Partagez
Aller en bas
avatar
Artur Finnvack
Coup de vent
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : Royaume-Uni
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 09/12/2011

Un dernier verre

le Dim 06 Sep 2015, 18:09
La voiture roulait doucement sur la route de campagne aux tracés sinueux qui se perdaient dans la nuit galloise. La major Adam Spencer conduisait lui-même et il n'était pas pressé d'arriver. Il sortit une cigarette de l'étui qui gisait ouvert sur le siège passager et l'alluma avec le mégot qui finissait de se consumer entre ses lèvres. Après s'en être débarrassé et avoir tiré une bouffée de son nouveau clope, il en revint à la question qui le hantait depuis le matin : pourquoi lui ? Lorsque son supérieur, le colonel McIntire l'avait convoqué, il avait pensé qu'il avait enfin reçu le commandement qu'il cherchait à obtenir depuis des semaines et il était entré dans le bureau avec l'idée que lorsqu'il en ressortirait, ce serait pour gagner l’Égypte. Il avait déchanté en voyant le visage embarrassé de son supérieur, qui lui avait demandé si il connaissait Lord Artur Finnvack. Spencer avait acquiescé.

Il avait rencontré Finnvack à Oxford et c'est auprès de lui qu'il avait appris la signification du mot camarade. Ils étaient jeunes et insolents, ils écrasaient les vieilles barbes de l'Université de leur supériorité. Ils osaient tout et trouvaient tout naturel que tout ce qu'il désirent leur tombe du ciel. Ils étaient légers et forts. À l'époque il allait de soi qu'ils étaient, eux et quelques autres, les maitres du monde et ils n'auraient pour rien au monde accepté de se soumettre à un ordre quel qu'il soit. Ils méprisaient l'armée, l'église et les politiques. Aussi quand Artur s'était engagé, à sa sortie d'Oxford, dans la Navy, Adam n'avait d'abord pas compris son geste. Pourtant son ami n'avait pas changé, insolent, protégé par sa famille, la discipline militaire ne l'avait même pas effleuré et une fois son premier commandement obtenu il s'empressa d'organiser des orgies sur son bâtiment. Un an plus tard, la guerre éclatait, précipitant enfin Spencer dans l'âge adulte et ses responsabilités. Engagé dans l'armée de terre, il était devenu un bon officier, rouage efficace d'une machine qui le dépassait. C'était aussi à cette époque qu'il avait perdu Artur de vue.

McIntire lui apprit que le seigneur qu'il avait connu à Oxford ne s'était as calme bien au contraire. Irresponsable, insolent, inefficace, l'Etat-Major avait même virtuellement cessé d'exister après qu'il y est passé. Enfin il y a deux mois, il avait remis le commandement de la Force N qu'il commandait à son second, était rentré au port, avait abandonné son navire et s'était installé dans le château gallois familial, inoccupé depuis la mort de son père quelques mois plus tôt. En d'autres termes il avait déserté sans même prendre la peine de s'en cacher. Pour n'importe qui ça aurait été la corde. Mais Artur Finnvack n'était pas n'importe qui et il avait été décidé de tâcher de la réincorporer avant d'en venir à la méthode forte. Ces messieurs avaient donc parcouru la liste de ses amis proches, et parmi eux Adam était un des rares à être à la fois sous l'uniforme, sur le sol métropolitain et sans commandement.

Un virage fit apparaitre le château, dont l'ombre menaçante obscurcissait singulièrement la clarté que la lune répandait sur la la campagne. Le bâtiment était sinistre, mais pas sans noblesse. Adam gara la voiture devant l'entrée du parc, la fraicheur de la nuit le tire de la demi-léthargie dans laquelle l'avait plongé ses souvenirs. D'un geste ferme, il sonna la cloche qu'il trouva à côté de la grille, avec peu d'espoir que la maison du gardien qui se dressait sous ses yeux soit encore occupée. Après quelques minutes d'attentes, il essaya de tourner la clenche : la grille s'ouvrit sans un bruit et il s'engagea d'un pas ferme dans l'allée de gravier qui se dirigeait vers le castel. Une fois arrivé, il frappa vigoureusement à la porte.

[À suivre, ceci est a priori un RP privé, merci de poster précautionneusement et dans l'idéal d'avertir le propriétaire du post avant].
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum