Partagez
Aller en bas
avatar
Heroux Guillemin
Petite brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Heroux Guillemin
Nation au Front Pacifique : aucune
Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 12/05/2013

Journal de Bord du Capitaine Heroux Guillemin

le Mer 15 Mai 2013, 22:59
15/05 : Je me présente le Capitaine Heroux Guillemin de la FNEO. Aujourd'hui, nous sommes arrivés à Alger pour prendre notre service. Nous y avons rencontré une nouvelle fois notre commandant de flotte et avons reçu l'ordre d'aller acheter un nouveau navire et de faire une formation. Dehors, la mer est déchaînée, nos navires seront en sécurité, il y aura peu de chance qu'un de ces satanés U-boot les attaque.

Après avoir suivi notre formation et être passé en capitaine de navire de guerre, nous nous rendons au messe pour fêter dignement l'évènement. Demain, nous découvrirons notre nouveau navire et recruterons un nouvel équipage. Nous avons hâte.

23h, nous sommes réveillés, des grands cris s'élèvent du port. Nous nous levons et regardons par la fenêtre. Au loin, nous apercevons deux navires en flamme... Combien d'hommes sont morts et dans quel camp ? Soudain, une voix se fait entendre: "On a coulé deux rafiots pleins de boches !!!! Et un de leurs sales sous-marins c'est échoué sur la plage !!! C'est une sacré nuit les gars !!! Venez au messe, c'est le commandant qui paye !!"

La nuit va être longue et belle....
avatar
Herman Shmidt
Bonne brise
Autre pseudo : Akito Schiatsu
Nation au Front Atlantique : Roumanie
Flottille au Front Atlantique : 1-Regala Romana A Flotei
Nation au Front Pacifique : Japon
Flottille au Front Pacifique : 2. Kantai-Kankoku
Nombre de messages : 129
Age : 20
Date d'inscription : 17/05/2012

Infos
Nationalité: Roumain/Japonais Roumain/Japonais

Re: Journal de Bord du Capitaine Heroux Guillemin

le Jeu 16 Mai 2013, 18:13
oh un ours, ça tombe bien je veux tester ma nouvelle arme Twisted Evil
avatar
Heroux Guillemin
Petite brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : Heroux Guillemin
Nation au Front Pacifique : aucune
Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 12/05/2013

Re: Journal de Bord du Capitaine Heroux Guillemin

le Sam 25 Mai 2013, 00:28
5 juillet : Après avoir récupéré de la soirée précédente, nous nous sommes rendu au chantier naval d'Alger où nous avons entrepris d'acheter un nouveau vaisseau: la Croix de Feu.

6 juillet : Enfin, après avoir armé notre navire, nous prenons la mer à la recherche de gloire. La mer est calme, une légère brise ondule sur l'eau...

9 juillet : Rapport de bataille du Croix de Feu.

Tôt ce matin, nous avons rejoins le commandant Jean Cras afin de suivre le plan initial qui était de se regrouper en attendant d'attaquer Marseille.

Malheureusement, vers 7h30, nous fûmes pris dans la tempête. Une pluie de projectile nous réveilla. N'avais-je donc pas mis d'hommes pour surveiller les mers ? Si, je l'avais fait. Mais le capitaine boche les avait fait tués par un tireur d'élite sans que personne ne s'en aperçoive.

7h40, l'équipage affolé tire une torpille sur le croiseur ennemi. Nous voyons la torpille partir et quelques secondes plus tard, c'était l'explosion !!! Nous avions touché l'ennemi. Cependant, alors que nous tentions de nous replier, un obus ennemi percuta notre moteur... Ce fut l'horreur...

Le moteur explosa et le souffle de vent brûlant ravagea le navire !! Les flammes envahissaient chaque recoin du Croix de Feu ! Les marins s'embrasaient ! Les munitions explosaient et ne faisaient qu'augmenter la terreur et la chaleur du feu qui nous enveloppait.

Enfin, une déflagration plus importante que les autres annonça la disparition finale du vaisseau. La nuit m'enveloppa et l'ombre éternelle de l'agonie m'entoura de ses bras accueillant, alors qu'en même temps, les vestiges du Croix de Feu s'enfonçaient dans la sombre mer... Calmement... En Douceur...

Il est maintenant 22h, je me réveille. Je suis à Alger. Un vaisseau de ravitaillement anglais m'a recueilli. J'ai été soigné et déposé dans ma chambre à l'hôtel de la Régence.

Je pleure encore mon navire et mes hommes alors que j'écris ces lignes. La honte m'habite, si seulement j'avais été plus prévoyant...

Mais je ne me laisserai pas abattre, mes camarades, mes frères de la FNEO ont besoin de moi ! Je reviendrai ! Dès demain je serai à la Marina, je réquisitionnerai un autre navire et je me porterai au secours de mes compatriotes !
Contenu sponsorisé

Re: Journal de Bord du Capitaine Heroux Guillemin

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum