à la recherche de sa proie, cherchait à se positionner de manière optimale afin d'engager le combat dans les heures nocturnes. Le but serait de semer la panique dans les rangs adverses de manière à ce que les bâtiments de surfaces établissent le contact dès le levé du jour pour engager l'ennemi à distance.

En fin de nuit, à travers les asdics de veille, les anguilles fendaient l'eau.. Le HMS Mashona (Destroyer classe Tribal) venait d'être touché de plein fouet ! Le jour se levait, les U boot devaient disparaître après avoir signalé la position précise des navires qu'il était question d'arraisonner. Il ne fallait pas se louper.. Hors de question d'endommager les deux objectifs.



A environs 23 kilomètres au SE, les navires de surfaces Allemands naviguaient à 30 noeuds. Le cap avait était modifié vers le Nord afin de rendre un maximum de tourelles battantes. Le cuirassé Gneisenau et le croiseur de bataille Mackensen étaient en tête afin d'amortir les premiers tirs de riposte. A la suite les croiseurs lourds des classes Prinz Eugen et Hipper avaient eux aussi les télémètres dirigés vers les cibles.
Après une courte poursuite sous les dernières heures de la nuit, le soleil pointait son nez sous une mer agitée. La nature semblait s'opposer à cette macabre rencontre humaine en plein océan!

L'escadre Allemande avait maintenant dans les objectifs, à environs 18 kilomètres maintenant les navires du convoi. Depuis la passerelle du navire amiral de la 6 eme, le Prinz Eugen, les veilleurs avaient identifié d'autres navires de combat. Hormis le destroyer Mashona qui était en avarie suite à l'attaque des U boot, le convoi déviait lentement sa route tandis que son escorte composée des croiseurs HMS Doretshire, HMS Norfolk, HMS Sheffield accompagnés des HMS Argonaut et HMS Tartar se positionnait de flanc sous un épais nuage de fumée.

Cette découverte venait quelque peu troubler les officiers Allemands.. Le convoi devait être escorté de quelques destroyers d'après les informations. Il y avait eu un manque d'information criant. Les Officiers Allemands connaissaient le risque de voir ce convoi de plus en plus escorté à l'approche des côtes Anglaises mais ne pensaient pas rencontrer telle opposition au milieu de l'Atlantique.

Face à cette situation, il n'était pas question de désemparer. Les consignes étaient les mêmes. Les postes de tirs recevaient leurs premières coordonnées en fonction des cibles qu'ils avaient et bientôt les pièces de tous calibres entraient en action !   Les départs de tirs des 380 et 280 mm des navires cuirassés avaient sonné le funeste départ !







Après 30 minutes d'échanges de tirs, les premières menaces s'amenuisaient. Deux croiseurs ennemis avaient étaient coulés. le troisième faisait toujours face mais essayait de se dérober après une dernière salve. A ce moment même, au moment de virer après son tir, il fût touché de plein fouet par deux Destroyers allemands.
Le quatrième croiseur de classe Dido était à la dérive avec de multiples incendies, le HMS Tartar après de multiples tirs de torpilles qui avaient mis à cran les navires de ligne Allemands, venait d'être touché sur sa poupe.
Les rapports radio tombés les uns après les autres en revendiquant les différentes victoires.

Quelques instant plus tard, sur les passerelles Allemandes, les rapports tombés à nouveau. Il s'agissait des rapports d'avaries. La riposte avait était brutale en face. Les Anglais étaient bien décidés à ne pas lâcher ce convoi. Les navires Anglais avaient riposté tous ensemble en parfaite coordination. Ces derniers venaient de combattre de manière fort courageuse malgré leur infériorité et avaient donné du fil à retordre aux navires de la Kriegsmarine.

Cette bataille avait éloigné les différents acteurs de plusieurs kilomètres du convoi. Celui ci avait continué sa route au NE pendant que l'escorte Anglaise tentait de contrer ses attaquants.  Mais il était trop tard. Les Z 215, Z 007 et Z 82 avaient gardé le contact. Les navires Américains n'allaient pas tarder à connaitre à leur tour le sort qui leur était réservé.
Contenu sponsorisé

Re: Opération Abfangen

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum