Partagez
Aller en bas
avatar
Nathan Huntington
Grand-frais
Autre pseudo : Edouard -Eddy- Wilson
Nation au Front Atlantique : Royal Navy - FFL
Flottille au Front Atlantique : F.A.N.A.
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Flottille au Front Pacifique : -en permission-
Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 11/02/2012

Infos
Nationalité: FFL/Commonwealth FFL/Commonwealth

Opération Azorina vidalii

le Jeu 23 Avr 2015, 13:31
Prélude HRP : Il s'agit du RP collectif afin de relater les faits de la bataille ayant opposé FANA-ForceK-USNFE-FNB et Drachen/Germanico dans l'Atlantique Nord au cours des mois de Mars et d'Avril.

Opération Azorina vidalii - FANA, Force K & USNFE

Début Mars 194.

L'escadre alliée restait en stand-by le long de la côte Ouest de l'Irlande.

Trois mois plus tôt, elle était sur le retour d'une opération dans l'Atlantique Sud, non loin du Cap Horn. Elle avait fait escale au port de Dakar afin de ravitailler en carburant, avant de pénétrer en Mer Méditerranée.

Malgré une longue absence dans cette zone, le séjour de l'escadre dans les eaux chaudes de la Méditerranée fut de courte durée. Les services de renseignement prévoyaient la présence de 2 flottilles de l'Axe à proximité de Las Palmas, avançant en direction d'Alger et de Gibraltar.
Mais à l'arrivée des Alliés sur place, seuls deux submersibles furent repérés et traqués jusqu'à reposer sur le fond marin. Aucune trace des navires de surface, qui avaient fait marche arrière vers leurs ports de Marseille et Toulon.

Au début de l'année, le regroupement FANA - Force K - USNFE mis alors le cap sur l'Angleterre et son immense base navale de Scapa Flow. Une fois à quai, le contingent britannique de l'escadre modifia son organisation de façon majeure.
Le HMS Hood passa sous le commandement du capitaine Marco Ramius, qui transmis son cuirassé de classe King Georges V au capitaine William Lordland.
Le HMS Repulse, sans capitaine, fut transféré en cale sèche pour des travaux de rénovation et d'entretien pour plusieurs semaines.
Quittant son navire de plus de quarante-mile tonnes, le capitaine Huntington pris les commandes d'un destroyer de classe Tribal, après un an de formation à la lutte ASM.
Les derniers changements furent la prise du croiseur classe Dido du capitaine Nicolas Morel par le capitaine Jack Devon, le premier réquisitionnant un pétrolier afin de suppléer les ravitailleurs en sous-nombre.

Une fois les chambres des différents commandants remis au gout de leur nouvel occupant, les navires de la Royal Navy rejoignirent le reste de l'escadre qui avait fini de remplir soutes & réservoir.
Le groupe se mis ensuite en formation et se mis en marche pour rejoindre la côte ouest de l'Irlande.

Arrivé à l'extrémité Sud-Ouest, l'escadre mis en panne et resta sur le qui-vive. Cachés derrière les reliefs terrestres, les multiples navires étaient protégés de toute détection et attendaient patiemment que la flotte ennemie rentre dans la nasse géante qu'est l'Atlantique.


Dernière édition par Nathan Huntington le Jeu 30 Avr 2015, 11:11, édité 1 fois
avatar
Nathan Huntington
Grand-frais
Autre pseudo : Edouard -Eddy- Wilson
Nation au Front Atlantique : Royal Navy - FFL
Flottille au Front Atlantique : F.A.N.A.
Nation au Front Pacifique : Royal Navy
Flottille au Front Pacifique : -en permission-
Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 11/02/2012

Infos
Nationalité: FFL/Commonwealth FFL/Commonwealth

Re: Opération Azorina vidalii

le Jeu 30 Avr 2015, 11:11

13 Mars 194.

Les informations des services de renseignement et des stations de surveillance de la pointe Sud-Ouest de l'Angleterre concordaient.
Un regroupement d'au moins deux flottilles de l'Axe, ainsi que potentiellement quelques navires sans affectation officielle, se dirigeait plein Ouest depuis leur appareillage de Brest.

L'escadre alliée se mis en route à la tombée de la nuit, en direction de Brest, afin de se placer entre la flotte de l'Axe et ses bases européennes. Un peu plus de 72h s'écoulèrent avant que les derniers navires de la formation Axe soient visibles par les éclaireurs Alliés.

Les premières hostilités eurent lieu au milieu de la nuit du 17 au 18 Mars :
Le 18/03 à 00h44m03s : Caio Duilio (Cuirassé classe Litorrio) a fait feu sur Opalescence (Destroyer classe Mogador) au Canon de 380mm à distance mais l'a raté.


Les unités de l'Axe les plus rapides poussèrent leurs moteurs au maximum selon un cap Ouest, laissant aux lourds cuirassés et croiseurs de bataille, moins rapides, la tâche retenir les forces Alliées.

L'escadre Alliée se scinda en plusieurs groupes, afin d'encercler les navires ennemis. Il ne fallait pas qu'ils soient en mesure d'atteindre les rares ports à l'Ouest : le Groenland au nord et les très connues bases secrètes de l'Atlantique Sud.
Tandis que certains navires viraient de bord pour devancer les ennemis au Nord-Ouest, les destroyers de tête ouvrirent le feu sur un géant allemand.
Le 20/03 à 13h37m10s : Le Bonaparte (Croiseur lourd classe Algerie) a fait feu sur KMS Blitz (Cuirassé classe Gneisenau) au Canon de 100mm et l'a touché !
Le 20/03 à 23h24m19s : HMS Vanguard (Destroyer classe Tribal) a fait feu sur KMS Blitz (Cuirassé classe Gneisenau) au Canon de 120mm et l'a touché !


La bataille était lancée, les premiers obus avaient atteint leur but. Une bataille d'envergure, engageant au total plus d'une douzaine de Capital Ships des deux camps et le double de destroyers et de croiseurs d'escorte.
Les capitaines des deux flottes savaient qu'elle s'annonçait sanglante, mais peu se doutaient qu'elle allait durer quatre semaines, dans tous les coins de l'Atlantique.

avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Azorina vidalii

le Sam 02 Mai 2015, 09:17
La routine, voilà ce qui les perd sans cesse, Arthur. Depuis que nous avons repassé Gibraltar cela fait au moins trois fois qu’ils viennent pêcher dans la même zone. Et toujours par le même chemin d’après nos submersibles, vraiment je ne m’explique pas cette erreur. Encore ils n’auraient pas su qu’on était la mais nous avions fait exprès de nous montrez pour qu’ils lâchent la grappe à la WAF…

Si l’escadre avait mis en panne en face des Skellig c’était justement pour laisser à leurs navires le temps de revenir une énième fois sur les lieux ou nous avaient étés signalés tant d’attaques sur les navires marchands. Passant entre eux et les côtes françaises, ils nous suffisaient de remonter le banc de sardines en suivant ce sympathique destroyer classe Soldati légèrement à la traine pour nous conduire vers leurs navires de ligne. Ainsi alignée comme à la parade les dernières flottilles de haute mer de l’Axe s’offrirent à notre vue au matin du 17 mars. Composé des Drachen, Germanico, des deux Ia Mas et d’éléments épars de la Xème flottille Fantôme allemande, le combat risquait d’être intéressant et plus équilibré que ne le laisserait entendre à coup sûr certain services de propagande.

Contre toute attente ce fût le Caio Duilio (Cuirassé classe Litorrio) qui ouvrit les hostilités par un tir à longues distance vers l’Opalescence. Heureusement pour nous à part nettoyer le pont et ma chemise, qui en avaient tout deux bien besoin,  il n’eut aucun effet notable. Une réplique fût organisé dans la nuit du 19 mais le vieux briscard au commande du Littorio savait mener sa barque et réussi à esquivé 50% de nos tirs de torpilles. C’est alors qu’il tenta son va-tout et pris un Cap inattendu pour se désengager avec succès, première manœuvres habile d’un adversaire pugnace qui nous en offrirait quelques autres par la suite.








Cuirassé classe Litorrio, endommagé et fumant après les impacts de torpilles de l’escadre alliée.
Source HRP : http://www.italie1935-45.com/
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Azorina vidalii

le Dim 28 Juin 2015, 10:48
A Berlin, Unter den Linden, l’intelligencia du régime et quelques militaires en permissions profitaient des premiers rayons du printemps aux terrasses des bistrots installé la pour faire croire que tout allait bien dans le meilleur des mondes du IIIème Reich. Insouciance renforcer par la propagande incessante et toujours plus inventives pour cacher les sombres vérités qui voyaient les forces armées allemandes allez de revers en défaites.

La Chancellerie par contre, tremblait sous la colère noir dans la quel le Führer était entré en apprenant la nouvelle d’Atlantique. Après avoir juré d’envoyer tous ces aides de camps sur le front de l’Est il prit un Etat Major en particulier à parti. Celui-ci n’avait tout simplement pas osé réveiller le Führer lorsque les premiers messages - restés sans réponses- en provenance de la Drachen arrivèrent. Une mauvaise habitude qui finirais par leurs coûter plus que quelques navires…


A Londres l’ambiance était tout autre bien évidemment. Sur Piccadilly Circus, les vendeurs de journaux haranguaient les passants avec les dernières victoires des armées Alliées sur terre, dans les airs et particulièrement ce jour, sur mer. Le Times titrait « German fleet sunk to the bottom »* alors que le Daily Telegraph affichait « All quiet on the Atlantic front »** louant les performances de la flotte Alliées qui avaient pris en chasse depuis le Golfe de Gascogne jusqu’aux îles du Cap Vert en passant par les Açores et avaient méthodiquement coulés parmi les plus belles unités de la marine Italo-germanique laissant quelques survivants pour, selon la formules consacré, qu’ils puissent raconter aux autres…





* Flotte Allemande coulé jusqu’au fond
** Sur l’Atlantique, rien de nouveau
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Azorina vidalii

le Jeu 03 Sep 2015, 14:11
Villerville, Calvados, été 194*:


Au bord de la mer, deux camarades de comptoir qui n’ont visiblement pas le vin petit ni la cuite mesquine, crapahutent le long d’un sentier montant la falaise vers chez « l’Indigène » comme l’avait appelé le plus vieux d’entre eux. Vers la moitié de la montée, aussi essoufflés qu’avinés une pause s’impose sur un bloc de granit.

Dis donc, Albert, c’est quoi l’endroit ou tu m‘emmène ?

Ca dépend… les gastronomes disent que c'est une maison de passe et les vicelards un restaurant chinois…

Le plus jeune haussant les sourcils demande alors et pour c’qu’on veut y faire, faudrait mieux que ce sois gourmets ou coquin ?

Albert se leva, rétablissant l’équilibre s’aidant de ces bras en balanciers et dans un éclair de lucidité soupiraferméavant de reprendre l’ascension des marches en rondins de bois.



Et c’eut été fort dommage que l’établissement soit fermé car ils n’auraient pas entendu dès lors le récit d’un matelot de la Kriegsmarine en permission après un long périple.

Ja comme je fous le dite, ein zerstorer Mogador à traversé nos lignes de parte en parte et zô même moment ein autre zerstorer Mogador es venir le remplacer, jawol.
Und ein troisième zerstorer Allen Sumner venir couper la route au Sud-Est.



Quelques semaines plutôt, voyant s’éloigner définitivement la  flottille de navires lourds Italiens, nous décidâmes de nous concentrer sur l’arrière garde Germano Italienne de la Drachen. Passant sur l’autre flanc de l’ennemi avec Le Desaix et encadrant la pointe de leur flotte. C’est ce moment que choisi leurs chef pour sacrifier le Seydlitz (Croiseur lourd Prinz Eugen) en se jetant sur nos destroyers et tentant, en vain, de couler Matheo Slack. Car oui, la FNB était arrivé la veille sur sa position d’interception et le fit savoir en coulant le courageux chef Elingen qui avait jusque là fort bien manœuvré son groupe et qui pensait probablement pouvoir ainsi laisser le temps à ces ravitailleurs et son escorte de tirer plein Sud-Est hors de nos griffes…
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Azorina vidalii

le Ven 18 Déc 2015, 12:11
Avec l’arrivée de la FNB, nos effectifs gagnaient en manœuvrabilité et vitesse d’exécution. Profitant d’un second scindement du groupe Axe, l’un au Nord-Ouest l’autre au Sud-Est et de l’ordre dispersé dans lequel s’opérait leur retraite, Jean Dufremont pris la tête d’un groupe pour couler le deuxième Cuirassé classe Gneisenau ainsi que le cuirassé classe Roma, ce dernier faisant durer le plaisir sans néanmoins, de son propre aveux par canal optique, se faire d’illusion quant à son funeste sort. Les heures qui suivirent lui donnèrent raison.

Le deuxième groupe fendait l’écume en direction du Sud-Ouest, rattrapant et coulant le RM Venetia (Croiseur lourd classe Zara) avant de prendre en chasse et de harceler à partir de la Ponta do Sol (île de Santo Antao, Cap Vert) les deux cargos Kormoran et son escorte le capitaine Anton Studer sur Görlitz (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer) qui jusqu’ici avaient pu garder leurs distances.
Tournant entre les îles du Cap Vert, ils perdirent cependant de leur vitesse au contraire de nos destroyers passant au large pour repiquer plus vite sur nos proies du moment. Le Görlitz jeta ces dernières forces dans la bataille et tira non sans succès sur nos navires, mais l’affaire était déjà plié et bientôt il fit mettre à l’eau ces embarcations non sans un message courtois à notre encontre. Même dans l’adversité de cette saleté de guerre l’on croise encore des gentilshommes, merci à lui.



Poursuite entre les Îles du Cap Vert (Pascall Mac Bener)
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Azorina vidalii

le Ven 05 Fév 2016, 14:55
De : Gariguette
A : Lapin brun

Opération Azorina vidalii terminé. STOP.
Chasse et destruction effectué avec succès. STOP.
Il ne faut pas respirer la compote, cela fait tousser. STOP.
Faisons suivre recette du tagine. STOP.

OVER.


De : Gariguette
A : Lapin brun

22/03 : KMS Blitz (Cuirassé classe Gneisenau - 34840 T.) >>> Claudio de Sisley >>> Die Gruppe von Angriff der Drachen  (Lucas Valence)
22/03 : UTZ-10B (navire atelier Armorique - 4350 T.) >>> Hans von Drachenfels >>> Die Gruppe von Angriff der Drachen  (escorte PNJ US)
23/03 : DASGRET2 (Torpilleur Type 1924 - 933 T.) >>> Dieter Grethen >>> X. Unterseebootsflotte Die Gespensterlegion (Archie Suero)
31/03 : Seydlitz (Croiseur lourd Prinz Eugen - 16975 T.) >>> Stein Elingen >>> Die Gruppe von Angriff der Drachen (Paulo de Castro Moreira da Silva)
01/04 : henze (Cuirassé classe Gneisenau - 34840 T.)  >>> hans Javolttz >>> Die Gruppe von Angriff der Drachen (Susan Cudris)
01/04 : RM Venetia (Croiseur lourd classe Zara - 11680 T.) >>> Ernst Kettner >>> Flottiglia Volontari Germanico Superficie (Nathan Huntington)
05/04 : R. N. Regno delle Due Sicilie (Cuirassé classe Roma - 41377 T.) >>> Lorenzo Catanzaro >>> Flottiglia Volontari Germanico Superficie (Peter Fisto)
09/04 : KMS Aktien (Cargo classe Kormoran - 19000 T.) >>> Lars Bauer >>> Die Gruppe von Angriff der Drachen (Jedediah Cornelitz)
09/04 : Görlitz (Croiseur de reconnaissance classe Spähkreuzer - 7500 T.) >>> Anton Studer >>>Die Gruppe von Angriff der Drachen (François de la Vergnasse)
09/04 : Aschen (Cargo classe Kormoran - 19000 T.) >>> Conrad Weiss >>> Die Gruppe von Angriff der Drachen (Archie Suero)
16/04 : Corleone (Croiseur classe Bolzano - 10980 T.) >>> Hans Von Clarck >>> Flottiglia Volontari Germanico Superficie (Erwan Lafleur)

OVER.
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: Opération Azorina vidalii

le Dim 07 Fév 2016, 09:09

Opération Azorina vidalii (Mars - Avril 194…)(Interne)


Du golfe de Gascogne jusqu'aux îles du Cap vert en passant par les Açores, le long périple de l'escadre Alliée suis les tribulations et hésitations des flottilles « Rit-ALL » semant derrière eux les traces de leurs passages. Mais lorsque nous leur sautons dessus le Petit Poucet change de main et c'est à notre tour à présent de semer sur l'océan des carcasses fumantes de la Drachen, Germanico et Ia MAS. À la fin d'un trépidant chassé croisé fait de belles manœuvres militaires, de coups de bluffs plus ou moins réussis et de mouvements de maîtres tous camps confondus nous faisons honneur à notre réputation et laissons survivre quelques navires de faible tonnage afin, selon la formule consacrée, qu'ils puissent raconter aux autres.
Mais à nouveau les plaies sont vives chez nos ennemis, à nouveau nous avons frappé dur, à nouveau la gabelle imposée est cinglante: trois cuirassés, quatre croiseurs et trois navires de soutiens (atelier et Kormoran).


Contenu sponsorisé

Re: Opération Azorina vidalii

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum