Aller en bas
LMF
LMF
Créateur tout-puissant à la retraite
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 13142
Date d'inscription : 27/05/2007

Infos
Nationalité: AC

[Hist] le camp de Plaszow Empty Re: [Hist] le camp de Plaszow

le Jeu 25 Juin 2009, 15:49
Merci pour cette carte. C'est ce qu'il manquait.
Richard Bélanger
Richard Bélanger
Violente tempête
Autre pseudo : Robert Winters
Nation au Front Atlantique : Marine Royal du Canada
Flottille au Front Atlantique : 1st Canadian Task Force
Nation au Front Pacifique : United State Navy
Flottille au Front Pacifique : US Subpac Force
Nombre de messages : 1026
Age : 25
Date d'inscription : 07/09/2008

Infos
Nationalité: Commonwealth

[Hist] le camp de Plaszow Empty Re: [Hist] le camp de Plaszow

le Dim 21 Juin 2009, 22:22
Et voila pour enrichir le tout!

http://www.holocaustresearchproject.org/othercamps/galleries/plaszowperiod/plaszow%20map%20-%20bau.html

Site avec beaucoup d'image [Attention Ame Sensible]
LMF
LMF
Créateur tout-puissant à la retraite
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Aucune
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 13142
Date d'inscription : 27/05/2007

Infos
Nationalité: AC

[Hist] le camp de Plaszow Empty [Hist] le camp de Plaszow

le Mar 26 Mai 2009, 21:35
Puisque nous en parlions tout à l'heure et que le but de cette bibliothèque et d'augmenter intelligemment nos connaissances, voici quelques précisions sur Plaszow,

Son histoire :
Le camp de Plaszow, ouvert en 1942 sous l’autorité du chef de la SS et de la police de Cracovie, était à l’origine un camp de travaux forcés pour les Juifs. Le site originel du camp comprenait deux cimetières juifs. Il se trouvait dans un faubourg de Cracovie. Les SS entreprirent d’agrandir le camp qui allait atteindre sa taille maximale en 1944, année où il devint camp de concentration. Jusqu’à cette date, la plupart des gardes du camp étaient des auxiliaires de police ukrainiens, sélectionnés parmi les soldats soviétiques des camps de prisonniers de guerre allemands et entraînés au camp de Trawniki, à Lublin.

Plaszow, entouré d’une clôture de barbelé électrique, fut divisé en plusieurs sections. Le camp disposait de baraquements pour le personnel allemand, d’usines, de hangars, d’un camp pour hommes et d’un camp pour femmes, ainsi que d’un «camp d’éducation par le travail» destiné aux travailleurs polonais qui violaient la discipline de corvée. Polonais et Juifs étaient victimes de ségrégation à l’intérieur du camp. Le maximum de prisonniers simultanément détenus à Plaszow était supérieur à 20 000. Des milliers de captifs y furent éliminés, pour la plupart par les armes.

L’industriel allemand Oskar Schindler mit en place une usine d'articles en métal émaillés à Cracovie, à proximité du camp. Au sein de l’usine, il tenta de protéger ses ouvriers juifs (900 personnes) des mauvais traitements pratiqués à Plaszow et de la déportation vers les camps d’extermination. En 1944, quand il déplaça l’usine et son personnel juif dans les Sudètes (une zone initialement tchécoslovaque), il empêcha la déportation de plus de 1 000 Juifs.

Comme l’armée soviétique approchait à l'été 1944, les Allemands se préparèrent à démanteler Plaszow. Les SS transférèrent les prisonniers vers d’autres camps de concentration en Allemagne et en Autriche. D’autres furent déportés vers le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau et y furent tués. Les Allemands tentèrent de supprimer toute trace des crimes commis dans le camp. Ils ordonnèrent que les fosses communes de Plaszow soient ouvertes et que les corps en soient exhumés et brûlés. En janvier 1945, les derniers prisonniers de Plaszow furent envoyés à Auschwitz pour être évacués plus à l’ouest.
D'après USHMM "US Holocaust mémorial museum

Même si la Liste de Schindler, évoque le camp celui-ci est peu connu et pour cause, il n'existe plus ou presque plus comme le précise le USHMM.
Voici cependant quelques photos, que j'ai pris le plus respectueusement possible dans le cadre d'un voyage de recherche en Pologne.

N.B : le camp est devenu un vaste parc, mal entretenu mal informé, s'y côtoient le plus sauvagement, promeneurs du dimanche, symboles néo-nazis sur les murs, vestiges du camp et mémoriaux

[Hist] le camp de Plaszow Img2636k
Au premier plan, Après recherches, il semble que ces ruines soient une ancienne synagogue, devenue écurie après la construction du camp
Plus loin, La battisse des officiers SS gardien du camps, toujours aujourd'hui habité par des particuliers

[Hist] le camp de Plaszow Img2638utw
Reste du cimetière juif, devenu pour les besoin du camp, une carrière de pierre. Aujourd'hui à l'abandon, manque de fond.
[Hist] le camp de Plaszow Batissess
Autre vue de la battisse, vous remarquerez que celle-ci est tagué de symbole, scato et nazis, le peu d'information est évidement vandalisé par les mêmes auteurs je suppose.
L'information et la mémoire ne sauve pas de la barbarie, bref.
[Hist] le camp de Plaszow Vestigecampk

Un reste des barrières du camp, loin loin dans les broussailles, donc loin des esprits.


Je suis désolé de ne pas avoir plus de photo, et surtout un panorama d'ensemble, vous en trouverez surement sur le net.
Quoiqu'il en soit aujourd'hui ,grâce au zéle des autorités polonaises, des fondations de mémoires et de l'union européenne, le camp est en passe d'être réhabilité.
il était temps, car nombres des vestiges, dégradés par le temps et les actes de vandalisme, sont en passe d'être irrécupérable.
Ce qui est dramatique, car ce n'est pas le patrimoine d'un pays qui s'égare mais celui de toute l'Europe et à fortiori, sans vouloir en faire trop, celui de l'humanité.
De sorte que s'il me fallait conclure je dirais, que si ce travail de mémoire n'est pas effectué alors oui "Hitler gagnera une seconde fois la guerre contre les juifs à l'est.
Contenu sponsorisé

[Hist] le camp de Plaszow Empty Re: [Hist] le camp de Plaszow

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum