Partagez
Aller en bas
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

l'Or des Braves

le Mar 18 Nov 2014, 10:18
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Mer 03 Déc 2014, 13:34
Journal de Bord de l’Opalescence:

Journée du 28 juillet 194. – 23h00

Plusieurs navires ont été arraisonnés après réception du câble du MI6 :
Le Weser (Ravitailleur rapide) par Jean de Bueil – n°20
Le Reutlingen (Pétrolier classe Altmark) par Jérôme Girard – n°7
Isar (Cargo classe Kormoran) par Jérôme Girard – n°18
Le Berlin (Pétrolier classe Altmark) par Yaâqov Cohen-Tannoudji – n°3
Andrea Doria (Pétrolier) par Zénon Depalma – n°13
Charlottenburg (Cargo) par Yves Baillard – n°15
Ingolstadt (Cargo) par Jack Devon – n°18

Après une fouille minutieuses des cales et soutes de ces navires, aucun d’entre eux ne contenait d’informations susceptibles de nous renseigné sur cette mystérieuse mission d’exploration Axe.

Nous avons cependant recueillis les équipages et les avons mis sur le pont arrière en attendant de savoir quoi en faire. Nous n’avons pas les vivres pour ces bouches supplémentaires. Il va falloir soit les débarquer soit les foutre à la baille… mon choix n’est pas encore fixé.


avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Ven 12 Déc 2014, 10:00
« Anne ma sœur Anne, ne vois tu rien venir ? »

« Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie »


Un jour de plus passé à arraisonner des navires Allemands et Italiens. Toujours plus de prisonniers à garder et à nourrir mais toujours pas de signes quelconque d’une mission un temps sois peu secrète. Même si les équipages n’était pas forcément mécontent de défourailler à tout va et de voir des têtes nouvelles, il y avait ça et la parmi quelques marins qui restaient dubitatif quant aux desseins de cette mission. Il faut dire que l’escadre avait fait main basse sur pas moins de neuf navires de plus depuis 48 heures mais toujours sans succès pour le moment… qui sais demain peut-être.

Plusieurs navires ont été arraisonnés après réception du câble du MI6 :

Etat des lieux du 28 juillet 194.
Le Weser (Ravitailleur rapide) par Jean de Bueil – n°20
Le Reutlingen (Pétrolier classe Altmark) par Jérôme Girard – n°7
Isar (Cargo classe Kormoran) par Jérôme Girard – n°18
Le Berlin (Pétrolier classe Altmark) par Yaâqov Cohen-Tannoudji – n°3
Andrea Doria (Pétrolier) par Zénon Depalma – n°13
Charlottenburg (Cargo) par Yves Baillard – n°15
Ingolstadt (Cargo) par Jack Devon – n°18

Etat des lieux du 30 juillet 194.
Le Sardegna (Cargo) par jean de Bueil n°21
Le Remscheid (Pétrolier classe Altmark) par Jérôme Girard – n°1
Le Breslau (Cargo classe Kormoran) par Jérôme Girard – n°4
Le Zeffiro (Cargo) par Archie Suero – n°25
Le Lombardia (Pétrolier) par Marco Ramius – n°11
Le Spree (Pétrolier) par Susan Cudris – n°2
Le Remscheid (Cargo) par François de la Vergnasse – n°12
Le Stettin (Cargo classe Thor) par Mattew Washington – n°6
Le Witten (Pétrolier classe Altmark) par Peio Eztebari – n°5
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Lun 22 Déc 2014, 09:49
Journal de mission « l’Or des Braves »

Journée du premier août 194. – 20h00

Au travers de l’épais manteau de fumé que le vent pourtant fort présent déjà sous ces latitudes peinait à dissiper l’on apercevait le HMS Liberator presque bord à bord avec le Hannover, ravitailleur rapide pris en chasse quelques heures plus tôt suite au refus de ce dernier d’obtempérer à nos demande de couper leurs machines.

Après deux heures d’un feu quasi continu, le pont du navire marchand avait été laminé et pour ainsi dire rasé de ses accastillages et ses apparaux.  Si bien que les débris jonchaient le pont en pin d’Oregon ou ruisselait jusqu’aux dalots le sang des marins qui avaient étés fauchés par les armes légères.

Un son sourd précéda celui des deux coques frottant l’une contre l’autre, froissant le métal dans un bruit assourdissant qui ne pris fin que lorsque les deux navires furent amarrer l’un à l’autre et à l’arrêt. L’équipage n’avait pas attendu cet instant pour se jeter sur le pont adverse et y maitriser l’équipage allemand, officiers en tête mis sous surveillance le calibre sur la tempe.

Achtung Gebrechliche… à tes souhaits… va cherche le pacha au lieu de dire des conneries, j’crois bien qu’on à trouver ce qu’on cherche…
Le matelot resta seul en soute et commença à ouvrir les caisses. Un pan de bois s’ouvrit sur une pile de documents et enveloppes en tous genre. Sur le dessus de l’une d’entre elle, il lis : « SS Clement,– 30 september 1939 – Graf Spee»


avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Dim 01 Fév 2015, 16:27
Prélude :

Le cargo SS Clement jaugeant 7.870 tonnes était parti de New York à destination de Salvador de Bahia, lorsque le 30 septembre 1939 il croisa la route du Cuirassé de poche Graf Spee. Transportant officiellement 20.000 litres de kérosène d’aviation il fut arraisonner mais ce que trouvèrent les marins allemands était tout autre.

La situation géopolitique sur le vieux continent à fortement changé depuis que le premier du mois, l’Allemagne à envahie la Pologne et que dans la foulée l’Europe tout entière c’est embrassé dans la seconde guerre mondiale du siècle. Les Etats-Unis, bien que neutre, appuie de diverses façons son alliée Britannique et plusieurs actions plus ou moins licites et secrètes sont mises en route. Parmi celle-ci, en prévention d’une possible participation à ce conflit, l’on trouve un programme de financement plus ou moins occulte à des fins d’armement du Brésil mais aussi de locations de bases stratégiques US sur le territoire Brésiliens.

Ce sont donc pas moins de 2 millions de dollars Or sur lequel l’équipage de Graf Spee fait mains basse par le plus grand des hasards ce 30 septembre 1939 en 09°05 S ; 34°05 W sur le SS Clement. Les Etats-Unis officiellement neutre ne peuvent décemment pas ébruiter l’affaire et l’Allemagne à trop à faire en Europe pour ne risquer de se mettre le géant Américain à dos… Tacitement donc, chacune des parties oublieras cet épisode. Surtout que coulé le 13 décembre suivant lors de la bataille du Rio de la Plata le pactole tomba dans l’oubli des eaux territoriales Uruguayennes, inaccessibles.

A présent acculé de partout, perdant tous les jours du terrain sur tous les fronts, le IIIe Reich à drastiquement besoin de liquidités. Les marins internés en Argentine mais transférer sur un vapeur marchand allemand ont livrés leurs secrets et l’expédition part de Bordeaux le 17 juin…


Soutes du Hannover, ravitailleur rapide, 1er août 194. :

Transférer tout cela sur ces navires… il donna un bout de papier au chef manutentionnaire tout en indiquant les caisses de matériel... Et celles-là, commandant ? ... le matelot entrouvrit le couvercle sur les lingots de métal précieux et brillant… 200.000 dollars Or… putain qu’c’est beau autant d’oseille, j’avais jamais vu des barres de jonc aussi bien alignées dis donc…  Ouais, ben frotte toi les yeux et referme donc le couvercle avant qu’tu sois éblouis par le reflet de ta connerie. Cloue le couvercle et tu fais mettre ça sur le HMS Fisher… et pas d’conneries hein… tu m’connais… justement…

Matériel de plongée : François de la Vergnasse, Susan Cudris, Yves Baillard, Jack Devon
Matériel de fouille : Alain de Preneuf, Yaâqov Cohen-Tannoudji, Peio Eztebari, Louis Aronde
Dollars Or : Marco Ramius
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Dim 08 Fév 2015, 09:19
A la lecture des documents trouvés sur le navire marchand, il devint rapidement clair qu’une grande partie du magot se trouvait encore plus que probablement sur l’épave de Graf Spee. Deux problèmes majeurs se posaient dès lors.

Le premier était l’impossibilité de faire appel depuis nos navires aux services de renseignements, qu’ils soient britannique ou autres, pour obtenir la position exacte du naufrage du cuirassé de poche. Et encore cela eus t-il été possible, il n’était pas évident que les rapports de l’époque soient ni correcte ni encore moins disponibles. Il semblait donc évident que l’escadre devrait faire avec les moyens du bord et les informations en sa possession à savoir ce que les journaux de propagande avaient largement relaté à l’époque sous le nom de bataille de Rio de la Plata, au large de Montevideo.

Le deuxième problème majeur était que l’Argentine toute proche affrétait régulièrement des navires sous pavillon de complaisance à destination des îles de l’ascension. Chaque navire passant sans doute non loin du lieu du naufrage pouvait potentiellement en remonté son contenu. Il convenait donc de tracer ces navires afin de les fouiller eux aussi à la recherche des dollars Or…

Comme si cela ne suffisait pas, ce moment ou l’escadre aurait à opérer son mouvement à la chasse aux navires faussement argentins, les réserves de carburant et munitions commençaient à diminuer sérieusement du fait de l’espacement des rotations vers le continent. Il fallait donc se rapproché également d’un point de ravitaillement terrestre… le brésil et plus particulièrement les ports de Salvador de Bahia ou Rio de Janeiro semblant, pour le coup, la meilleure option.

avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Ven 13 Fév 2015, 09:53
De nombreux cargos et pétroliers avaient été arraisonnés sur la route vers la baie du Rio de la Plata, estuaire gigantesque formé par les cours du Rio Paraná et du Rio Uruguay. Cependant, jusqu’ici, aucuns d’entres eux n’avait à son bord de traces des dollars ou d’autres objets remontés de l’épave de Graf Spee. Sachant la destination de ces navires, ils furent tous coulés et leurs équipages mis en cales à bord de l’Ariège, du Loup des Mers et du Ariranha afin d’être internés dès l’escale suivante au Brésil.



Ceci fait, l’escadre arriva au matin du 6 en vue des côtes Uruguayennes. En l’absence d’informations précise sur le lieu ou reposait le cuirassé de poche déchu, une large zone s’étalant de la Punta del Este jusqu'à la Punta San Clemente del Tuyu au sud de la baie  de Samborombòn devait être fouillée.
Les navires de l’escadre se mirent dès lors sur un axe Nord-Sud à la recherche d’un écho métallique de grande taille signalant la présence des près de 12.000 tonnes du Graf Spee sabordé le 17 décembre 1939.
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Mer 18 Fév 2015, 10:17
Pendant  plus de 48 heures, l’escadre tout entière s’activait à la recherche de l’épave non loin du port de Montevideo. Très ordonnée, les navires se mirent en ligne, comme à la parade, et inspectèrent le moindre recoin de récif ainsi que chaque are des fonds marins. Le silence qui avait été demandé à tous les navires ne fût troublé qu’avec parcimonie lorsque les navires finissaient la zone qui leur avait été signifié. Ainsi, passant de zone en zone, tel une équipe d’archéologue terrestre passant de carré en carré, l’escadre avança lentement vers l’Ouest.

Les manœuvres étaient rendues plus délicates encore car l’opération se devait de se dérouler de nuit. Ceci afin de ne pas éveiller les soupçons de la population – et surtout des agents de renseignements de l’Axe. A ces fins, l’ambassade de Grande Bretagne avait négocié en vue d’un ravitaillement pour une sois disant flotte revenant d’une opération imaginaire dans les eaux du sud. Ainsi, personne n’alla s’étonner de voir au petit matin quelques navires battant l’Union Jack.

Quelques heures plus tard, le message radio tant attendu arriva. Enfin, l’heureux « découvreur » de l’épave était le Mouilleur de mines classe La Tour d'Auvergne du commandant Jean Dufremont, affectueusement surnommé « Nono ».

Aussitôt l’information et l’épave révélée, les navires ayant embarqué le matériel de plongée et le matériel de fouille allèrent sur cette zone et coupèrent les moteurs afin de procédé aux sondages sur le géant d’acier…
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Sam 28 Fév 2015, 17:50
Amarrés à deux destroyers, une plateforme flottante avait été placée à l’aplomb de l’épave. Régulièrement des scaphandriers descendaient et remontaient de l’épave, tantôt les bras chargés de lingots, tantôt bredouille. Pour chaque « pied-lourd » deux servants tournent sans relâche le volant d’une pompe dites « Denayrouze » afin d’approvisionner en air les plongeurs. Ceux-ci n’ont de cesse de répéter l’imposante carcasse et l’atmosphère presque mystique qui enveloppe le géant d’acier. Cet impression, disent-ils, est renforcer lorsque passant près de la prou, un immense aigle en guise figure de proue semble les fixés pour l’éternité. Nulle doute que d’ici quelques années cette emblème attiseras nombres de convoitise et peut-être même finira-t-il dans un musée… mais tel n’est pour le moment pas l’occupation première du monde.

Sans relâche donc, les plongeurs pendant plusieurs heures fouille minutieusement les soutes, les cales, les coursives et les moindres recoins du Graf Spee. A l’exception des endroits ou on été placé les charges pour le sabordage, le temps semble s’être suspendu et tout est resté tel quel dans les carré depuis le naufrage.

Sur la plateforme flottante, en fin de journée, un petit tas de lingots brille au soleil avant d’être rangée dans une caisse en bois, scellé et transporté sur un navire lourd de l’escadre…

avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Jeu 12 Mar 2015, 10:01
Dans la coursive tribord du pont inférieur, un nuage de bulles d’air s’échappa de la coursive et attira le plongeur Marceau. En entrant dans l’infirmerie il vit son coéquipier Mansard qui venait de se payer la peur de sa vie. En effet, il venait sans le savoir d’entrer dans le réduit qui servait de morgue. Les linceuls et la chair avaient bien évidemment été dissout par l’eau depuis le temps du sabordage et ne restait plus que quelques squelettes à la mâchoire grande ouverte que l’on aurait pu croire tout droit sortis des récits piratesque du 17 ou 18ème siècle gardant le fabuleux trésor de Teach, Rackam le Rouge ou Roberts… mais il ne s’agissait la que de celui, tout aussi convoité, de feu le commandant Hans Wilhelm Langsdorff. Tomber nez à nez, si l’on peut dire vu l’état du cadavre, avec ce gardien des lieux avait valu à Mansard un belle frayeur et quelque bleus après sa chute bien involontaire.

Quelques temps après, sur le ponton flottant, le chef de fouille s’extirpait péniblement de son scaphandre tout en répondant aux questions du commandant.

On à tout fouillé, mais il n’y à plus rien sur cette épave, commandant.
Bien chef, mais alors du coup il nous manque des lingots…
Je vous assure que les gars on tout fouillé, la moindre coursive, la moindre réduit, toutes les trappes…
Je vous crois, chef. Vous avez fait du bon boulot les gars.
Merci, commandant…
Bosco, vous donnerez double rations de gnioles pour le chef et ces hommes, ils l’ont bien  mérité.
A vos ordres commandant.
Merci, commandant.


Il ne manquait pas moins de la moitié du pactole à l’arrivée. Il fallait donc compte sur l’autre groupe qui arraisonnaient les navires de commerce de l’Axe mais sans résultats jusqu'à présent. Qu’avaient fait les fridolins du magot ? Ou l’avait-ils cachés et surtout, comment allait-on mettre la main sur l’Or… tels étaient les questions qui taraudaient l’esprit des commandants du groupe de fouille.
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Ven 20 Mar 2015, 09:47
Quelque part à l’Est de l’escadre, l’Eurydice (Classe Ariane) avait lui aussi suivi les ordres en cours et arraisonner plusieurs navires marchands allemands tentant de rejoindre les quais des îles d’Ascension. C’est sur le Hildesheim (Cargo classe Thor)  que son commandant, Jacques Willsdorff, y trouva un dossier frappé de l’aigle nazi à destination de Berlin. A l’intérieur, un billet sibyllin écrit sur une feuille de papier écolier jaunie était adressé, et c’est ce qui lui sembla si suspect, à rien moins que le Reichsführer Himmler en personne. Cependant le mot était en allemand et il allait donc falloir le faire traduire…

avatar
Jacques Willsdorff
Tempête
Autre pseudo : Aucun
Nation au Front Atlantique : F.N.F.L.
Flottille au Front Atlantique : F.A.N.A. Léviathan
Nation au Front Pacifique : Aucune
Nombre de messages : 943
Age : 29
Date d'inscription : 23/09/2009

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Lun 30 Mar 2015, 18:58
Bien que né en Indochine, Willsdorff n'en restait pas moins un alsacien, et sa maîtrise de l'allemand lui avait valu à ses débuts au sein des Forces Navales Françaises Libres d'être affecté au bureau renseignements de l'Etat-Major. Aussitôt après avoir inspecté le message, il entreprit de le traduire. Lorsqu'il eut finit, l'officier se rua dans la salle des cartes. Punta Arenas, Punta Arenas, ce nom lui disait vaguement quelque chose, avant de finalement tomber dessus.

"- Santenac, tu vas me crypter ça de suite et l'envoyer à Lafleur vitesse V, vu ?"

Le sous-marinier griffonna le message sur un petit bout de papier.

De : Eurydice
Pour : Opalescence

URGENT - URGENT - URGENT

Message traduit. Une partie de la cargaison partie vers le détroit de Magellan. Punta Arenas. Retour de l'or par avion.

JW

Son message était en partie coupé, à cause des piètres installations radios de l'Eurydice. Ce n'était qu'un sous-marin côtier, mais elle s'était quand même tapé une traversée de l'Atlantique Sud et irait croiser là ou aucun autre submersible n'est allé : le détroit de Magellan et peut-être même tenter le cap Horn en plongée au retour tiens. Sacrée Eurydice, elle était solide la petite, elle tiendrait le coup. Willsdorff jubilait, la chasse repartait de plus belle.

Nikolaï Tsekhov
Vent frais
Autre pseudo : Ryan Fox
Nation au Front Atlantique : Russie
Flottille au Front Atlantique : Podvodnaia Sila Sieviera
Nation au Front Pacifique : USA
Flottille au Front Pacifique : Eagle Sea - US Scouting Squadron
Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 31/07/2012

Infos
Nationalité: Soviétique/Américain (Pacifique) Soviétique/Américain (Pacifique)

Re: l'Or des Braves

le Sam 11 Avr 2015, 12:46
A l'image de sa collègue les connaissances linguistique en allemand de Nicolas commençait a être lointaine. Mais armé d'une motivation suffisante et d'un dictionnaire anglais-allemand il fut content de constater que finalement sa traduction semblait avoir un sens.

"Conformément à la circulaire RZ156,89 nous avons réceptionné la commande et avons transféré la cargaison sur le cuirassé Graf Spee pour qu’elle soit conduite à la base secrète de Punta Arenas afin qu’elle soit ensuite ramenée en Allemagne par des U-Boot lors du voyage retour. Dans la mesure / Pour autant que seul la moitié de la cargaison a pu être transféré."

Le message fut ensuite transmis dans les plus bref délai au pacha et sur le Hardy tout le monde retourna à ses occupations.
avatar
Susan cudris
Vent frais
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : américain
Nation au Front Pacifique : aucune
Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 21/11/2011

Infos
Nationalité: Américain (Atlantique) Américain (Atlantique)

Re: l'Or des Braves

le Ven 17 Avr 2015, 13:56
Susan ce rappelais vaguement ces cours de terminal ou sa mère avait voulu qu'elle prennent allemand en option. pour une fois que cela allais peut être lui servir ce dit telle.

susan pris le message du commandant lafleur et ce mis a le lire avec un accent pas vraiment correct.

Après avoir obtenu le nom "kreisfimigen de rz156.89" je ne comprend pas ce mot là enfin bref continuons. nous avons conduit une partie du chargement sur le pont des "Graf Spee" comprend pas non plus, mais passons, dans la base secrète de punta arenas pour qu'il fasse bon voyage, puis le reste dans la mesure où la moitié du volume total a été transféré a bord des U-boats allemands.

voilà transférer ce message a lafleurs il comprendras peut être quelque chose a mon charabia.

Susan Cudris
United States Naval Forces Europe
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Mer 22 Avr 2015, 09:12
Scheiße (*)… Au fur et à mesure qu’arrivaient les messages radio de traduction, il semblait évident que les fridolins avait mis la main sur au moins la moitié de la « cargaison » - probablement les lingots d’or- de la cale du Graf Spee. Toujours d’après le document retrouvé, ils les avaient fait transporter à la base secrète de Punta Arenas dans l’attente d’U-Boot qui les rapatrieraient en Allemagne. Il fallait donc agir vite avant que ces lingots ne finissent en bombes larguez sur El Alamein, Stalingrad, Alger ou même… Londres.

Cependant, comme sont nom l’indiquait la position de cette base secrète était inconnue et même probablement invisible depuis le large. Seule certitude elle se trouvait en Terre de Feu, à la pointe Sud du continent Américain. Il allait donc falloir à l’escadre naviguez dans les pas des grands explorateurs tel Magellan, fouillant minutieusement la côte, la moindre anse, la plus petite crique, les détroits et autres réduits à la recherche de cette base.

Et il fallait agir vite car le message indiquait un possible transfert par submersibles ou par avions de l’or. Il s’agissait donc aussi d’égaler les records de vitesse des grands clippers américains sur-toilés du début du siècle ralliant depuis New York les côtes Ouest de l’Amérique par le Cap Horn en quelques 100 jours et de faire poussés les machines pour ne pas risquer de passer à coté en faisant fi des dangers qui pourraient nous y attendre…



(*) « Merde »
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Mar 28 Avr 2015, 11:32
Pendant que plusieurs navires faisaient leur entrée dans le détroit de Magellan en virant le Cabo Virgenes, d’autres avaient déjà prospecté plusieurs baies et criques. Vers le sud, suivant le sillage creusé plusieurs siècles avant eux par le célèbre navigateur qui y donnait son nom avant d’y laissé sa vie, le canal Whitside et la Bahia Inùtìl furent explorer. Et puis, se fût dans le creux d’une falaise abrupte se jetant dans la mer qu’un navire découvrit l’entrée d’un chenal. Remontant fébrilement du fait d’un tirant d’eau inconnu qu’il fallait sonder pour éviter de talonné, le chenal s’ouvris sur quelques infrastructures de fortune se découpant par un jeu d’ombres fantomatiques dans la brume du petit matin.

La position de la base secrète transmise, l’escadre se regroupa aux abords de la péninsule de Brunswick. La circulaire RZ156.89 que nous avions intercepté parlait d’un retour par avion d’une partie du butin. Il fallait donc en priorité cloué au sol tous avions et pour cela préalablement trouvé la piste d’atterrissage qui leur servait d’aérodrome. Aussi dis, aussitôt fait et l’on envoya plusieurs avions de reconnaissance au dessus de Punta Arenas pour mettre au jour les installations présentes…



HRP: Station baleinière de Grytviken - Géorgie du Sud
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Mer 06 Mai 2015, 09:36
La chose avait été rondement menée puisque bien vite les avions de reconnaissance étaient revenus avec des clichés exploitable permettant de dressé une photographie précise des lieux. L’aérodrome légèrement en retrait derrière les autres installations comportaient trois pistes dont une longue de 1.200 mètres et deux plus courtes.
Les appareils embarqués avaient donc troqués leur matériel de photographie pour leurs lots de bombes plus ou moins légères.

Pendant se temps, l’on envisageait de faire débarquer plusieurs équipages de submersible par le flanc Nord-Ouest de la base. Leur rôle serait alors de fouiller les bâtiments en retrait de la zone des pistes ainsi que, lorsque l’attaque serait suspendue, les zones bombardés.


HRP: Apollonia Flugplatz ( http://www.wwii-photos-maps.com )


Soudain, dans cette atmosphère à la fois sereine et pesante ou seul les vents hurlaient entre les falaises à pic un son sourd déchira les airs. Suivi de peu par une gerbe d’eau s’élevant non loin de quelques navires de l’escadre. A ce moment plusieurs observateurs avaient vu un furtif éclair de lumière, sans doute produit par la bouche d’un canon, venant de la Punta de Hambre.
Une observation plus minutieuse révéla une série de casemates destiné à la protection de la base secrète de Punta Arenas et que personne avant n’avait vu.

L’effet de surprise devait donc être éventé depuis belle lurette et le temps, une fois de plus jouerait contre nous…

avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Mar 12 Mai 2015, 10:23
Aussi tôt que la visibilité le permettait, les différents navires de l’escadre faisaient fonctionner grues et catapultes afin de libérer la force aéronavale. Bientôt Loire 130M, Fairey Seafox, SOC Seagull et Latécoère 298 A  virevoltaient dans un ballet incessant entre leur bases flottantes et celle qui n’avait plus de secrète que le nom: Punta Arenas.

Entre deux vagues d’assaut, un Fairey ramenait un cliché de l’état de l’aérodrome ou l’on distinguait peu à peu se former les chapelets d’impacts d’obus et ou vague après vague les bâtiments se transformaient en ruines et gravats. Le premier objectif, à savoir, la tour de communication, sans doute équipé d’un radar, était encore en flamme lorsqu’une vague de Seagull lâcha ces bombes. Elle rata de peu la piste de stationnement circulaire mais toucha de plein fouet la réserve de kérosène qui explosa et partit en une large colonne de fumée noire. Plus au sud, une bombe légèrement en retard par rapport à ces consœurs explosa au milieu de la route ou plutôt de la piste en terre servant de route.

Ainsi pratiquement coupé dès le début de l’opération, ni les communications, ni le personnel sur place ne pût faire appel à l’extérieur.



HRP: Aérodrome de Orléans / Bricy
http://loiret3945.forumgratuit.org/

avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Lun 18 Mai 2015, 09:46
Toute la journée, les raids aériens se succédèrent sur l’aérodrome de Punta Arenas, si bien qu’on ne distingua bientôt plus la piste de l’étendue de cailloux et galets autour. Les crevasses et autres cratères faisaient au sol une œuvre pointilliste de Paul Signac ayant pour matière la nature même que celui-ci s’employait jadis à mettre en peinture. Près de 4.300 kilos de bombes avaient atteints leurs objectifs ainsi la piste et les bâtiments attenants avaient étés tout simplement rasés du paysage.

C’est à ce moment la que débarquèrent sur une plage de grossiers galets grisâtre un peu à l’Ouest du port un commando composé d’éléments issus des équipages de l’Eurydice et du Surcouf. S’enfonçant dans les ruines de ce qui fut une base italienne, ils dénichèrent quelques survivants qu’ils firent prisonniers et fouillèrent les ruines et les gravats. Parallèlement, l’interrogatoire d’un gradé survivant précisa l’endroit ou finalement ils firent main basse sur les caisses en bois contenant les lingots d’or. Un million de Dollar Or avaient étés soigneusement emballés à destination de l’Europe mais n’avaient pu embarquer suite à un ennui mécanique de l’avion dont la carcasse fumante jonchait à présent le bord de ce qui fût une piste quelques jours plus tôt.

A la Punta de Hambre, les tirs s’étaient espacés du fait de la nuit. De temps en temps les quelques casemates non encore détruites firent feu sur les navires de l’escadre occasionnant quelques faible dégâts. L’irrégularité des tirs nous laissaient présagés que la aussi les hommes et le matériel souffraient de la puissance Alliée mais les communications étant coupés, nul ne savait, pas même chez les survivants de la Base de Punta Arenas, l’état dans lequel se trouvait la garnison…


HRP: Aérodrome de Orléans / Bricy
http://loiret3945.forumgratuit.org/
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Dim 31 Mai 2015, 10:58
Sur la grève, les galets gris roulaient sous les pas pressés des équipages sous mariniers à la mine patibulaire. Malgré leurs dégaines ces hommes étaient bien bâtis et n’avaient aucun mal à soulever les kilos d’or en lingots qui arrivait dans un flot continu depuis les ruines encore fumantes de Punta Arenas. Ils regroupaient sur un tas toutes les barres du précieux métal, les amenant dans des caisses de fortune ou un chariot qui couinait. Même une panière à linge trouvée dans les décombres servait au transport entre la plage et les submersibles, étape obligatoire avant d’embarquer sur le Bonaparte et le HMS Rodney.

Sur les hauteurs, les casemates avaient étés mises hors d’usage une à une. Seule la casemate numéro 7 tirait encore de son unique canon de 88mm sur les navires de l’escadre à intervalles plus ou moins réguliers. Et puis soudain, vers 7 heure 40 ce matin l’on vit les affûts de 133mm du HMS Howe - Cuirassé rapide classe King George V -  tourner lentement vers la falaise dominant la flotte. Dans un bruit tonitruant les 16 canons firent feu en même temps si bien qu’on eu l’impression que même la mer en frémissait - en fait c'était le souffle de la déflagration. Quelques secondes plus tard nous vîmes partir la casemate numéro 7 dans un vol qui la projetât de plusieurs dizaines de mètres dans les airs et fit retombée en contrebas de la falaise. Nulle ne sais exactement ce qui se passa mais nous supposions alors qu’un des obus avait du transpercer la cloche de béton et atteindre la poudrière, ne laissant aucunes chances à l’édifice et ces locataires.

Ainsi s’acheva notre présence en ces mers australes et hostiles que nous laissions lentement derrière nous à mesure que nous quittions le détroit de Magellan pour regagner l’immensité de l’Atlantique. Il ne nous restait plus qu’a livrer le fruit de notre expédition et de notre labeur… 2 millions de dollars Or sur lequel l’ombre du cuirassé de poche Graf Spee ne planerait plus.


avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Dim 14 Juin 2015, 10:27
Stanley Harbour, situé sur l’île Est des Malouines, et principal lieu d’habitation ayant la grandeur d’un village de campagne. Quant à son port, il se résumait lui à une jeté en bois et une unique grue ancestrale tenant ensemble plus par habitude qu’autre chose. Dans le fond de la baie le Lady Elisabeth, cargo à voile échoué la depuis 1936 semblait indiqué autant la dangerosité de l’endroit que son profond sommeil. La ville connu donc en ce mois d’octobre une effervescence jamais vue à l’arrivée de l’escadre Alliée. A cela s’ajouta également l’incroyable déploiement aérien fourni par l’US Air Force en vue de récupérer l’objet de la mission. Jamais de mémoire d’îliens ils n’avaient vu autant d’avions, de navires et de marins si bien que la gazette local sorti un article indiquant que pendant ces quelques jours la population avait triplée.


Source: wikipedia - Rade de Stanley Harbour


L’étroitesse du port et de la baie obligea nos navires à accostés un à un, attendant que le précédent aient largué les amarres pour pouvoir prendre son tour au quai. Pour l’occasion un hangar fut construit pour y entreposer matériels et butins avant que celui-ci ne pris son envol vers un lieu tenu secret.

Dans l’après midi du 8, un avion de liaison fit son apparition au dessus de l’aérodrome. C’était l’amiral 4 étoiles Ernest J. King en personne qui venait féliciter la bonne conduite des opérations et mettre sous scellé les dollars Or et les documents pris à l’ennemi. Dans la foulée, il décora les commandants ayant participés et après une revue des équipages ainsi qu’un lunch de gala, quitta les lieux avec le même coucou.

Quelques jours pus tard, plusieurs avions de transport quittèrent à leur tour Stanley laissant l’escadre terminé son avitaillement et replongé le petit port dans son oubli…
avatar
Erwan Lafleur
Tornade
Autre pseudo : Ethan Jones
Nation au Front Atlantique : Nesp...euh... FNFL, what else.
Nation au Front Pacifique : US
Flottille au Front Pacifique : Aucune (poor and lonesome cowboy)
Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 17/02/2008

Infos
Nationalité: Français (FFL) Français (FFL)

Re: l'Or des Braves

le Ven 26 Juin 2015, 17:07

Opération l’Or des Braves (Juillet – Octobre 194…)(Interne)

Au sortir de notre opération en Atlantique Nord contre les forces de l’Axe, nous nous voyons confier une mission pour le moins singulière et frappée du sceau du plus grand secret. En effet, il s’agit ni plus ni moins que de traquer dans l’immensité de l’Atlantique Sud un navire d’exploration chargé de convoyer un trésor de deux millions de Dollar Or, sur lequel, en septembre 1939, le célèbre Cuirassé de poche Graf Spee avait fait main basse.
Cette folle course nous entraina de la baie du Rio de la Plata (Montevideo – Argentine) sur l’épave du géant d’acier jusqu’aux confins de la Terre de Feu à la base secrète de Punta Arenas.
Sur place, nos submersibles Eurydice et Surcouf débarquèrent des commandos pendant que l’escadre pilonnait sans relâche l’aérodrome Italien. Tout cela sous le feu nourrit d’un réseau de casemates postées sur les hauteurs de la Punta de Hambre que nous devions également détruire.
C’est finalement à Stanley Harbour, situé sur l’île Est des Malouines, que se finit notre mission par la livraison du butin retrouvé, dans son intégralité après ce long périple qui nous aura fait traverser la moitié du globe. Sur place et pour services rendus à la nation, l’ensemble de l’escadre fut décorée comme il se doit par l’amiral Ernest J. King venu prendre livraison du précieux trésor.

Encore une fois, l’escadre avait prouvé qu’aucune mission ne pouvait lui résister et que nulle distance n’aurait raison de sa volonté à participer à la victoire finale.




Médaille d'unité décernée à l'occasion de cet opération.
Contenu sponsorisé

Re: l'Or des Braves

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum