Le Deal du moment : -54%
4ème maillot Jordan x Paris Saint-Germain ...
Voir le deal
41 €

Aller en bas
sebastien levente
sebastien levente
bannissement définitif
Autre pseudo : Bob Beauregard
Nation au Front Atlantique : F.N.F.L.
Flottille au Front Atlantique : F.A.N.A.-Carcharodon
Nation au Front Pacifique : U.S.A.
Flottille au Front Pacifique : Louisiana Gators - Nouvelle Orléans
Nombre de messages : 10617
Age : 63
Date d'inscription : 05/01/2008

Infos
Nationalité: FFL/Américain (Pacifique)

MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 Empty MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008

le Mer 09 Avr 2008, 13:04
On ne peut pas dire que l'on en ai beaucoup parlé mais un un petit topo est disponible sur le site de Modelstories : http://modelstories.free.fr/reportages/MoMak08_P/index.html
Erwan Lafleur
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6832
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL)

MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 Empty Re: MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008

le Mar 17 Mar 2009, 18:59
*Souffle un bon coup sur ce topic poussiéreux*…

Quelques photos du Salon du modélisme 2009 de Bruxelles :

1. Liberty Ship ‘Belgian Unity’
Maquette à l’échelle du 1/96ème
Réalisation, J.Pansaers

Mise sur cale (sous le nom de Bert Williams) le 18 septembre 1944 et lancé le 30 octobre 1944.
Launched as BERT WILLIAMS, completed as
1944 BELGIAN UNITY, Lease lend to Belgian Gov't.
1946 EARL A. BLOOMQUIST, US Maritime Commission managed by Dolphin SS Co, NY.
1949 Laid up Hudson River.
1949 USMC managed by American Hawaiian SS Co, NY.
1951 US Department of Commerce (same managers)
1952 Laid up, Hudson River.
1971 Scrapped Castellon, Spain.

Gallerie photos: http://img14.imageshack.us/gal.php?g=14032009001.png

2. Kiosque d’un submersible de type XXI
Maquette à l’échelle du 1/40ème
Réalisation, M.Larcin

MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009025.th

3. Submersible U-47 de type VII/B
Maquette à l’échelle du 1/40ème
Réalisation, M.Larcin

MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009027.th MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009030.th

4. Barge de débarquement

MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009043.th MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009045.th MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009046.th

5. Garde Pêches « Zinnia »
Maquette (en cours de construction) à l’échelle du 1/100ème
Réalisation, L.Gontier
Particularités : emploi de carton passé au G4 et emploi d’éléments en photogravure

MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009020.th MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009021.th MONDIAL DE LA MAQUETTE 2008 14032009022.th

Lancé en août 1915 , construit par Swan , Hunter & Wigham Richardson sur la rivière Tyne , le Zinnia a été le millième navire construit par ce chantier , son sister-ship « Jessamine » ayant été construit au même chantier .

Le « Zinnia » faisait partie de ce qu’on a appelé plus tard la classe « Flower » (1), la dénomination officielle étant celle de « Cabbage class » ou « Herbaceous borders »

Cette classe de navires a été construite dans l’urgence du conflit, 72 navires (2) ont été construits en trois sous-classes, dénommées « Azaléa » , « Acacia » et « Arabis » , le « Zinnia étant une « Azalea » , toutes ces constructions ayant été attribuées à des chantiers civils .

Les différences entre ces deux sous-classes sont minimes, la longueur et le tonnage diffèrent un peu de même que l’armement.

Le but de ces navires était de protéger les convois, d’assurer des patrouilles côtières et de draguer les mines. Certains, comme le Zinnia ont été plus tard équipées de charges de fond contre les sous-marins.

Pour le dragage des mines , un portique était installé tout à l’arrière , les câbles de la drague étant enroulés sur un gros treuil à vapeur comme on en rencontrait sur les chalutiers de l’époque . Ce treuil permettait également l’envoi d’un « Blimp » (ballon barrage) contre les avions.
Sur les 72 "sloops" de la classe "Flower"construits , 56 ont survécu au conflit 14-18

Construits en acier , ces « sloops » étaient équipés d’une machine triple expansion à quatre cylindres ( un cylindre HP , un cylindre MP et deux cylindres BP ) , la production de vapeur étant assurée par deux chaudières à tirage forcé , la chauffe se faisant au charbon .

La vitesse prévue était de 18 nœuds, mais la puissance de l’appareil propulsif n’a jamais permis à aucun de ces bateaux de pouvoir atteindre cette vitesse, la plupart atteignant difficilement 16 nœuds.

La coque rivée avait un bordé très fin , plus ou moins un quart de pouce ( 6 mm ) , mais pour compenser cette faiblesse , les membrures étaient très rapprochées , 21 pouces ( une cinquantaine de centimètres )

Particularité de ces coques , l’avant était renforcé afin de pouvoir éventuellement résister à l’explosion d’une mine ou de pouvoir résister lors de l’éperonnage d’un sous-marin , les cloisons étanches tout à l’avant ayant une forme en coin , pour dissiper les effets des chocs dus à l’explosion ou l’abordage .

Ces navires avaient des lignes de coque très fines , un peu semblables aux destroyers de l’époque pour la partie avant , l’arrière étant constitué d’un « cul de croiseur » , ces navires étaient réputés comme étant bien conçus et comme étant des navires tenant bien la mer .

Le « Zinnia » a passé la majeure partie de la 1ère guerre mondiale en méditerranée, dans des tâches de dragage de mines et d’escorte de convois.

A la fin du conflit, alors que la plupart de ces sloops ont été décommissionnés, le Zinnia a continué à naviguer en mer du nord en 1919, dans des missions de patrouille côtière , avant d’être racheté par la Belgique , qui était à la recherche d’un navire permettant la surveillance de ses côtes et plus particulièrement de la surveillance et la protection et l’assistance aux chalutiers belges .

Comme aucune marine de guerre n’existait à ce moment là en Belgique , et comme en plus , après le conflit , la Belgique avait rétabli son principe de neutralité , le « Zinnia » s’est vu vendu sans son armement , qui consistait en deux canons de 4,7 inches , plus quelques armes AA .

Tout le système de dragage aux mines avait également été démonté par les anglais.

Entre 1920 et 1926, il aura servi comme garde-pêche, armé par le Corps des Torpilleurs et Marins dépendant de l’Administration de la Marine et à la dissolution de celui-ci en 1926, le « Zinnia » a été conservé et versé dans la Marine de l’Etat, comme navire école auprès de l’école de navigation d’Ostende, qui formait les Officiers au cabotage, alors que l’école de navigation d’Anvers formait les Officiers au long cours.

Lors des événements de mai 1940 , faute d’équipage suffisant , le « Zinnia » est resté au port et a été saisi par les allemands , qui l’ont remorqué vers un chantier naval d’Hoboken , près d’Anvers , ou une transformation en profondeur a été effectuée , la coque ayant été rallongée , les deux cheminées remplacées par une seule , l’étrave changée pour une étrave inclinée avec des écubiers protégeant les ancres ,

Le « Zinnia » , rebaptisé « Barbara » par la Kriegsmarine , navigua en mer baltique , pour une école d’artillerie de marine , le port d’attache étant Swinemünde .

Récupéré par les anglais , il apparut après enquête que ce « Barbara » était belge à l’origine , c’est pourquoi il a été rétrocédé à la Belgique . Ramené à Oostende par des marins de la RNSB ( Royal Navy Section Belge ) , il a été réaffecté à la Marine de l’Etat .

En 1946 , lors de la création de la « Force Navale » sur base des effectifs de la RNSB , le « Zinnia » a été affecté à celle-ci . Rebaptisé « Breydel » , il est vite apparu que ce navire était inadapté aux nouvelles tâches afférentes à la Force navale ( aucun armement , vétusté , chauffe au charbon qui était un gros handicap , entre autres ) et il a été décommissionné en 1949 , finissant à la démolition à Boom en 1950 après avoir servi de navire dépôt des équipages …

Caractéristiques en 1915 :

Longueur de coque : 250 pieds entre PP , 262 pieds de longueur totale ( 79,85 mètres )

Largeur de coque : 33 pieds ( 10,05 mètres )

Tirant d’eau maximum : 11 1/4 pieds ( 3,43 mètres )

Déplacement total : 1200 tonnes

Chaudières : cylindriques , de type Scott , ventilation forcée

Puissance indiquée : 1400 HP , hélice quadripale coulée en une seule pièce

Charbon : 130 tonnes en navigation normale , possibilité d’embarquer 250 tonnes si nécessaire

Équipage : 79 officiers et hommes d’équipage

Rayon d’action : 2000 NM à 15 nœuds

(1) à ne pas confondre avec les corvettes de la seconde guerre mondiale . il y a eu également une de ces corvettes ayant porté le nom de « Zinnia » , celle-ci a été torpillée par un U-boat en 1941 et a coulé

(2) Huit de ces sloops ont été construits en Grande-Bretagne pour la Marine Nationale Française ( en plus des 72 de la R.N. ) , classés comme « Avisos » sous la dénomination « classe Aldebaran » , mais comme les chaudières étaient d’un type différent , la puissance indiquée était de 2500 IHP , permettant d’atteindre facilement la vitesse de 18 nœuds . Un de ces avisos , le « Rigel » , a été coulé durant la guerre .
(Texte : L.Gontier)
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum