Aller en bas
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Operation Freedom Salvation Strike

le Mar 29 Mar 2011, 15:05
Daisuke Chikahide travaillait dans le service de renseignement impérial depuis le début de la guerre. Il avait participé aux travaux de cryptage avant la guerre et avait fini dans le service de décryptage de la marine. Depuis plusieurs jours une nouvelle combinaison apparaissait de plus en plus dans les messages codés alliés.

A.B.D.A.C.O.M.... ABDA COM ? AB DACOM ? MOCADBA ?

D'après la forme des messages il devait s'agir une structure de commandement, restait à savoir ce qu'elle devait gérer. Le chef du bureau leur mettait la pression pour mettre un nom et un visage sur ce nouveau venu mais au vue de l'important trafic radio Daisuke suspectait que l'empire allait très bientôt savoir ce que voulait dire cette abréviation...
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 09 Avr 2011, 14:31
9 Avril 1943 1943, 2.30AM, quelque par en mer de Timor un périscope émerge. Dix mètres en dessous, un capitaine américain scrute l’horizon.

« Lieutenant, tout est calme, commencez la remontée. Sergent, dites à vos hommes de se préparer, c’est à vous de jouer désormais. »
« Bien capitaine. »


Masqué par l’obscurité un sous marin de type Barracuda émerge à la surface de l’Océan. A une centaine de mètre de sa position, la côte du Timor apparaît distinctement.

« Bonne chance sergent, on compte sur vous et vos hommes. La suite de l’opération dépendra de votre succès. »
« Vous en faites pas pour nous m’sieur. Ça va aller. Mes gars sont des durs à cuir. »


Un dernier geste amical, et les cinq commandos prennent place à bord d’une petite embarcation pneumatique jetée à la mer. Très vite, sans un bruit, ils filent vers la côte à coup de rames, disparaissant du champ de vision du sous marin.

« Lieutenant, repassez en immersion, profondeur 10m. Machine avant 1/3, cap nord ouest. On rejoint notre zone. »
« Tout de suite capitaine ! »


Alors que le sous marin américain disparait dans les profondeurs, à quelques kilomètres de là deux autres sous marins repassent en plongé.
Les commandos commençaient leur mission. L’opération débutait enfin.
Un Aviateur
Un Aviateur
Légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : aucun
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2009

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Dim 10 Avr 2011, 14:43
Operation Freedom Salvation Strike 800px-G3M_Type_96_Attack_Bomber_Nell_G3M-8s

Shihei Ogasawara, chef d'escadrille du 66ème Sendai, sortait juste du cockpit de son Mitsubishi G3M, dit Nell. La carlingue n'avait pas pris trop de shrapnels comparé à d'autres appareils en mauvais état qui commençaient à atterrir après lui. Seul la piste 1 était opérationnel après les bombardement de la nuit et de ce matin, ce qui avait limité la taille de la contre attaque japonaise. Shihei se débarrassa de son parachute et se rendit en courant vers le commandant Matsudaïra qui observait les avions atterrir.

Au rapport commandant ! Shihei se raidit en saluant son supérieur.

Ogasawara, donnez moi des bonnes nouvelles ! répliqua le commandant d'un air concerné.

Avons repéré jusqu'à 40 navires ennemis au large de la côte mon commandant, c'est une vrai force d'invasion ! Nous avons engagé le combat comme ordonné. Mon escadrille à réussi à toucher un croiseur d'une torpille, les escadrilles 51 et 87 nous ont signalé qu'un destroyer et un autre croiseur avait été touché, un croiseur américain serait en feu. Un tanker isolé a aussi été repéré par l'escadrille de chasse qui l'a mitraillé, il serait entrain de couler d'après le capitaine Mazaki.

Et nos pertes ? , s'enquit le commandant.

Mon escadrilles à perdu un quart de son effectif commandant, plusieurs autres appareils sont gravement endommagés, le barrages antiaériens de la force principale allié est impressionnant. J'ai peur que les autres escadrilles ne soient pas en meilleurs états.

***

Alors que le reste des G4M et K-27 se posait les rapports de pilotes manquant s'entassaient sur le bureau du commandant Matsudaïra, la situation était vraiment pas bonne et les obus américains n'allaient proablement pas tarder à retomber sur la base...
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Mar 12 Avr 2011, 23:05
Sur les navires des forces de l'ABDACOM devant Koepang les explosions au petit matin réveil réveillèrent plus d'un matelot.

La première passa presque inaperçu, quelque part dans la jungle du Timor une explosion se fit entendre peu avant le jour comme un grondement.

La deuxième plus tard dans la baie de Koepang fut la plus forte, un immense choc sonore surpassant même le tonnerre de la mise à feu des canons de 406mm des cuirassés ancrés au large du Timor. Une série d'explosions plus petite suivirent qui trahissait qu'un dépôt de munitions avaient détonné.

Aucun des deux n'avait été causé par les bombardements alliés et il était clair que les commandos qui avait débarqué il y'a maintenant 2 jours de cela avait frappé.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Dim 17 Avr 2011, 21:02
« Mais qu’est ce qu’ils foutent bordel ! »
La tension était palpable, la flotte australienne venait de lancer l’offensive. Elle subissait les attaques aériennes japonaises qui s’intensifiaient.

Passerelle de l’USS Missouri, cuirassé de classe Iowa.

« Commandant, nous approchons de la zone. Les australiens ont ouvert les hostilités. Ils subissent des raids japonais et nous demandent de passer à l’action. »
« Parfait. Que tous les bâtiments fassent mouvement vers la flotte australienne. Les hommes en chargent de la défense anti-aérienne doivent se tenir prêt. Calculez l’angle de tirs pour les 406mm. On va commencer le nettoyage ! »


L’escadre américaine entrait désormais dans la bataille. Leurs batteries anti-aériennes s’ajoutant à celles des australiens, l'aviation japonaise réduite à quelques chasseurs n’avait aucune chance sans un appui de bombardiers.
Dans le fracas de bataille, les canons lourds américains commencèrent à ouvrir le feu. Les 406mm propulsaient leurs obus à plusieurs kilomètres de là, directement sur Koepang et les abords des plages de débarquement. L’objectif était simple, affaiblir au maximum et si possible anéantir les troupes impériales qui tenaient la ville avant de lancer le débarquement. Tout ceci n’était qu’un prélude à la reprise complète du Timor envisagée par l’ABDACOM.
Au même instant, alors que les combats faisaient toujours rage dans la baie de Koepang, la Task Force 72 approchait au loin avec les transports d'attaque transportant les marines américains.
Un Aviateur
Un Aviateur
Légère brise
Autre pseudo : aucun
Nation au Front Atlantique : aucun
Nation au Front Pacifique : aucun
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2009

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Dim 17 Avr 2011, 21:06
Les bombardements alliés avaient causé beaucoup de destruction à l'aérodrome de Koepang, mais les réparations durant la nuit avait permis une nouvelle vague de bombardier japonais à décoller au matin. Le Timor n'était pas encore tombé !

Operation Freedom Salvation Strike 200px-G4M-50s
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Lun 18 Avr 2011, 22:58
L'appareil de Shihei Ogasawara avait été détruit par un obus américain qui avait explosé après avoir passé à travers le plafond du hangar il y'a quelques jours. Depuis l'aérodrome avait été évacué et Shihei et les maigres forces d'aviateurs privés de leurs appareils avaient rejoint la garnison de Koepang qui c'était replié dans la jungle après les lourds bombardements du port. Des renforts du nord du timor avait renforcé la défense japonaise qui commençait à s'enterrer dans les collines et la jungle surplombant le port. Shihei portait un fusil qu'on lui avait donné et qui avait été sauvé des stocks de Koepang avant le bombardement alliés et passait devant une batterie qui pointait vers les plages, nulle doute que bientôt les américains allaient venir de là, ce n'était plus qu'une question de temps...

Operation Freedom Salvation Strike 5333
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Ven 22 Avr 2011, 18:54
La nuit qui devenait mâtiné était silencieuse autour de Koepang. Entre les arbres et les fourrés de la jungle du Timor les soldats japonais étaient déjà réveillé, l'angoisse du lendemain es ayants tenue éveillé une bonne partie de la nuit. Quelques ombres, les sentinelles, patouillaient régulièrement entre les lignes japonaise emmenant avec eux le bruit de leurs pas dérangeant feuillages et brindilles qui semblait irréel dans ce silence ambiant. L'armada allié avait été repéré au large durant la nuit et les commandants Isashi et Akitsu responsable de la défense de Koepang étaient persuadés que le lendemain serait le jour J. Les forces du soleil levant combattraient probablement à l'aube.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Ven 22 Avr 2011, 23:30
Operation Freedom Salvation Strike Marines_land_on_Okinawa_shores%5B1%5D

Le sergent Brooks du 22ème régiment de marines des États-Unis menait son escouade vers les côtes du Timor ce matin là. Faisant partie de la deuxième vague il put constater que la résistance sur la plage était nulle, une bonne nouvelle pour ses gars. Les escouades d'assaut débarquaient en bon ordre et s'enfonçaient dans les terres. La barge s'arrêta nette et la rampe s'ouvrit, éclaboussant copieusement Brooks et les marines à ses côtés. Il cria à ses hommes de se mettre en branle et sauta à pied joint dans l'eau qui lui allait presque encore jusqu'au genou. Son escouade le suivit jusqu'à la berge et dégagea la zone au trot direction Koepang. La petite ville portuaire avait été évacué par les japs' selon le capitaine James qui les avait aiguillé vers le point de rassemblement de leur compagnie. L'escouade entra dans les restes de la zone habité qui avait dévasté par le bombardement de la Navy, seul quelques rares constructions en pierre avaient survécus aux flammes.

Operation Freedom Salvation Strike BAR_Okinawa2

Ils croisèrent plusieurs LVT chargé de troupe du génie qui se dirigeait vers le port de Koepang et le poste avancé du régiment établi à l'ombre d'un bâtiment en pierre qui semblait être les restes d'une école ou d'un bâtiment administratif. Le lieutenant O'Neill dirigeait les escouades qui arrivaient vers leur zone de déploiement respectif. Lorsque Brooks arriva à son niveau il lui jeta un coup d'œil rapide, et le reconnaissant lui lança avec son accent irlandais:

Brooks ! Bouge tes fesses avec tes gars, remonte la pente par là bas, lui indiquant de la main la direction, A 700 mètres tu devrais tomber sur Matthias et ses gars, y te mettras au parfum !

Oui mon Lieutenant ! Brooks fit signe de la tête à ses gars qui le suivirent.Au loin le bruit sec et saccadé de coups de feu retentissait de temps à autre, manifestement la ligne de défense japonaise n'avait pas encore été rencontré. L'escouade commença à monter la colline pour quitter la ville lorsqu'elle croisa son premier jap'. Il gisait mort sur le côté d'un muret.

Operation Freedom Salvation Strike OkinawaMarinesDeadJapanese-505x389

Il le passèrent en silence et continuèrent vers l'avant. Des premières explosions d'artillerie tonnèrent non loin de là et l'impression envahi Brooks que la suite de la "libération" du Timor n'allait pas être aussi aisé que le "jogging" à travers les restes de Koepang.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 23 Avr 2011, 14:38
En début d'après midi la compagnie de Brooks avait commencé à avancer en même temps que le reste du régiment vers l'intérieur des terres. Jusqu'à là seul quelques snipers avaient été rencontré et la véritable bataille se faisait encore attendre.

Operation Freedom Salvation Strike 5092152223_16bc633d3e

En s'approchant de la forêt les premiers coups de feu et d'artillerie commencèrent à pleuvoir. Un obus explosa à proximité de l'escouade de Brooks et tout le monde se baissa instinctivement.

On bouge ! on bouge !, hurla Brooks en courant vers la forêt.

Operation Freedom Salvation Strike Tarawa+9
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 23 Avr 2011, 14:45
Operation Freedom Salvation Strike Japbatterybataanconcealed
Shihei nettoyait son fusil de la poussière propulsée en l'air par les tirs répétés de l'artillerie japonaise. Il avait été affecté à la défense de la route vers l'est et était en réserve avec le reste des aviateurs au niveau de l'artillerie. La nouvelle du débarquement américain au matin à Koepang était arrivé rapidement et l'attente de la bataille commençait à se resentir sur tout le monde. La nervosité ne gagnait cependant pas les artilleur qui avait commencé peu après midi à ouvrir le feu.

La batterie de 150m à quelques dizaines de mètre de l'abri de Shihei tirait obus après obus en direction de Koepang en signe de bienvenue aux américains. Au loin on pouvait entendre les tirs d'artilleries légères et de mortiers se mélanger aux premiers coups de feu et rafales de mitrailleuses.

Operation Freedom Salvation Strike 150mmbataan2
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 23 Avr 2011, 16:10
Operation Freedom Salvation Strike Okinawa6

La progression avait repris laborieusement. Les obus des gros calibre de la Navy avait commencé à pilonner les hauteurs pour faire taire l'artillerie lourde japonaise, mais les canons légers de 75 mobile leur échappaient sans problème et prenaient pour cible les marines qui avançaient vers le sud et l'est. Brooks et son escouade était à couvert un peu au dessus de la route en direction de l'aérodrome et Oesau. Deux positions de mitrailleuses nippones couvraient la zone et les mortiers du régiment essayaient de les réduire au silence.

Operation Freedom Salvation Strike WW2-Chronology-039-px800

Korver, un gars de Brooks avait pris deux balles dans la jambe lorsque les mitrailleuses avaient ouvert le feu et un médic essayait tant bien que mal de stopper l'hémorragie tandis que les rafales de mitrailleuses nippones sifflaient au dessus de leur tête. Brooks jeta un coup d'œil à gauche et à droite pour vérifier la position des escouades autour de lui. Derrière lui il pouvait entendre les cris des équipes de mortiers qui rectifiaient leur tirs.

Operation Freedom Salvation Strike PICT5116a

Trois autres obus de mortiers tombèrent sur les positions japonaises. Des cris d'agonie se firent entendre et une des mitrailleuses arrêta de tirer. Des silhouettes japonaises commencèrent à bouger: ils quittaient leur position compromis par les mortiers et essayaient de se repositionner tandis que la seconde mitrailleuse les couvraient. Brooks fit signe à son escouade d'ouvrir le feu pour les clouer sur place.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 23 Avr 2011, 19:05
L'avance sur la route vers l'est était encore bloqué, les japonais avaient eu tout le temps et le loisir de fortifier leur position et préparer leur défense et les marines en payait le prix. Le point fort de la défense japonaise à l'est de Koepang semblait être une crête rocheuse qui surplombait la route et d'où les canons et les mortiers avaient une vue imprenable sur la progression des américains, il fallait éliminer ce danger !

Operation Freedom Salvation Strike Hill89Mabuni
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 23 Avr 2011, 22:07
Operation Freedom Salvation Strike Battle_marianas64

Une heure après que les marines avaient demandé le soutien des gros canons de la Navy pour mettre hors jeu la position défensive principale à l'est de Koepang, les premiers obus commencèrent à tomber. Brooks et son escouade était à couvert et à terre entre les arbres. Les obus de presque une tonne tiré par l'USS Missouri impactèrent tout autour de la crête. Les explosions faisaient vibrer le sol alors que la première salve éventrait la colline. Une partie des obus était tiré trop loin mais une bonne partie explosa directement dans les positions japonaises. Après quel e dernier obus ait explosé un silence irréel régnait sur la scène et un voile de poussière cachait la vue sur ce qui restait des lignes nippones. Si cela avait suffit on allait le savoir demain matin, avec la nuit qui tomberait bientôt les combats allaient probablement cesser et chaque camps s'enterrer pour la nuit.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Sam 23 Avr 2011, 23:26
La nuit commençait à tomber sur le Timor. Les tirs et les explosions se firent plus rare puis devinrent sporadique.

***

Shihei c'était assis dans l'abri en branche et feuillage qui leur servait de camouflage pour l'artillerie avec ces amis aviateurs. La maigre ration de riz et de légume en conserve tenait dans son bol et il sortit ses baguettes de son paquetage. Au loin une explosion retentit puis le silence s'installa pour plusieurs dizaines de minutes, pour la première fois depuis ce matin.

***

Brooks et son escouade passerait la nuit à l'air libre. Ils c'étaient laissé tombé dans un petit ravin et avait sortit leur ration. L'eau devait être rationné, la rumeur voulait que les japonais, comme à leur habitude, avait empoissonné l'eau de Koepang et personne avait envie de s'y essayer avant que les médics aient donné leurs feu vert. L'ambiance n'était pas au beau fixe. La prgoression avait été lente après avoir quitté les abords de Koepang et la défense japonaise acharné sur les rares positions que les marines avaient pu approcher. De plus l'incertitude sur la blessure de Korver avait fichue un coup de blues à certains, depuis qu'il avait été emmené à Koepang en civière ils n'avaient plus entendu parler de lui. Cependant le feu d'artifice que la Navy avait organisé en fin de journée à la crête alpha avait réchauffé les coeurs et l'optimisme pour la prise de celle-ci le lendemain avait augmenté.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Mar 26 Avr 2011, 00:20
Operation Freedom Salvation Strike 82805et5

Les combats cessèrent sur la crête alpha à midi. Soit sept heures après le début de l'offensive lancée au petit matin contre les positions japonaises retranchées. Le pilonnage naval du jour précédant avait creusé de profondes plaies dans le dispositif japonais mais la défense acharnée des nippons avait vite fait comprendre aux marines que la crête n'allait pas tomber sans pertes. Brooks déambulait sur le haut de la crête, des corps gisaient ça et là, dans les tranchées et les creux s'entassaient parfois les morts. Deux de ces hommes gisaient quelque part ici, l'un avait pris une balle en plein visage, l'autre avait été transpercé par les shrapnels d'une grenade. Le reste de ces gars étaient assis non loin de là sur les rochers.

Brooks avait tué une bonne dizaine de japonais aujourd'hui, peut être plus. Les dernières poches de résistance avait été nettoyé à la grenade et au lance flamme. L'odeur de sang, de viscère et de corps brulée planait au dessus de la scène. Les gars du 22ème régiment avait planté un drapeau pour marquer le coup mais personne était de bonne humeur. La prise de la crête alpha signifiait que le dispositif principal japonais à l'est de Koepang était tombé et que l'artillerie nippone était privé d'observateur d'artillerie pour pilonner le port, mais avancer plus loin ne serait pas plus facile. La jungle les attendaient à quelques kilomètres à peine et la japonais avaient probablement préparé d'autres surprises pour les marines...
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Mer 27 Avr 2011, 01:41
L'intendant général Tom Gronis était un petit homme nerveux. Il se baladait d'un pas rapide aux alentours de Koepang, accompagné de deux soldats en armes. Il paraissait épuisé, et pour tout dire, un peu fou. Il tenait dans ses mains un carnet, et avait un stylo derrière chaque oreille, et un autre dans la bouche, qu'il enlevait couramment pour gribouiller quelques lignes sur son carnet.

Il marchait vraiment vite, en parlant tout seul dans un drôle de murmure constant, parfois interrompu par des jurons. Les deux jeunes soldats peinaient à le suivre, et avaient l'air perturbés par ce drôle de personnage.

Tom sauta au dessus d'un cadavre japonais, contourna un cratère, et, soudain, s'arrêta. Il lança de nombreux regards aux alentours, vers les docks, que l'on apercevait à quelques miles en contrebas, les trous d'obus fumant un peu partout, les habitations, les docks à nouveau, un vieux bunker, la jungle, et encore les docks.



-ET MERDE !
-P...Pardon, Sir ?
-Ça ne tiendra jamais ! Pourquoi j'ai accepté ce fichu poste, hein ? Pourquoi ? 'Pouvez me dire ça ?
-Euh...Pardon ?
-Rhaaa ! Regardez moi ça ! Mais regardez !

Il leur montrait son carnet d'une main, frappant les pages de l'autre.

-C'est un vrai merdier ! Ah bah oui, ça envahit, ça bombarde, ça casse, ça tue, ça fait tout, hein, mais qui c'est qui se tape tout le bordel derrière, hein ? QUI C'EST ? C'est bibi ! Ce foutu port va être impossible à correctement approvisionner pour les semaines, que dis-je, les mois à venir ! Y'a plus un pet de pétrole dispo sur zone, les obus, faut même pas y penser, et en plus de ça les lignes sont déjà toutes surchargées. C'est une catastrophe, messieurs. Aaaah, ouiiii, chers généraux, on y pense pas à ça, hein, on y pense pas !
-Ou-oui...certainement sir..
-Nom de Diou de grlnmsaloperignmie !

L'intendant lança violemment son carnet au sol, avant de sautiller énergiquement dessus, tout en jurant. Enfin, essoufflé, il s'assit sur un tronc d'arbre arraché par les tirs de barrage. Là, il se calma doucement, et regarda alors d'un air las la mer en face de lui. Plusieurs flottilles de guerre stationnaient devant le port. Le spectacle était vraiment impressionnant, et lui rendit espoir, non pas seulement pour son dur labeur à venir, mais aussi, et surtout, pour la suite de la guerre. Le vent tournait...


HRP: Le camps allié vient de prendre le port mineur de Koepang; il est de nationalité américaine. Le changement de nation a été effectué.
Un Homme ordinaire
Un Homme ordinaire
Bonne brise
Autre pseudo : Capitaine Nemo
Nation au Front Atlantique : Toute
Nation au Front Pacifique : Toute
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 10/06/2010

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

le Mer 04 Mai 2011, 20:26
La TF 86 amenant trois brigades australiennes en renfort à Koepang avait échappé à la menace sous-marine tout le long de son chemin. Cependant à quelques miles de la rade de Koepang la chance tourna: trois sous-marins nippons frappèrent le convois. Lorsque successivement trois torpilles atteignirent l'USS J. Franklin Bell la task force fut alerté par la présence sous-marine. Le transport de troupe américain fut déchiré par les explosions qui causèrent la mort de nombreux soldats australiens à bord. Heureusement la côte n'était qu'à quelques centaine de mètre ce qui sauva un grand nombre de soldats et de membre de l'équipage. L'équipement cependant coula avec le transporteur.

La vitesse du convois fut immédiatement augmenté et une manœuvre d'évitement organisé. Privé de protection ASM ils ne pouvaient que prendre de vitesse les sous-marins. La task force put ainsi rapidement se mettre à l'abri dans Koepang. Cependant le HMAS Westralia qui avait des problèmes de moteur depuis plusieurs jours resta derrière et les sous-marins japonais ne tardèrent pas à le viser. Deux torpilles virent le frapper sans toutefois causer une brèche de la coque fatale. Un submersible nippon faisait déjà surface pour achever le navire au canon lorsque le capitaine Derrick décida d'échouer le navire sur la côte à proximité. La manœuvre fut un succès et permit de sauver une bonne partie de l'armement et des hommes à bord.

Operation Freedom Salvation Strike 2010-uss-lst-563
Contenu sponsorisé

Operation Freedom Salvation Strike Empty Re: Operation Freedom Salvation Strike

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum